Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 10:43

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51rptuse05L._SL500_AA300_.jpg

Chroniqué de cet auteur :

Billet pour les tomes 1 à 5 de la saga de l'épouvanteur

Tome 6 : Le sacrifice de l'épouvanteur

Tome 7 : Le cauchemar de l'épouvanteur

 

Ce livre est un spin-off de la saga de l'épouvanteur. En 5 nouvelles, on retrouve les personnages des 7 premiers tomes et on en apprend plus sur eux.

 

C'est un vrai plaisir de retrouver la plume de Joseph Delaney. Il est toujours aussi agréable à lire et toujours aussi passionnant.

 

C'est aussi un vrai bonheur de retrouver cet univers en attendant la lecture du tome 8 (qui vient de paraître). L'ensemble des nouvelles est bien trouvé. Elles complètent certains passages de la saga ou au contraire nous font découvrir un univers complètement différent.

 

J'ai particulièrement aimé la nouvelle avec Grimalkin( un de mes personnage préféré) et celle avec Alice. On ne s'ennuie pas une seconde et on prend plaisir à en savoir plus sur ces deux personnages. Quant à la dernière nouvelle avec Tom, elle donne des frissons. J'ai beaucoup aimé l'utilisation du folklore irlandais et de la banshie. C'est une créature qu'on voit peu souvent dans les romans et cela nous change des autres créatures de la nuit.

 

Une nouvelle réussite qui complète très bien la saga! Vivement que je puisse lire le tome 8 !

 

Résumé : Saviez vous que l'Epouvanteur John Gregory était prêt a tout pour garder près de lui Meg Skelton. la lamia dont il est tombé follement amoureux ? Que la sorcière Dora a été débusquée et torturée par un redoutable Inquisiteur ? Que la plus redoutable des tueuses, Grimalkin, a eu un bel enfant avec le Malin ? Qu'Alice a affronté une immonde créature mangeuse de cerveaux chez Lizzie l'Osseuse ? Et enfin, que Tom Ward a combattu une divinité celte quand il était en formation avec Bill Arkwright ? Un recueil de cinq récits fascinants et effrayants à souhait ! Des révélations palpitantes sur les personnages les plus importants de la saga de l'Epouvanteur !

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 19:10

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51X6UE6yEwL._SL500_AA300_.jpgTome 1 : Psychose

Tome 2 : Engrenages

 

En voulant faire mon billet pour le tome 2, je me suis rendue compte que je n'avais pas chroniqué le tome 1! Les deux formant une histoire complète, c'est l'occasion de parler des deux en même temps!

 

C'est tout d'abord le concept qui m'a attirée! Une histoire racontée à la fois par le roman et par des videos accessibles sur Internet. Ce n'est quand même pas courant. Sauf que lors de ma lecture du premier tome, Internet était en panne. J'ai donc pu constater que le livre se lit très bien sans. Je n'en dirais pas autant  du tome 2. Il y a plus de détails dans les videos, ce qui les rend quasiment indispensable. Malgré ça, comme je n'avais pas envie de faire des allez-retour entre mon lit et l'ordinateur, j'ai fait sans. Et j'ai tout de même bien compris l'ensemble. Mais ça demandait un peu plus d'efforts!

 

J'ai aussi été attirée par la couverture effrayante et intriguante! Elle donne envie d'en savoir plus sur cette étrange affaire! Et la typographie qui imite l'écriture du héros donne vraiment l'impression de lire un journal intime.

 

Quant à l'histoire, elle est à la hauteur de la couverture! On est immédiatement plongé dans un univers bizarre. On se pose les mêmes questions que les protagonistes... et on en sait pas plus! On suit donc l'enquête avec encore plus d'intérêt. J'ai particulièrement aimé l'ambiance qui donne des frissons. Particulièrement la visite de la drague. Et les apparitions du vieux Joe Black. On se demande vraiment ce qui se passe. Je ne m'attendais pas du tout au revirement final jusque vers le milieu du tome 2.

 

Les personnages sont sympathiques et plein d'énergie. On les suit avec plaisir. J'ai une petite préférence pour Sarah. Si courageuse. Si vivante.

 

Pas besoin de vous dire que quand on ouvre ce roman, on ne le lâche pas! Vivement que je puisse lire la suite!

