Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 18:37

Un pur régal que ce roman! Quelle joie de retrouver Elizabeth, Mr. Darcy et tous les autres. Quel bonheur de retrouver Pemberley et le monde de Jane Austen. Et surtout, quelle joie de trouver une "suite" qui ne massacre pas l'original!

 

Car P.D James sait rendre, presque à la perfection, l'ambiance de Jane Austen. Je dis presque, parce que, comme elle le dit elle même, Jane Austen n'était pas très portée sur le roman policier. Le thème de ce roman modifie donc légèrement l'ambiance austienne. Mais peu importe! P.D James est vraiment d'une efficacité redoutable. On se laisse prendre et on a du mal à s'arrêter. On a vraiment envie de savoir comment cela va se terminer.

 

Tous les personnages sont très bien rendus. On est tellement heureux de les retrouver. L'auteur respecte vraiment leur caractère et n'essaye pas de les arranger à sa sauce. L'ensemble est très réussi.

 

Un très bon roman policier, qui donne envie de découvrir les autres romans de P.D James.

 

Résumé : Rien ne semble devoir troubler l’existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l’imposante bibliothèque du château. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sœur d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s’invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

 

BONUS : Les livres de Jane Austen que j'ai Chroniqués :

Orgueil et Préjugés

Mansfield Park

Partager cet article

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 18:37

Un sympathique roman policier pour la jeunesse. Sans prétention mais efficace.

 

L'intrigue est bien construite et se suit agréablement. On se pose les mêmes questions que le narrateur, même si, vu le titre, on a une longueur d'avance. La fin n'est pas d'une originalité fracassante mais n'arrive pas comme un cheveu sur la soupe. Une histoire qui se tient bien.

 

Le héros est un peu insipide mais pas désagréable. On le suit volontiers. Les autres personnages sont un peu dans le même style.

 

Quant à l'écriture de l'auteur, si elle n'est pas très caractéristique, elle a le mérite de se lire facilement et avec plaisir. Elle est parfaitement adapté à de jeunes lecteurs pour leur permettre de découvrir le genre policier.

 

Un roman qui ne restera pas dans les annales mais qui permet de passer un bon moment.

 

Résumé : Walter se réveille dans la pénombre d'une chambre d'hôpital. Il n'a aucun souvenir, seulement la conscience vague que quelque chose de grave s'est produit. A son chevet, une femme belle et élégante dont le visage ne lui évoque rien : sa mère. Trois autres personnes se relaient auprès du convalescent : son père, un homme grand, maigre et triste, perpétuellement plongé dans ses grilles de mots croisés, le docteur Delas, qui se veut rassurant et une infirmière antipathique, toujours la même, très préoccupée que Walter avale bien ses cinq pilules quotidiennes. Au bout de quelques jours, le jeune homme est autorisé à sortir. Il suit alors ses parents dans l'immense demeure familiale : ne doit-on pas toujours faire confiance à son papa et à sa maman ?

Partager cet article

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 18:37

Une BD assez surprenante. On retrouve les sosies des grands noms du roman policier : Hercule Poirot, Sherlock Holmes, Watson, Miss Marple... Certains sont plus faciles à reconnaître que d'autres.

 

Cette BD s'inscrit dans une collection autour du chiffre 7. A chaque fois, nous retrouvons 7 personnages, un scénariste et un dessinateur différents.

 

J'ai vraiment adoré les dessins que j'ai trouvés superbes. En revanche, j'ai un peu moins aimé le scénario, un peu embrouillé. Il me semble aussi qu'on soupçonne un peu trop vite le véritable assassin. Pourtant l'idée est assez originale et on suit l'ensemble sans déplaisir.

 

Je pense que l'utilisation de grands enquêteurs m'a gênée. Je ne les imaginais pas comme ça et il me semble que (pour certains) cela trahit un peu l'image qu'on pouvait en avoir.

 

Néanmoins, c'est une bonne BD et une collection originale.

