Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 11:19


Résumé : Surgi de nulle part, le phénomène frappe sans discernement. Il n'y a aucun signe avant-coureur. En quelques minutes, des dizaines, des centaines de gens meurent dans des circonstances étranges, terrifiantes, totalement incompréhensibles. Qu'est-ce qui provoque ce bouleversement radical et soudain du comportement humain ? Est-ce une nouvelle forme d'attaque terroriste, une expérience qui a mal tourné, une arme toxique diabolique, un virus qui a échappé à tout contrôle ? Et comment cette menace se propage-t-elle ? Par l'air, par l'eau, ou autrement ?Pour Elliot Moore, professeur de sciences dans un lycée de Philadelphie, ce qui compte est d'abord d'échapper à ce phénomène aussi mystérieux que mortel. Avec sa femme, Alma, ils fuient en compagnie d'un ami, professeur de mathématiques, et de sa fille de huit ans.Très vite, il devient évident que personne n'est plus en sécurité nulle part. Il n'y a aucun moyen d'échapper à ce tueur invisible et implacable.Pour avoir une mince chance de survivre, Elliot et les siens doivent à tout prix comprendre la véritable nature du phénomène, et découvrir ce qui a déchaîné cette force qui menace l'avenir même de l'espèce humaine...

Un film étrange. D'un côté, on retrouve le don du réalisateur de 6ème sens pour la mise en scène, les plans, le suspens. On est vraiment pris par ce film. On est littéralement scotché à son fauteuil. Et mieux vaut ne pas nous faire "BOUH!" à ce moment-là sous peine de voir une nouvelle version du marsupilami. De plsu le thème centré sur la protection de la planète, sur la développement durable est très intéressant. J'ai pensé à plusieurs livres dont le très curieux Ruines de Rome de Pierre Sengès. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous spoiler. Enfin, j'ai adoré les acteurs (surtout Zooey Deschanel, magnifique) et l'histoire d'amour en arrière-plan.

Et d'un autre côté, les dialogues sont un désastre. Du moins certaines répliques qui provoquent des fous rire alors que le suspens est à son comble. Très étonnant de la part de ce réalisateur qui maîtrise très bien sa production.

Cependant, j'ai vraiment passé un bon moment. Un film qui se regarde d'une traite, presque sans respirer.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 10:12



Mois d'Halloween oblige, restons dans le domaine du fantastique.

  http://ecx.images-amazon.com/images/I/31YHQVqsnUL._SL500_AA300_.jpgJ'ai lu ce livre il y a longtemps et j'en garde un souvenir très net. En effet, l'histoire est marquante. Un jeune garçon qui en a marre de sa famille, de sa vie, accepte une étrange proposition et se retrouve dans un non moins étrange château. Tout lui paraît fantastique désirable. Pourtant, il découvre peu à peu l'envers du décor et n'a alors plus qu'une idée, s'enfuir. Mais à quel prix?

On est tout de suite plongé dans l'ambiance. On suit le personnage principal dans sa découverte de ce monde étrange. Mais le plus marquant, ce sont les personnages. Chacun a des caractéristiques bien précises. Une vraie personnalité. Ils intriguent le lecteur, le font aller de l'avant, pour savoir comment tout ça va finir.

La construction de ce roman est aussi très intéressante. C'est un peu comme s'il y avait deux histoires. Le thème central fait penser à de nombreux contes (comme Hansel et Gretel) où un monde de rêves virent rapidement terrifiant. Avec le recul, je trouve un air de ressemblance avec Alice au pays des merveilles et bien sûr le fantastique (dans tous les sens du terme) Coraline de Neil Gaiman. Cette manière qu'on parfois les rêves de virer au cauchemar.

Un livre que j'ai conservé dans ma bibliothèque. Parce que j'adore ce titre. Parce que l'histoire a su me plonger dans un autre univers.

Résumé : Harvey Swick a 10 ans et trouve sa vie bien ennuyeuse jusqu'au jour où un drôle de personnage, Rictus, débarque dans sa chambre et l'emmène au "Pays des Vacances". C'est un endroit coupé du reste du monde, où se trouve une gigantesque maison et où toutes les fêtes de l'année sont réunies en une seule journée. "Le pays de mes rêves", pense Harvey. Enfin. C'est ce qu'il croyait !

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 11:40


Un nouveau trésor sorti de ma malle. Je rappelle que Mariel suit avec régularité mon initiative!

Pour ce mois d'octobre, sous le signe d'Halloween, j'ai décidé de présenté des livres qui font frissonnés.

Comme vous avez déjà pu le constater, je suis une immense fan de Roal Dahl. J'aime beaucoup les histoires de fantômes aussi. Quand j'ai vu cette anthologie, il y a quelques années, je n'ai pas pu résister. Je n'ai pas été déçue. Certainement un des meilleurs recueils de ce genre (du moins parmi ceux que j'ai lu).

