Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 09:01

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51FfHDUB8AL._SL500_AA300_.jpg

Il y a quelques temps, difficile de passer sur un blog sans tomber sur ce titre. Le thème ne me tentait vraiment pas, mais n'ayant lu que des critiques élogieuses, j'ai fini par me laisser tenter. Et là, au risque de me faire lyncher, je m'attendais à mieux.

 

Le style est très agréable et se lit facilement. Les chapitres d'une longueur raisonnable facilitent la lecture et la plongée dans cet univers fonctionnant sur la peur et la faim, afin de maintenir une minorité au pouvoir.On découvre avec étonnement le fonctionnement de cette société. Ses coutumes. Son histoire. Les règles des Hunger Games.

 

Certains personnages, comme Rue, Prim ou Peeta sont attachants et on suit avec attention leurs aventures. L'héroïne, à côté d'eux, ne m'a pas vraiment intéressée. Elle est trop prévisible, trop parfaite (malgré son mauvais caractère). Elle n'est finalement qu'un pion dans toute cette histoire.

 

Finalement, malgré de nombreux points positifs, j'ai trouvé l'ensemble très prévisible. On sait  comment ça va se terminer (même si on se demande comment on va y arriver), ce qui tue le suspens dans l'oeuf. Quant à la critique de la téléréalité, elle reste plus que légère, car beaucoup de spectateurs sont obligés de regarder ses jeux. Ils n'y prennent pas de plaisir.

 

L'histoire est très bien construite, mais manque aussi d'originalité. Les combats d'adolescents dans l'arène m'ont fait penser au combat d'hiver de Mourlevat (où il y a une véritable émotion).

 

Un roman agréable mais qui manque un peu d'originalité.

 

Résumé : Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 09:05

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51QYS7JT6DL._SL500_AA300_.jpg

Série en 4 tomes.

 

Une série très originale mélant aventures dans l'espace et réflexion sur l'homme et sa place dans l'univers.

 

Ces 4 volumes racontent l'histoire de Hachi, un jeune homme ramasseur de débris dans l'espace en 2075. Mais son rêve est de posséder un vaisseau et de pouvoir voyager comme il le souhaite dans l'espace. Il va tout faire pour réaliser son rêve. Au risque de se perdre.

 

Tout au long de ce manga, on voit l'évolution du personnage. D'un adolescent rebelle, il va peu à peu changer et devenir un homme plus sage et plus posé grâce aux rencontres qu'il va faire.

 

Les dessins sont agréables. Bien travaillés. Mais le plus marquant, ce sont les différents plans, les images qui sautent aux yeux quand on tourne une pages, comme si on était à la place du personnage.

 

L'histoire aussi est originale et les personnages sont attachants. L'auteur prend le temps de les développer un à un. De raconter leur histoire. On se sent plus proche d'eux.

 

Mais surtout, il y a une magnifique réflexion sur la place de l'homme dans l'univers et surtout dans sa vie. Pourquoi voulons-nous conquérir l'univers? Faut-il être prêt à tout pour réaliser son rêve? Ou au contraire, faut-il se construire sur le long terme? Dans le tome 4, on comprend qu'Hachi n'aurait pas été le même sans tous les gens qu'il a rencontrés, mais aussi sans tout ce qu'il a vécu. Et le dernier mot est "amour". Je n'en dis pas plus, pour vous laissez savourer tout cet univers.

 

Un très beau manga, avec de magnifiques valeurs et une très belle réflexion. Une jolie leçon de vie.

 

Résumé : " Deux siècles avant JC a été écrite une œuvre intitulée " Enenji ". On y découvre un détail très intéressant : le temps, passé, présent et à venir, se dit " Chuû ". L'immensité se dit " U ". Voilà donc l'origine du mot japonais " Uchû ", l'Espace qui s'étend à l'infini, où la notion même de temps disparaît. La terre, les humains et notre atmosphère n'en sont qu'une infime partie. Il serrait trop triste de penser que l'infini se limite au monde des humains. C'est un peu pour faire passer ce message que j'ai écrit Planètes... "

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 11:13

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51BpLKZnJYL._SL500_AA300_.jpg

Chroniqué de cet auteur : Esclave!

 

Un roman sur le thème de la bioéthique et du clonage. Un jeune garçon va découvrir qu'il n'est qu'un clone, une réserve d'organes pour son original.

 

L'histoire est originale et bien menée. L'écriture de Pascale Maret est agréable. Sans fioriture. On suit avec plaisir les aventures du personnages, même si on se doute de la fin.

 

L'intérêt de ce livre tient surtout à sa réflexion sur des thèmes d'actualité. Quelle place pour le clonage dans notre société? Cloner, mais dans quels buts? Quelles sont les dérives possibles? Pourrait-on y trouver des avantages?

