Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 09:25


Résumé
: L'étau démoniaque de Voldemort se resserre sur l'univers des Moldus et le monde de la sorcellerie. Poudlard a cessé d'être un havre de paix, le danger rode au coeur du château... Mais Dumbledore est plus décidé que jamais à préparer Harry à son combat final, désormais imminent.




J'ai passé un très bon moment avec ce film. Pas de temps mort, des acteurs toujours aussi sympathiques, beaucoup d'aventures, avec une pointe d'humour. Le cocktail parfait pour passer un bon moment!

J'ai particulièrement apprécié l'esthétique de ce film. Les couleurs sont belles, les images bien filmées. David Yates donne réellement vie à tout ce qu'on a lu. C'est très agréable à regarder. On s'immerge dans le film. On a presque l'impression d'y être.

Les acteurs se sont étoffés, on pris de l'assurance. Ils habitent leur personnage. Une mention spéciale pour Ron et Hermione. Certains passages entre eux sont vraiment très très drôles.

Un seul bémol, le grand nombre de passages coupés, omis, surtout à la fin. J'ai trouvé que cela manquait, même si cela permettait une compréhension plus facile pour ceux qui n'ont pas lu le livre. On perdait un peu de la magie du livre et surtout de la cohérence.

Un très bon moment de cinéma, à ne pas rater qu'on soit fan ou non de Harry Potter.

Partager cet article

Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 14:48
Il y a des petits bonheurs dans la vie...comme trouver un manga pas trop stéréotypé, original. C'est le cas d'Alice 19th qu'une amie m'a prêtée. Certes on retrouve le même type de dessins que dans la plupart des mangas pour filles. On retrouve l'histoire d'amour contrarié, les alliés, les méchants (les pestes du lycée et les vrais méchants).

Heureusement l'héroïne, bien que parfois un molle, n'agace pas. Elle essaye d'agir et on la voit évoluer tout au long de la série (7 tomes). Les personnages sont sympathiques et on prend plaisir à suivre leurs histoires. On regrette même que certains personnages n'aient pas été plus approfondis.

Mais la grande originalité de ce manga, c'est le thème. Tout un développé sur le pouvoir des mots. Certes, ceci est lié à une véritable magie. Mais on comprend facilement que pour l'auteur un mot a de la valeur, qu'il faut en prendre soin. Dans un monde où on parle sanscesse de communication sans véritablement écouter les autres, cela fait du bien de se rappeller l'importance des langues, de l'écoute. Ceux qui aiment la littérature savent bien qu'on ne peut pas mettre n'importe quel mot à la place d'un autre. Ce thème est traité de manière intelligente, entraînante.

Le courage et la famille ont aussi une place très importante. C'est à travers eux que les personnages vont évoluer.

On reste sous le charme de cette histoire...à tel point qu'on a vraiment envie de la partager avec d'autres.

Résumé : Alice est une jeune fille rêveuse mais terriblement renfermée, qui éprouve les plus grandes difficultés à exprimer ses sentiments. Secrètement amoureuse d'un garçon qu'elle voit dans ses cours de tir à l'arc, elle assiste avec tristesse à la déclaration d'amour de sa grande soeur, éprise du même homme, et s'efface en essayant d'oublier sa passion.
Comme l'héroïne de Lewis Caroll, elle va pourtant croiser le chemin d'un étrange lapin blanc qui la fera basculer dans le fantastique : ce dernier est perdu au beau milieu d'une route fréquentée, et Alice n'hésite pas une seule seconde pour voler à son secours, au risque de se faire écraser. Elle apprendra plus tard, de la bouche du lapin ayant pris forme humaine, qu'elle est un Maître du Lotis, capable de contrôler le pouvoir magique de certains mots sacrés. Et que le premier d'entre eux, le courage, vient de lui ouvrir les portes d'un monde fantastique...et dangeureux. Elle s'en rendra vite compte quand dans un moment de colère elle fait disparaître sa soeur en prononçant un seul mot. Commence alors une longue quête pour la retrouver...

Partager cet article

Repost0