Les thèmes de ces nouvelles varient beaucoup, on passe d'une belle demeure ancestrale à un bateau (du moins à ses couchettes), tout en traversant des jardinets inquiétants. Le première nouvelle est particulièrement réussite. Elle est de Jean Ray et crée un suspens qui prend corps peu et à peu et nous laisse frissonnant. De même "La couchette du haut" est particulièrement efficace. On a l'impression d'y être, de voir ce qui se passe. On se laisse envahir par cette atmosphère et ... on a un gros coup au coeur à la fin.

Pourtant on passe un délicieux moment, dans cette atmosphère un peu désuète des films de fantômes "à l'ancienne". Pas de sang, pas d'horreur, mais un véritable plaisir de lecture et un magnifique suspens.

A découvrir et à redécouvrir, même pour ceux qui n'aiment pas les nouvelles ou le fantastique.

Résumé : Maisons et bateaux hantés, visions d'horreur dans le métro, revenants antiquaires ou balayeurs de feuilles mortes. Venez chercher le grand frisson dans ces dix histoires inoubliables, minutieusement sélectionnées par Roald Dahl. Attention, un fantôme se promène peut-être tout près de vous... En 1958, Roald Dahl a lu 749 histoires de fantômes avant de parvenir à sélectionner les meilleures d'entre elles qui figurent aujourd'hui dans ce recueil.

Partager cet article

Repost0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 09:20
Le grand retour du papa de Coraline et de Stardust ! Cela faisait un moment que je voulais le lire. Ah! ces longs regards dans les librairies! Ces délicats appels du pied! Si bien que j'ai fini par craquer... Je suis faible, je sais...

Quelle histoire étonnante! Un petit garçon, ayant échappé au massacre de sa famille, trouve refuge dans un cimetière et est recueilli par un couple de fantômes. Avec un tel départ, il ne peut vivre que des aventures étonnantes.

Ce mélange entre morts et vivants m'a beaucoup fait penser à Tim Burton, d'abord dans Beetle Juice, puis dans les Noces funèbres. L'idée n'est pas réellement originale finalement, mais elle est menée avec beaucoup de charme et d'ingéniosité. Car au lieu de rester centré sur l'intrigue (Bod va-t-il retrouver celui qui a tué ses parents?), Neil Gaiman crée tout un monde autour de Nobody. Un monde où celui-ci vit de multiples aventures et rencontres de nombreux personnages, tous plus étonnants les uns que les autres.

Même si l'intrigue principale est relativement prévisible (avec une petite pointe d'Harry Potter dans certaines explications), on s'attache à Bod et on dévore ses aventures. Le personnage de Silas (ni mort ni vivant) m'a particulièrement enchanté. J'ai trouvé qu'il avait beaucoup de classe comme un personnage très en vogue* (attention ne cliquez sur l'étoile que si vous avez déjà lu le livre)ces derniers temps et beaucoup de charisme.

La fin m'a beaucoup touchée. C'est une belle incitation pour découvrir les richesses de la réalité et une belle image de ce qu'on appelle grandir. Moins de tension que dans Coraline, mais plus d'émotion. Un très beau livre, avec de magnifiques dessins, mêlant les noirs et les gris. Laissez-vous tenter!

Résumé : Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...


Partager cet article

Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 11:26
Le tome 3  d'une série dont j'avais déjà parlé ICI. Le principe reste le même : un fil rouge (ici, l'héroïne du tome précédent veut retrouver son père, un écrivain obsédé par l'Ankou) et des contes qui s'intercalent pour montrer différentes facettes de l'Ankou.

J'ai beaucoup aimé la première légende, très bien dessinée et très jolie. La deuxième est plus obscure. En gros on comprend de quoi il s'agit, l'idée est intéressante, mais les dessins sont assez glauque (à l'image de l'histoire en fait). Je n'ai pas du tout accroché.

Enfin, la dernière histoire n'est pas une légende, n'a d'ailleurs pas de rapport avec l'Ankou (à part une brève apparition) mais est vraiment très triste et très prenante. Une jeune fille dans un village qu'on prend pour une sorcière et que les hommes du village vont violer. Ils vont alors tous disparaître les uns après les autres. Cela fait vraiment beaucoup réfléchir. Cela m'a fait penser à Hiroshima mon amour, à ce qu'on faisait aux femmes qui avaient eu des relations avec les allemands pendant la guerre.

Le fil rouge est aussi très bien dessiné (je préfère aux dessins du tome précédent) et même s'il est prévisible, on s'attache à cette jeune fille et à sa quête.

J'ai donc eu une bonne impression d'ensemble de ces trois tomes. J'ai trouvé ça original de découvrir les légendes bretonnes de cette manière. Il existe d'autres séries dans ce genres comme Les contes du Korrigan ou ceux de Brocéliande. Je me demande si je ne vais pas m'y mettre...