 

J'ai passé un agréable moment. J'ai seulement regretter le manque d'émotion. On ne ressent pas grand chose pour le héros. Pourtant à la fin, lorsqu'il doit faire un choix important, on aurait presque eu de la sympathie pour lui...

 

Un bon roman malgré quelques défauts.

 

Résumé : Rien. Quatre Bleu ne savait rien de sa vie. Il ne savait pas qu'il était un clone. Il ne savait pas qu'il était là, comme des milliers d'autres, pour fournir des organes en cas de besoin ; il ne savait pas qu'il pouvait être sacrifié à tout moment. Mais maintenant, il sait. Et ça change tout.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 11:20
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51DUvW-gblL._SL500_AA240_.jpgUn autre roman de l'auteur des étranges soeurs Wilcox.

On retrouve l'excellente plume de Fabrice Colin et on se laisse emporter dans ce roman. Le prologue nous plonge d'emblée dans l'histoire de ces quatre adolescents. On a du mal à reposer le livre, tant on est happé dans cet univers étrange. Plein de bizarreries qu'on découvre en même temps que notre héros. Car c'est une des forces de ce roman, nous faire découvrir le monde d'Oxatan à travers le journal d'Arthur.

L'intrigue est bien ficelée. Bien menée. Les personnages sont intéressants, même si j'ai regretté qu'ils ne soient pas plus attachants. Finalement, c'est peut-être le personnage de Mademoiselle Grace qui m'aura le plus émue. Les autres manquent un peu d'humanité.

La réflexion sur l'identité humaine est très intéressante. Qu'est-ce qui fait un être humain? Est-ce lié à la manière dont il a été conçu? Dont il a été élevé? Comment définir l'humanité? Tout cela rejoint la question de la bioéthique. Mais il y a aussi une interrogation sous-jacente sur la stérilité. Jusqu'où peut-on aller pour avoir un enfant? Pour pouvoir l'élever? Qu'est-ce que l'éthique face à la douleur d'hommes et de femmes?

Un livre très riche, à l'intrigue passionnante.

Résumé : Sur la planète Mars, en 2541. Quatre adolescents vivent dans un Eden mystérieux, mi-paradis mi-prison, avec pour seule compagnie une étrange gouvernante. Ils mènent une existence sans heurt jusqu'au jour où ils décident de quitter ce cocon pour explorer le monde. Sur leur chemin : un lac noir, une pyramide maya, des ogres, mais aussi un agent du Comité d'Éthique Mondial et un savant fou à qui ils doivent la vie. Pour les quatre héros, l'aventure se transforme peu à peu en parcours initiatique et en quête des origines. De cette épreuve, ils ne sortiront pas indemnes...

Lu dans le cadre du défi SF de GeishaNeillie.

http://storage.canalblog.com/99/34/364830/45903861_p.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 10:48

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51uX9oFsKxL._SL500_AA240_.jpgLu dans le cadre du Prix Mauprat (Prix des blogueurs) créé par Georges.

D'autres avis : Celsmoon ; George ;

J'avais été déçue par Un objet en souffrance et j'avais décidé de faire une pause avec cet auteur. Mais plusieurs blogueuses m'ont donné envie de lire ce roman. Et je ne le regrette pas du tout. Je me suis régalée. Impossible de le lâcher.

Pourtant l'idée de départ, un monde où la vie des êtres humains est liée à une ouce qu'ils ont dans le cerveau, ne me semblait pas très originale. Mais très rapidement on se prend au jeu. On découvre le fonctionnement de ce monde, ses secrets. Et on veut vraiment savoir le fin mot de l'histoire. Et on n'est pas déçu! Quelle fin! Mais quelle fin! j'en suis restée baba. Je m'attendais à tout sauf à ça.

Les thèmes traités sont très intéressants. Par exemple la question de l'âme, de l'immortalité de celle-ci. L'auteur sait regarder ces interrogations d'un oeil neuf. Il sait utiliser les différents personnages pour faire avancer l'intrigue. Il n'ajoute pas de personnages inutiles. Comme pour nous dire que dans ce monde comme dans le notre, chacun à sa place.

J'ai aussi adoré les multiples trouvailles comme l'ours en peluche ou la déification du jeu et du hasard. Cela fourmille d'idées, même si certaines ont déjà été utilisées par d'autres.

Enfin le suspens est maintenu au fil des pages, particulièrement grâce à la structure de l'ensemble, puisque L'auteur à d'abord publié son livre sous la forme d'un feuilleton numérique.

Une vrai réussite!