 

Résumé : Londres, 1920. Une série de meurtres atroces frappe la ville. Non loin des corps, Scotland Yard retrouve une liste de sept noms . Ceux des sept plus grands détectives connus par le monde, invités à participer à l'enquête... par le tueur lui même. Malgré le scepticisme général face aux menaces du criminel, ces derniers acceptent de relever le macabre défi...

Partager cet article

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 18:37

Tome 1 : Tu es moi

Tome 2 : Ne jamais dire jamais

Tome 3 : Action ou vérité

 

Une série très efficace, qu'on a du mal à lâcher.

 

Nous faisons la connaissance d'Emma et de Sutton, des jumelles. Seulement Sutton est décédée dans des circonstances mystérieuses et Emma va devoir prendre sa place. Elle découvre alors que sa soeur trempait dans un jeu pas très clair.

 

Le roman se base sur une intrigue policière : qui a tué Sutton? mais il tourne surtout autour de la vie d'un groupe d'ados aisés. Et c'est loin d'être tout rose. On a un peu l'impression d'être dans Desperate Housewives version ados.

 

L'intrigue est bien trouvée et on se laisse prendre au jeu. Même si l'ensemble traîne un peu en longueur par moment. Il me semble qu'on aurait pu régler les différents problèmes en moins de tomes. Par exemple, dans le tome 3, on passe trois cents pages sur une intrigue qui pourrait se résumer en 2 lignes. Mais c'est là que l'auteur est très forte : impossible de lâcher le roman. On se doute de la fin (forcément il y a d'autres tomes qui suivent) mais on a quand même envie de tourner les pages le plus vite possible. Et finalement, même si on avait compris pas mal de choses, on a quand même de vraies surprises!

 

J'ai tout particulièrement aimé le tome 3 où on a plus le temps de s'attacher aux personnages. Mais le tome 2 installe un suspens très efficace. Finalement, le tome 1 est, pour l'instant, le moins réussi.

 

Quant à l'écriture de l'auteur, ce n'est pas transcendant, mais cela se lit sans problème.

 

Vivement le tome 4!

 

Résumé : Sans que personne ne s'en aperçoive, Emma prend la place de sa sœur jumelle disparue…

Partager cet article

Repost 0
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 17:39

 

J'avais lu des avis très divers sur ce romanet je voulais me faire ma propre opinion. Il y a des fois où on ferait mieux d'écouter les autres lecteurs...

 

Le concept semblait pourtant efficace. Une pochette d'indices au début du roman, afin de mener l'enquête aux côtés de la meilleure amie de Cathy. Le souci, c'est que les indices ne sont pas numérotés et qu'on a du mal à les utiliser correctement. En plus, ils ralentissent la lecture.

 

Lecture qui est déjà laborieuse. On s'ennuie ferme. Et on se demande quand l'intrigue va décoller. Et bien, elle ne décolle pas vraiment, malheureusement. On n'arrive pas à s'attacher à Cathy. Quant à Victor, il nous tape sur le système. Le retournement de situation est bien trouvé mais mal amené, ce qui perd encore plus le lecteur qui n'en demandait pas tant.

 

L'ensemble est assez mal écrit (traduit?) et la construction est assez confuse. J'ai bien aimé les dessins dans les marges, mais eux aussi complique la lecture. On termine ce roman en se disant qu'on ne risque pas de lire la suite... On hésite tout de même un peu... Mais après avoir discuté avec mes élèves et  écrit ce billet, c'est définitivement non!

 

Une déception malgré un concept sympa.

 

 

Résumé : Si tu n'es pas Emma, repose immédiatement ce carnet ! Emma, je sais que cette histoire parait dingue. Maman et toi, vous devez vous demander où je suis passée et quand je reviendrai. Voilà pourquoi je te laisse ce carnet, au cas où il m'arriverait quelque chose et qu'on ne me revoit plus jamais. Regarde bien tout ce qu'il y a là-dedans. Appelle les numéros de téléphone. Va sur les sites internet. Mais surtout pas un mot à personne, sauf si tu as envie de finir impliquée jusqu'au cou comme moi. Ne t'en fais pas, je m'en sortirai (enfin j'espère). Après tout, c'est peut-être le début d'une nouvelle vie pour moi. Ce qui est sûr, c'est que plus rien ne sera comme avant. Appelle-moi. Bisous. Cathy.