 

Partager cet article

Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 17:51
J'ai tout d'abord eu un peu de mal avec ce livre. Le début n'est pas très palpitant. Une jeune fille effacée, une vie banale et des rêves de popularité. Mais bon, aucun autres livres sous la main...et bien ce fut une chance, parce que dès le troisième chapitre je ne pouvais plus m'arrêter. L'idée est vraiment originale.

J'ai beaucoup aimé la constrution de l'ouvrage, mélant le récit à des courts passages de réflexion en rapport avec le chapitre et de très jolis dessins, rappelant vaguement La triste fin du petit enfant huître de Tim Burton.

Et l'idée de base aussi rappelle beaucoup ce cinéaste que j'adore : faire découvrir l'au-delà à travers les yeux d'une jeune fille qui n'a qu'une idée : séduire le garçon le plus populaire du lycée. Cela promet d'être drôle...et ça l'est. J'ai trouvé l'ambiance mi-macabre, mi-amusante très réussie.

La caricature des personnages est aussi très drôle (surtout les pom-pom girls pestes à souhait) mais certains en deviennent attachants. Je n'ai pas trop accrochée avec Charlotte (trop geignarde à mon goût) mais j'ai adoré Scarlet. Elle a un sacré caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds et pourtant elle a de multiples failles, un besoin de tendresse. C'est vraiment un personnage intéressant et attendrissant.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse savourer ce pur moment de plaisir !

Résumé
: Vivante, Charlotte est une lycéenne timide, invisible, totalement à côté de la plaque... Morte, Charlotte est un fantôme doté de pouvoirs surnaturels! Tenant sa revanche, elle fait tout pour que le garçon le plus canon du lycée tombe amoureux d'elle, quitte à employer des moyens peu orthodoxes qui feront tourner en bourrique tous ceux qui croiseront son chemin...

Partager cet article

Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 15:01
J'ai toujours été passionnée par le mythe de Dracula. J'ai aussi adoré la saga Twilight et les diverses anthologie de vampires que j'ai pu lire. C'est donc tout à fait confiante que j'ai commencé cette bande-dessinée...grosse déception.

D'abord les dessins sont vraiment bizarres (cf. la BD Auschtwitz). Des personnages avec des yeux immenses, de minuscules pupilles, qui ressemblent tous à des morts ou à des fous. Les couleurs sont grises, verdâtres. Tout rappelle la mort; met mal à l'aise. Certaines scènes sont même franchement affreuses et donnent des frissons dans le dos. A tel point que par moment je lisais le texte sans regarder les images.

Mais ce que je reproche vraiment à ce livre, c'est d'être très confus. Très brouillon. On ne comprend rien à l'histoire. On a du mal à relier les évènements entre eux. A savoir réellement ce qui se passe. Beaucoup trop d'elipses et de choses restant inexpliquées.

Seule la dernière page (et surtout le texte de celle-ci) m'a séduite. Je trouve que ça aurait donné un excellent début. Pourtant l'idée de départ semblait bonne : raconter la vraie vie du comte Vlad Tepes, celui qui a inspiré Dracula. Mais l'absence de réelle trame narrative égard complètement le lecteur.

Heureusement que cette BD se lit vite. Je ne serais pas arrivée au bout sinon...Je ne tenterai pas le deuxième tome racontant la légende de Dracula. Je me suis trop ennuyée...

Résumé : Bram Stoker : Seriez-vous superstitieux, mon cher ? L'archiviste : En théorie, non. Je n'accorde aucune foi
à ces choses-là, Monsieur ! Cependant, j'ai mené ma propre enquête...

Partager cet article

Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 17:35

J'ai beaucoup aimé le principe de cette bande-dessinée. Elle est constituée d'un fil rouge (l'histoire d'un homme qui après la mort tragique de sa femme va chercher par tous les moyens à rencontrer l'Ankou) et trois histoires sur l'Ankou que cet homme a glané au fil de ces recherches. Chaque histoire est dessinée par un auteur différent. On passe ainsi d'un style à l'autre.

Ces récits reprennent des légendes bretonnes et leur donnent vie à travers la quête de cet homme et surtout grâce aux dessins de ces auteurs. Cela a un côté très original même si au départ on est un peu surpris par l'agencement du fil rouge à travers ces légendes.

Les dessins varient beaucoup. Certains m'ont séduite plus que d'autres. J'aime particulièrement ceux du fil rouge qui me font penser à ceux d'Algernon Woodcock (puisque c'est le même dessinateur).

Dans le tome 2, le point de vue change. Si le principe reste le même, on découvre le point de vue de la fille du narrateur du premier volume. C'est très intéressant d'avoir son impression sur ce qui s'est déroulé dans le premier tome. On en apprend aussi plus sur son père et sur la mort de sa mère. Si j'ai préféré les légendes du tome 1, j'ai trouvé celui-ci très bien mené en ce qui concerne l'histoire principale.