Résumé : Dans une société sous contrôle total où le jeu règne en maître, un ado se retrouve détenteur d'un secret terrifiant, qui déchaîne contre lui les forces du Mal... et celles du Bien. Tiraillé entre la femme de ses rêves et un vieux savant parano réincarné dans un ours en peluche, Thomas va découvrir, de pièges en rebondissements, l'exaltant et périlleux destin d'un super-héros à mi-temps. Course contre la montre et voyage initiatique, cette aventure de Thomas Drimm, au suspense haletant et à l'humour féroce, a tout pour passionner les lecteurs de douze à cent douze ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 11:20

Lu dans le cadre du prix des Incorruptibles 5ème.

Tome 1 : Le livre des Âmes

J'étais très attirée par la couverture et par le titre de ce livre qui me faisait penser au jeu Myst. Et puis un livre parlant de livres...

Même si ce n'était pas aussi bien que je le pensais, j'ai passé un bon moment de lecture. Ce livre se lit facilement. Agréablement. On découvre les divers personnages petit à petit. On s'y attache. On suit leurs aventures avec plaisir. L'idée de livre permettant de recréer un monde est sympathique, assez originale. Il y a plusieurs rebondissements. Et l'écriture est fluide.

Disons qu'il manque un soupçon d'originalité. C'est toujours un peu la même histoire et si certains auteurs savent y insuffler beaucoup d'eux-même et transcender ce thème, ce récit manque un peu de charme. D'une pincée de magie peut-être...

Malgré tout, je pense lire les deux tomes suivants. A découvrir pour le plaisir, sans attendre une vraie découverte.

Résumé : Zec se laissa tomber en avant, comme s'il allait plonger. Il sentait son cœur qui cognait comme un fou dans sa poitrine alors qu'il chutait. L'eau noire du canal se rapprocha... Sans qu'il eut besoin de réfléchir, son instinct prit le dessus et ses ailes se mirent à battre, soulevant l'air autour de lui, le redressant, le faisant remonter, plus haut, encore plus haut. Jusqu'à ce que son visage soit tourné vers les étoiles, jusqu'à ce qu'il sente l'air se rafraîchir autour de lui, jusqu'à ce qu'il réalise complètement qu'il volait vraiment, que ce n'était pas un rêve cette fois-ci... Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale... jusqu'au moment où, après une nuit très agitée, des ailes lui poussent dans le dos. Zec apprend bientôt qu'il est originaire d'un univers parallèle disparu dans le Néant à cause de l'Avaleur de Mondes, et qu'il a pour mission de le ressusciter. Aidé d'Eden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la Terre, dans lesquels sont enregistrés les Ames, les Lieux et l'Histoire de ce monde perdu. Mais cette Quête s'annonce hautement dangereuse car l'Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu'il a commencé...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 11:35



Résumé : Sur la côte adriatique, un petit bateau de pêche repère le corps inanimé d'un homme ballotté par les flots. Des marins s'empressent de le repêcher. Portant des traces de balles dans le dos, cet homme à l'identité inconnue a miraculeusement survécu, mais il ne se souvient plus de rien. Même pas de son nom. Et encore moins des raisons pour lesquelles on a tenté de le tuer.Toutefois, un indice subsiste : de sa hanche est extraite une petite capsule holographique indiquant un numéro de compte à Zurich. L'inconnu se rend alors dans une banque suisse afin de faire la lumière sur son identité. Une fois sur place, il découvre dans un coffre-fort une malette contenant plusieurs milliers de dollars, un pistolet, un passeport au nom de Jason Bourne et six autres documents d'identité de diverses nationalités. Ce dernier s'aperçoit bientôt qu'il est suivi à la trace par une mystérieuse organisation.

Je crains que ça ne soit définitf : je ne comprends rien au film d'espionnage (et organisation secrète). Apart Mission impossible (et encore, je fais un effort) je passe le film à me dire "mais c'est qui eux?" et "c'est un méchant? ah non...à en fait si". Ce qui me gâche un peu le film, ne nous leurons pas.

On dit que la série des Jason Bourne a rendu les James Bond obsolète. Mise à part beaucoup plus d'action, je ne vois pas trop pourquoi. Dans les deux cas j'ai un mal fou à comprendre l'intrigue. Mais si on excepte ce problème, ce film est un bon divertissement. Les acteurs jouent bien. L'histoire est prenante et les scènes d'action sont très bien tournée.

J'ai commencé le deuxième volume hier...et une fois de plus, grosse prise de tête. Mais je vais faire un effort. La suite donc dans un prochain numéro!