Partager cet article

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 18:47

 

Tomes 1 à 4

 

Au début ce sont surtout les dessins qui m'ont séduites. Je les trouve très beaux, très élégants, parfaitement en rapport avec le thème. On se sent un peu comme dans un cocon et on vit vraiment les parties de shogi avec les personnages. On a l'impression de suivre un match en direct. Même si on n'y connaît rien en shogi et pas grand chose en échec, on se laisse facilement séduire.

 

Mais il n'y a pas que ça. En parallèle, il y a l'histoire de trois jeunes femmes. Toutes trois passionnées par ce jeu (ou sport vu le mental qu'il faut pour gagner un tournoi). On suit leur vie, leurs désirs et leurs rêves. On s'attache vraiment à elles.

 

Enfin, il y a beaucoup de suspens, car les parents de Shion ont été sauvagement assassinés par un inconnu. Le seul indice est une pièce de shogi que Shion serrait désespérément dans sa main quans on l'a retrouvée. Et une partie de shogi non terminée... Peu à peu on comprend ce qui s'est passé, car le tueur est toujours là et surveille Shion. Pour le moment, on n'en sait pas beaucoup plus, même s'il y a un vrai rebondissement dans le tome 4.

 

Ce cocktail fait que on passe du rôle de simple spectateur à celui de supporter de Shion. Je me suis surprise à m'énerver contre un des personnages du tome 4, parce qu'il était méchant avec elle.

 

Une série vraiment réussie! A découvrir!

 

Résumé : Quand Shion n'avait que quatre ans, ses parents ont été sauvagement assassinés chez eux ! La fillette a été retrouvée au beau milieu du massacre, vivante, mais depuis, traumatisée, elle est demeurée muette ! La seule pièce à conviction laissée par le meurtrier est une pièce de shôgi, le Roi.
Sept ans plus tard, Shion vit avec ses voisins qui l'ont adopté. Son père adoptif, maître de shôgi, a continué à lui inculquer les règles de ce jeu. Á seulement onze ans, la jeune fille souhaite devenir une professionnelle et enchaîne les parties !

Partager cet article

Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 16:37

Les critiques étant assez mitigées sur ce roman, j'ai hésité un moment avant de le commencer. Si le début m'a paru un peu longué, j'ai finalement beaucoup apprécié ma lecture.

 

L'alternance des chapitres entre le point de vue de l'héroïne et celui du tueur est assez original. Il nous permet de bien entrer dans l'histoire. L'intrigue est bien conçue et on se laisse facilement prendre au jeu. Même si on se doute de la chute, on ne peut s'empêcher de tourner les pages pour savoir.

 

L'écriture est un peu guindée, mais on s'y habitue. On se laisse porter par l'enchaînement des évènements. L'ensemble est d'ailleurs très bien construit. On entre vraiment dans la tête du tueur, ce qui est dérangeant mais aussi intéressant. On comprend peu à peu comment il en est arrivé là.

 

On a le plaisir de lire un véritable roman policier, même si sa construction est un peu particulière. Le seul gros défaut de ce roman, c'est sa 4° de couverture qui raconte quasiment tous le livre... Je ne mets que la première ligne du résumé pour vous éviter une grosse déconvenue...

 

Un bon roman et un auteur à découvrir. Je lirai volontiers Le peintre des visages.

 

Résumé : Lorsque sa meilleure amie, Caro, est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger.

Partager cet article

Repost 0
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 20:10

 

J'avais lu de bons billets sur ce roman et le résumé était alléchant. Autant je n'aime pas les thriller autant j'aime l'ambiance des romans noirs. J'ai finalement emprunté ce roman. Ce fut une déception. Ou du moins une lecture en demi-teinte.

 

L'histoire est pleine de longueurs. On s'ennuie ferme. De plus, l'écriture n'est pas très agréable. Assez poussive. Beaucoup de détails inutiles. Pourtant l'idée est originale. J'ai apprécié la façon de traiter le point de vue de la jeune fille. Mais finalement cette histoire est assez classique et n'a rien de vraiment exceptionnelle.