J'attends de découvrir le tome 3 avec impatience. Une lecture pour tous ceux et toutes celles qui s'intéressent à la Bretagne et à ses légendes.

Résumé : Selon certains, il seraient le dernier mort de l'année. Un sort le désignerait pour moissonner les morts de l'année à venir. Imaginez l'effroi d'une femme, figée face à l'Ankou, un être qui possède les traits exacts de son mari, mort la nuit de la Saint-Sylvestre et qui vient la chercher pour la déposséder définitivement de sa chair

Partager cet article

Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:36

Je vous présente Mademoiselle Crumrin, boudeuse, mal élevée, avec un caractère de cochon, une intelligence redoutable et des parents peu fréquenables et snobs au dernier degrés...cela serait plus ou moins banal si mademoiselle Crumrin n'avait pas un oncle sorcier. En débarquant chez lui, elle va découvrir un monde qu'elle n'aurait jamais imaginé, plein de créatures toutes plus effrayantes les unes que les autres et animées d'intentions peu recommandables. Un monde où vous allez adorer avoir peur!

Cette BD est un vrai coup de coeur. J'ai tout de suite aimé les dessins, à la fois enfantins et inquiétants. Ce dessinateur a réellement un trait de crayon très particulier. On ne l'oublie pas et on devient vite accro.

Et puis Courtney est attachante à sa manière. On suit ses aventures. On en veut encore et encore. Le tome 4 est sorti. J'ai hâte de le lire. Je le ferai dans le train ce week-end.

On rencontre plein de personnages plus barrés les uns que les autres mais vraiment très drôles. On s'amuse bien. On se détend. A découvrir sans tarder!

Résumé : Courtney Crumrin était heureuse. Elle avait des amis, aimait son école... Mais c'était avant. Ses parents, après avoir vécu des années au dessus de leurs moyens, ont enfin trouvé une solution à leurs problèmes financiers. Ils déménagent en proche banlieue, chez leur oncle, le vieux professeur Aloysius Crumrin, dans le manoir victorien du vieil homme situé dans le très chic quartier d'Hillsborough. Sur place, Courtney découvre bien vite que son Grand-oncle a une sinistre réputation dans le quartier et que la maison est sujette à de sombres rumeurs. Et alors que cette installation permet à M. et Mme Crumrin de se rapprocher d'un statut social qui les fait saliver, Courtney a l'impression de plonger dans un cauchemar. Sa nouvelle école est pleine de gosses aussi riches, corrompus et égoïstes que leurs parents. Elle se sent rapidement rejetée. Et comme si cela ne suffisait pas, le vieux manoir à demi moisi semble abriter des créatures au moins aussi étranges que le vieil oncle. Elles rampent dans les sombres couloirs, aux frontières de son champ de vision. Elles font craquer des os dans les recoins. Et parfois, elles s'élèvent au dessus du lit et observent le sommeil de Courtney. Son père et sa mère ne les remarquent pas, mais oncle Aloysius sait tout d'elles. Il les appelle "les Créatures de la Nuit".

Les couvertures des tomes 2 et 3, pour le plaisir :




Partager cet article

Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:03

  Voici le deuxième tome de cette série. Je n'avais pas eu le temps de faire un billet sur le tome 1. Je vais donc me rattraper ici.

J'avais beaucoup aimé le premier tome. Déjà, l'idée de base, celle d'un épouvanteur qui lutte contre les forces "de l'obscur" était assez originale et me séduisait. Et puis la couverture m'attirait énormément (le genre vieux grimoire en cuir). Je n'ai pas été déçue. Même si on frissonne rarement (la scène dans la première maison est quand même assez stressante), on rentre très facilement dans l'histoire, on s'attache aux personnages et on se demande ce qui va se passer. J'ai lu presque sans m'arrêter. J'ai particulièrement aimé les personnages de l'Epouvanteur, d'Alice et de la mère de Tom. Je les ai trouvé plus complexe que ce dernier, même si celui-ci reste très sympathique.

Le deuxième tome ne m'a pas déçue non plus. Je l'ai lu dans la journée et j'ai passé un excellent moment. Bien sûr on voit arriver la fin gros comme une maison...mais c'est là que l'auteur s'en sort bien. Parce que même en s'en doutant on a quand même envie de savoir. Et surtout les ambiguïtés des personnages font que finalement ce n'est pas aussi évident qu'il n'y paraît. J'ai hâte de connaître la suite.

Résumé du tome 1 (pour éviter de vous révéler ce qui se passe avec le résumé du tome 2) : Septième fils d'un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l'apprenti de l'épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N'écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d'une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l'affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

Partager cet article

Repost0