 

Résumé : Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes. Avec Sarah, ma meilleure amie, j'ai tenté de percer un sinistre secret. J'ai failli en mourir. À présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C'est à peine si j'ose croire à ce que j'ai vu et entendu. Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m'efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. A chacune de ses découvertes, elle m'envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette. Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité. Mais, nous le savons, rien n'est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek. Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête.

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:03

http://ecx.images-amazon.com/images/I/510YZVQHZGL._SL500_AA300_.jpg 

Depuis le temps que je voulais lire ce recueil. Et bien c'est chose faite. Dans l'ensemble j'ai beaucoup apprécié. L'humour. Le ton décalé. La peinture de la vie à Saint Pétersbourg.

 

Une écriture très agréable, pleine de verve et d'entrain. Une immense force d'évocation. Une vision presque cinématographique.

 

J'ai vraiment adoré le Portrait qui m'a fait frissonner. J'avais l'impression de voir l'usurier. La manière d'agencer les deux parties est remarquable et crée une véritable chute!

 

Le nez et le manteau m'ont amusé. C'est à la fois mordant et loufoque. Un brin fantastique. La fin du manteau est vraiment géniale. J'en rigole encore!

 

J'ai aussi apprécié La perspective Nevski qui dépeint bien la vie dans cette ville. L'opposition entre les deux personnages est aussi intéressantes et m'a fait penser à Maupassant.

 

Finalement, il n'y a que le Journal d'un fou que je n'ai pas aimé. Trop dérangeant, surtout quand on sait comment Gogol a fini. Mais c'est tout de même écrit avec beaucoup d'intelligence et de finesse.

 

Je compte bien continuer ma découverte de cet auteur.

 

Résumé : Attaché, tel un diable visionnaire, aux pas chancelants de ses personnages, pantins grotesques autant qu'ils sont pathétiques, Gogol parcourt Pétersbourg, transfigurée sous sa plume en un inquiétant théâtre d'ombres. Du Manteau au Portrait, en passant par Le journal d'un fou, Le Nez et La Perspective Nevsky, ces nouvelles fantastiques et cocasses, par-delà la satire de la société russe, donnent à voir un univers imprévisible, gouverné par le non-sens. Ainsi que l'écrivait Nabokov, "l'essence de l'humanité est dérivée d'une manière irrationnelle du chaos de faux-semblants qui compose le monde de Gogol".

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 09:03

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Uci7xIC4L._SL500_AA300_.jpgTome 1 : La pâle lumière des ténèbres

Tome 2 : Les limites obscures de la magie

Tome 3 : L'étoffe fragile du monde

 

En parallèle : Le subtil parfum du souffre (tome 4)

 

J'aime cette série. Vraiment. Et pas seulement parce que c'est la dernière de Pierre Bottero. Pas seulement parce qu'elle est naît d'un amitié. D'une envie d'écrire ensemble. Je l'aime parce que c'est une bonne série avec de très bons romans, d'excellents personnages auxquels on s'attache. Parce que c'est une saga qui donne envie de lire et de lire encore et toujours!

 

J'ai adoré retrouvé Jasper. Il m'amuse toujours autant. Il est adorable avec ses jeux de mots et sa vision des choses. Erlug aussi m'a enchantée. On a presque envie de rencontrer un troll (presque).

 

L'histoire est bien menée. On se régale du début à la fin. Il y a de nombreuses aventures qui permettent à Jasper d'évoluer et de grandir. La fin (très belle) le montre bien.

 

Une grande réussite qui ne peut que donner le goût de lire.

 

Résumé : Persuadé qu'Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son compagnon Erglug, un troll à l'humour décapant. Catapultés au Moyen Age par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 09:10

http://ecx.images-amazon.com/images/I/515NLqhfvzL._SL500_AA300_.jpgTome 1 : La pâle lumière des ténèbres

Tome 2 : Les limites obscures de la magie

Tome 3 : L'étoffe fragile du monde (en parallèle)

Tome 4 : Le subtil parfum du souffre

 

Cette fois-ci c'est vraiment la dernière. Le dernier roman de Pierre Bottero. Rien que pour ça j'aurais pleurer de toute façon. Mais qu'on on lit la postface d'Erik Lhomme ça n'arrange pas les choses. Mais alors vraiment pas. Quant à la fin de ce roman...on en reste sans voix. Erik Lhomme a raison : parfois la vie rattrape la fiction. Brutalement. Et à ce moment là, lorsqu'on lit ces dernières lignes, ces tous derniers mots, on ne peut pas s'empêcher de pleurer. Surtout qu'on comprend ce qu'Erik Lhomme va devoir faire : faire que la fiction rattrape la vie.