 

Le personnage principal est assez creux. Au bout d'un moment elle en devient lassante. On a du mal à s'attacher. C'est aussi le cas des autres personnages. La mère est agaçante. Le père est molasson au possible. Quand on jeune premier on a envie de lui coller une claque. Mauvais casting.

 

Une rencontre ratée.

 

Résumé : Floride, 1947. Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu'énigmatique... quel fil invisible les relie ? Dans un hôtel au luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l'ombre de mensonges et de terribles secrets.

Partager cet article

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 19:42

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51tzwk6j66L._SL500_AA300_.jpg 

J'ai beaucoup aimé le concept de ce livre. Le lecteur devient l'un des enquêteurs sur la fameuse énigme du chien des Baskerville. Au côté de Holmes et de Watson, il (re)découvre pas à pas les différents élements de l'enquête. Se pose des questions. Découvre lui-même des indices. Pour l'aider, il dispose de nombreus indices dans une pochette incluse dans l'ouvrage.

 

On prend beaucoup de plaisir à voir cette histoire sous un angle nouveau. J'ai vu le film il y a très longtemps mais je n'ai jamais lu le roman. Cette ouvrage donne envie de s'y plonger. Je me souvenais du fin mot de l'histoire mais pas du tout du coupable. Grâce aux indices et aux indications de Watson, j'ai trouvé! Je ne suis pas peu fière! Je pense que de jeunes lecteurs se régaleront aussi avec ce bel ouvrage!

 

En outre, ce livre est vraiment très beau : croquis, photos, articles de journaux... Un régal pour les yeux. Le papier est magnifique et permet de mieux rentrer dans l'enquête. On a l'impression de tenir un vrai carnet de Watson. Le texte est très bien repris (ce qui n'est quand même pas évident, vu le monument que représente ce roman!) et agréable à suivre. Il sait laisser place à l'imagination. Un grand bravo à l'auteur et au dessinateur!

 

J'espère bien qu'il y en aura d'autres comme ça! Un grand merci à Ines et aux éditions Tourbillon pour ce moment de plaisir!

 

Résumé : Grâce à la progression proposée dans le livre, le lecteur aide Sherlock Holmes et son fidèle Watson à résoudre la plus fameuse énigme de leur carrière ! A côté du livre la pochette du dossier personnel contient les fac-similés des documents nécessaires à la résolution de l’enquête. Les cartes d’identité des suspects, les rapports de police, le plan de la scène du crime, les articles de journaux et bien d’autres documents mettront le lecteur sur la piste du coupable. Les astuces de Sherlock Holmes feront enfin de lui un parfait détective !

Partager cet article

Repost 0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 09:34

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Ig9wBvUaL._SS400_.jpg 

Tome 1 : Quelque part entre les ombres

Tome 2 : Artic- Nation

Tome 3 : Ame rouge

 

Encore une réussite! Un très bel opus dans le milieu du jazz à la Nouvelle-Orléans. C'est un univers que j'aime beaucoup et que j'ai pris plaisir à découvrir sous cette forme.

 

Les dessins sont toujours aussi magnifiques. Quel trait! Quel style! Je dirais même quel panache!  Un vrai régal. A chaque fois.

 

L'histoire est un peu difficile à suivre mais finalement elle est très bien menée. On découvre le côté noir de cet univers. La fin est très belle.

 

Une nouvelle réussite. Mais à quand le tome 5?

 

Résumé : Années 1950, La Nouvelle-Orléans, où la fête de Mardi gras bat son plein. Grâce à Weekly, un producteur de jazz dénommé Faust fait la connaissance de Blacksad. Faust demande à ce dernier de s'occuper d'une affaire : un de ses musiciens, le pianiste Sebastian, a disparu. Il n a pas donné signe de vie depuis des mois, mettant en péril le label musical privé d une star. Faust craint que Sebastian ait, une fois de trop, sombré dans la drogue.

Partager cet article

Repost 0