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 12:56



Résumé : Wesley Gibson a toutes les raisons du monde d'être malheureux. Tyrannisé par son patron, malmené par ses collègues de bureau, trompé et humilié par sa petite amie, ce jeune loser victime d'angoisses récurrentes, ne survit qu'à coup de tranquillisants et de plateaux repas macrobiotiques. Dur à vingt-cinq ans...C'est alors qu'une fille de rêve fait irruption dans sa triste vie. Fox est une tueuse d'élite, affiliée à une secte ultrasecrète : la Fraternité, dont les membres se sont érigés en instruments du Destin. Leur devise séculaire : "Un homme de tué, mille hommes de sauvés"...L'heure est venue pour Wes de prendre la suite de son père et de découvrir en lui-même des ressources, une soif de violence, des réflexes et des aptitudes insoupçonnés. Sous la tutelle du mystérieux et charismatique Sloan et de Fox, Wes commence un entraînement rigoureux qui va faire de lui le meilleur assassin de la Fraternité.Devenu le favori de la secte, Wes a aussi la tardive satisfaction se venger de ses anciens tourmenteurs. Mais l'ivresse du pouvoir n'a qu'un temps ; bientôt, il devra apprendre ce que nul ne peut lui enseigner : tracer sa propre voie et contrôler sa destinée...

Au début  je n'ai aps vraiment accroché à ce film. Le héros pleurnichard, les scènes d'action qui durent, mais qui durent..., les nombreux (trop nombreux?) ralentis et les dialogues (je préfère ne pas en parler). Je m'ennuyais ferme. Mais vers la deuxième moitié du film (oui, je suis tenace), j'ai commencé à me prendre au jeu, à réfléchir sur l'organisation de cette "secte" et je me suis bien amusée. Il y a en effet une réflexion intéressante sur les notions de destin (avec le métier à tisser qui rappelle les Parques) et de libre arbitre.

J'ai particulièrement apprécié le personnage d'Angelina Jolie, d'une part grâce au jeu de l'actrice (elle crève l'écran et eclipse les autres), d'autre part parce que c'est un personnagequi croit réellement en quelque chose.

Même si l'ensemble est prévisible, le film très film pour ado, j'ai trouvé que la deuxième partie rachetait bien les débuts difficiles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 11:44

J'ai été attirée par le sous-titre de ce manga. Que venait faire Einstein dans un manga japonais? Si on réfléchit à son lien avec les deux bombes atomiques, finalement cela ne semble pas si bizarre.

L'histoire est surprenante : deux jeunes garçons pouvant lire l'avenir dans leurs rêves promettent à Einstein de réaliser son souhait dans le futur. En effet, Einstein regrette amèrement d'avoir collaborer à la construction de la bombe. En parallèle, au 21ème siècle, Ruika, une jeune fille courageuse, se fait passer pour son frère mort pour soulager le chagrin de sa mère.

Le début est un peu confus. On a du mal a bien se repérer, à savoir qui est qui. Pourtant on s'attache à Ruika (qui pour une fois n'est pas une héroïne complètement tarte). Ce premier tome met en place plusieurs éléments qui seront, je l'espère mieux développer dans les tommes suivants.

J'ai bien aimé l'idée de base, même si j'ai toujours un peu de mal avec les dessins des mangas. L'ensemble est original, avec de jolies valeurs et sait créer un certains suspens. J'ai hâte de pouvoir lire la suite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 12:43
Résumé : L'arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d'apparence humaine, provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désepérément de percer son mystère, une femme, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission.






Ce film ne me tentait pas plus que ça et finalement je ne regrette pas de l'avoir vu. Même si le début est un peu curieux, voir un peu assommant, les choses s'accélèrent et deviennent beaucoup plus intéressantes par la suite. A partir du moment où une sphère se pose dans Central Parck. L'intérêt du spectateur est alors éveillé. Même si l'histoire reste très prévisible, j'ai suivi avec plaisir les hésitations de Klaatu face à sa mission, son évolution face à la race humaine.

J'ai trouvé l'interprétation de Keanu Reeves très réussi, avec beaucoup de retenue. Même si je ne suis pas fan de Matrix, je trouve que c'est un excellent acteur (remarquable dans Beaucoup de Bruit pour rien de Branagh). C'est d'ailleurs lui qui rend le film intéressant. Peut-être cela aurait-il moins bien marché avec un autre acteur, car il sait rendre l'ET vraiment humain.

J'ai apprécié aussi le dilemme entre sauvé la Terre ou sauvé l'être humain. Cela m'a fait pensé à la série Mon prof est un extraterrestre. Dans le 4ème et dernier tome se pose la même question.

Enfin les effets spéciaux sont vraiment très beaux, très réussis. En revanche, quelques plans sont un peut tremblottant ce qui est assez désagréable.

Un bon film d'action, qui nous permet aussi de réfléchir à la palce de l'homme dans l'espace.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article