 

J'ai adoré ce roman. J'ai aimé la nouvelle facette d'Ombre. J'aurais aimé en découvrir plus sur elle sous la plume de Pierre Bottero. J'ai aimé l'intrigue mais surtout la force de ce personnage. Comme on se sent proche d'elle. Comme si elle était vivante.

 

J'ai aimé le lien qui se crée avec Jasper. Cette aurore.

 

J'ai aimé retrouvé Pierre Bottero. Une dernière fois.

 

Résumé : Lors d'une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d'un loup-garous. Elle ne l'aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu'elle en tomberait amoureuse... Car son corps a beau être incassable, son coeur, lui, ne l'est pas.


Partager cet article

Repost0
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 09:31

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41frKBLEv%2BL._SL500_AA300_.jpgChroniqué du même auteur :

Projet Oxatan

La malédiction d'Old Haven

 

Tome 1 : les vampires de Londres

Tome 2 : L'Ombre de Dracula

Tome 3 : Les masques de sang

 

 Voici un excellent troisième tome. J'avais apprécié le tome 1 et était un peu déçue par le tome 2. Mais celui-ci se révèle être le meilleur de la série (pour le moment).

 

On connaît les personnages et tout a déjà était mis en place. On entre donc très facilement dans le roman et on suit avec plaisir les aventures d'Amber et de Luna. J'avais regretté qu'elles soient séparées dans le tome 2. J'étais donc ravie qu'elles soient de nouveau ensemble sur le devant de la scène.

 

A travers leurs aventures on découvre Venise. On imagine cette ville et on la peuple de mystères. D'étranges personnages.

 

Je ne me suis pas ennuyée une minute et j'ai hâte de lire la conclusion de cette série. Un très bon moment de lecture.

 

Résumé : A la recherche du dernier fragment du Vénéfactor, l’arme terrible convoitée par Dracula, les soeurs Wilcox et leurs amis se rendent à Venise à le recherche des étranges "Mystères".

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 09:56

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51k5Uy%2BE0uL._SL500_AA300_.jpg 

Un bon roman d'aventure sur fond de fantastique et d'histoire romaine.

 

Dès les premières pages, on entre dans le vif du sujet. Un manoir victorien qui donne froid dans le dos. Des landes pas vraiment plus accueillantes et un maître de céans très mort... et cachant un redoutable secret. De quoi donner des frissons. Commence alors une grande aventure mélant le mur d'Hadrien à la cupidité des hommes.

 

On pense à Pirates des Caraïbes, à l'or maudit de Cortès, aux différentes malédictions historiques. Mais toutes ces histoires parlent de la cupidité humaine. Vouloir de l'or.. toujours et encore plus, jusqu'à la folie.

 

J'ai beaucoup aimé les différents personnages. Ils sont parfaitement dans l'ambiance du roman. Certains avec des facettes très sombres. D'autres beaucoup plus courageux. Capables de lutter contre ce qu'ils pourraient devenir.

 

L'atmosphère est aussi très bien rendue. On a l'impression d'y être. D'arpenter les landes. De voir le manoir Fearnwood. L'écriture bien travaillée renforce encore cette impression.

 

On apprend de nombreux détails sur le mur d'Hadrien et sur sa construction qui donnent envie d'en savoir plus. Je me demande si on peut trouveer trace de cette histoire chez des auteurs latins.

 

Un excellent roman avec une fin des plus surprenante!

 

Résumé : De père en fils, les Squire exercent le métier de barbier, auquel revient la macabre obligation de raser les morts avant leur grand voyage vers l'au-delà. Parce qu'il a dix ans et qu'il est bien le fils de son père, c'est au tour du jeune Harvey d'assumer la charge de cet étrange métier. Par un soir de Noël 1862, alors que l'hiver et la nuit ont pris possession des landes et des bois qui cernent le village écossais de Drinsdale, Harvey Squire est envoyé au manoir des Fearnwood. Dans la demeure victorienne hantée de courants d'air et de tristes mélodies l'attend un secret dont l'origine remonte à l'antiquité de cette région âpre et sauvage, à ces temps très anciens où les légions romaines se chargèrent de construire le légendaire mur d'Hadrien... Mais c'est déjà trop dire que d'avoir dit tout cela.

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 11:22

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41K4Z99YSEL._SL500_AA300_.jpg 

J'aime énormément la collection Frisson de chez Pocket Jeunesse. Beaucoup de leurs titres m'ont procuré dans mon enfance (et mon adolescence) de délicieuses (et angoissantes) heures de lectures. C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé cette collection.

 

Cependant je n'ai pas retrouvé le côté magique de ces lectures. J'ai trouvé l'histoire un peu confuse et pas vraiment effrayante, mis à part la scène dans le cimetière. Les personnages manquent de charisme et on se moque un peu de ce qui va leur arriver.

 

J'ai apprécié l'ambiance dans la librairie et surtout la structure de ce roman. L'idée est bonne et bien menée. Peu à peu tout se recoupe. Et l'intrigue pose la question du libre-arbitre : jusqu'où peut-on manipuler quelqu'un? Jusqu'où peut-il se laisser prendre au jeu?

 

Une lecture en demi-teinte même si j'ai été heureuse de me replonger dans cette collection.

 

Résumé : Alex, un adolescent sans histoires, entre un jour dans une librairie... sinistre. Un livre à la couverture argent l'attire comme un aimant. Première erreur : Alex l'achète. Seconde : il
l'ouvre. Le titre de cet ouvrage : Le livre dont vous êtes la victime. Fasciné, Alex se voit donner des ordres, qu'il commet la fatale imprudence de suivre...

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 09:56

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Y32G97VGL._SL500_AA300_.jpg 

Un excellent roman jeunesse plein de rebondissements et de poésie.

 

Je ne suis jamais venu à bout de la trilogie de Philip Pullman. Un jour peut-être... Mais ce roman m'a donné envie de m'y remettre. Le style est très agréable, avec un petit côté ironique très amusant. Souvent le narrateur prend le lecteur à témoin, lui donne des informations supplémentaires. Il y a même des encadrés, comme des appartés au théâtre.

 

L'histoire est très très bien trouvée et vraiment bien construite. On se demande comment tout cela va se rejoindre et quand cela arrive on est comme un enfant devant un meccano enfin terminé. Emerveillé.

 

C'est un très beau conte avec une pointe de fantastique et un jeu de mise en abyme très intéressant. On sent une grande maîtrise de l'écriture.

 

On frissonne. On s'étonne. On s'interroge. On a l'impression de suivre les personnages et de découvrir les lieux avec eux.

 

Un très bon roman plein de surprises!

 

Résumé : Demain, l'horloge de la ville doit s'enrichir d'un nouvel automate. Mais l'arrivée du célèbre docteur Kalmenius, génie de l'horlogerie, marque le début d'une abominable nuit... Sa présence semble en effet entraîner une série d'incidents de plus en plus inquiétants. La mécanique du temps serait-elle dictée par une logique diabolique ?

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:14

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51CQXb1Eu%2BL._SL500_AA300_.jpg 

Je suis une grande fan du genre fantastique et tout particulièrement des nouvelles du XIXème. J'ai donc été attirée par cette bd.

 

J'ai (re)découvert avec beaucoup de plaisir ses nouvelles. J'ai particulièrement aimé La maison du cauchemar. Un vrai bijou. Cela donne envie de lire le texte original. Les autres textes sont aussi très bien choisis. En plus, chaque histoire est accompagnée par une courte biographie de l'auteur. Vraiment intéressant.

 

En revanche, je n'ai pas du tout aimé les dessins. J'ai trouvé les visages trop carrés, les traits secs. L'ensemble ne m'a pas convaincue.

 

Dommage car j'ai vraiment aimé l'idée de départ.

 

 

Résumé : Et si vos pires cauchemars devenaient réalité ? Une main étrangleuse, un démon qui échange 7 années de bonheur contre la damnation éternelle, un jeune garçon qui ne craint pas les fantômes, un lord anglais qui se repaît du sang de ses amis, un chat qui renaît de ses cendres... On vous aura prévenus : Après avoir lu cet album, vous ne pourrez plus fermer l'oeil de la nuit...
En BD, un recueil des plus célèbres contes macabres du monde : Guy de Maupassant (La Main), Sheridan le Fannu (Le Pacte de sir Dominick), Edward Lucas White (La Maison du cauchemar), John William Polidori (Le Vampire), Catherine Crowe (La Maison B... à Candem Hill), Robert Louis Stevenson (Le Voleur de cadavres), Edgar Allan Poe (Le Chat noir).

Partager cet article

Repost0