Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 15:44

http://www.editions-tourbillon.fr/IMG/cache-350x340/COUV-OURS-BLANC-1-an-350x340.gif Certainement l'un des plus beaux albums que j'ai lu depuis longtemps. J'ai adoré le petit côté dépaysant des dessins. On sent que ça vient du Japon. On a l'impression de voyager. De découvrir autre chose.

 

L'histoire est toute simple, toute mignonne! Une petit ours naît et ses parents vont lui faire découvrir le monde. Il va commencer à apprendre. A découvrir les saisons. Les couleurs. Le bonheur et parfois la tristesse. Cet album est parfait pour faire découvrir certains éléments à son tout-petit. Mais les adultes prennent aussi beaucoup de plaisir à cette lecture.

 

C'est un texte très touchant. Plein de poésies et d'émotions. On sort heureux de cette lecture.

 

Le livre est aussi un très bel objet. De belles couleurs. Des dessins magnifiques avec un trait très poétique et très élégant. Un choix de papier magnifique. L'éditeur peut être fier du livre réalisé. Une vraie petite merveille!

 

Un gros coup de coeu pour un album tout doux et tout tendre!

 

Un grand merci aux éditions Tourbillon pour ce magnifique album !

 

Résumé : Que de découvertes en cette première année pour Petit Ours Blanc : la neige, le vent, les fleurs qui s’ouvrent au printemps mais aussi les premières peurs, les cauchemars…

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 10:47

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51XQ2YLhPmL._SL500_AA300_.jpgPrix des Incorruptibles 6ème 2010-2011.

 

Un joli roman tout en tendresse. Le narrateur est terrifié par sa grand-mère. Mais lorsque celle-ci tombe malade, cela pourrait bien changer sa façon de voir les choses. Surtout qu'Angèle a un drôle de secret...

 

Ce roman est constitué par le journal du narrateur, Nathanael. On suit page après page l'évolution de sa relation avec sa grand-mère. On voit aussi comment il grandit. Se construit grâce à son histoire familiale.

 

L'écriture est très agréable. certains passages sont amusants, un peu ddans l'exagération. D'autres sont beaucoup plus émouvants. Nous aussi on s'attache à Mémère Angèle.

 

Une jolie histoire à découvrir, juste pour le plaisir!

 

Résumé : Mémère Angèle est un monstre. Un monstre breton. Ma Babayaga de Kerménéven. Celle qui hante mes rêves depuis onze ans, sans compter ceux que j'ai faits dans le ventre de ma mère. Je suis sûr que là aussi je rêvais d'elle, de sa voix grave et sombre, de ses mains de bûcheronne, de son cou de taureau. Je suis sûr qu'un jour elle a posé ses mains sur le ventre de ma mère pour lui chanter une vieille berceuse bretonne et que j'ai cru entendre les sirènes de l'Enfer.

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 09:46

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51xhjYbucuL._SL500_AA300_.jpgPrix des Incorruptibles 6ème 2010-2011.

 

Un roman pour la jeunesse très amusant. Il m'a un peu fait penser aux malheurs de Sophie! C'est fou le nombre de bêtises faites par nos deux héros. Le moins qu'on puisse dire, c'est quon ne s'ennuie pas en leur compagnie!

 

Trille et Lena sont meilleurs amis et font les quatre cents coups à Kerr-Mathilde. Cela va de la desente en luge avec une poule au trou creuser pour enterrer les radios. Ils inventent plein d'aventures et ont un coeur gros comme ça. On se plait vraiment en leur compagnie. On découvre aussi plusieurs coutumes norvégiennes. Cela donne envie d'en savoir plus sur ce pays.

 

C'est une histoire amusante mais aussi touchante avec une belle réflexion sur le deuil et la séparation. Une réflexion aussi sur l'amitié.

 

Un clin d'oeil à l'enfance dont on sort revigoré!

 

Résumé : Trille et Lena sont les meilleurs amis du monde. Rien ne saurait les séparer. Elle fonce, n'a peur de rien, déborde d'énergie. Lui sentimental et rêveur, soutient et contient les initiatives de son amie. C'est que la vie à la campagne offre une multitude de possibilités d'inventions. Mais lorsque Lena trouve enfin un papa et donc un mari pour sa mère, cela signifie un déménagement, loin de Trille. Leur amitié tiendra-t-elle le coup ? Comment vont-ils faire pour vivre l'un sans l'autre ?

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 10:24

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51-0IkYjqCL._SL500_AA300_.jpg

Chroniqué de cet auteur:

Quelque chose en lui de Bartleby

 

Aujourd'hui pas de Malle aux trésors du Mercredi, car j'ai vraiment beaucoup de billet en retard.

 

Ce roman était dans ma PAL depuis fort fort longtemps. J'aime beaucoup Philippe Delerm. Son style. Ses ambiances. Ses personnages. Même si je n'ai pas autant accroché qu'avec ces instantanés de la vie quotidienne, j'ai apprécié le thème de son livre et cette histoire douce-amer.

 

On découvre Serge, un adolescent en devenir. Il mène une vie tranquille, entre école et pêche aux bords de la Garonne. Il ne s'occupe pas du monde des adultes. Et celui-ci ne s'occupe pas plus de lui. Jusqu'à sa rencontre avec Marine, une jeune fille pasionnée et énergique. Avec son père, elle veut mener un combat contre la construction d'une centrale. A son contact, Serge va peu à peu prendre conscience de certains enjeux politiques et écologiques.

 

Au-delà de l'histoire qui aborde un thème important (le respect de l'environnement), on déguste les paysages du sud-ouest. La Garonne. Les parties de pêche en solitaire. Le cadre d'un village comme il y en a temps. On retrouve avec plaisir la plume de Delerm et sa vision du monde. Si douce et si poétique.

 

A savourer.

 

Résumé : Entre les soirées à la ferme des Sorno, la pêche et le vélo, ses visites à sa grand-mère au cimetière de Saint-Jean et le train-train du collège, la vie de Serge Delmas, élève en 5e, s'écoulait, paisible et sans histoires. Puis Marine est arrivée, juste avant les vacances de Pâques. La nouvelle habite au château du Bouscat et son père est peintre. À Labastide, il y a des commérages... On parle aussi beaucoup de la construction de la centrale. Un référendum est prévu mais les événements vont bientôt prendre un tour plus tragique.

 

objectif-pal.jpg Dans ma PAL depuis 9 ou 10 ans.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 12:23

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51KZCmDm3bL._SL500_AA300_.jpgDans la même collection que Le Chagrin de Babog.

 

Dans ce joli petit album notre héros est de très mauvaise humeur. Il ne veut pas prendre son bain. Ne veut aps ranger sa chambre. Dit non a tout. Apparaît alors une étrange petite créature, trépignante et agaçante. Et elle n'est vraiment pas contente! Chouky va alors devoir affronter sa collère. Dans tous les sens du terme!

 

Un album très intéressant, avec une vraie réflexion sur la colère, ce qui la cause et comment s'en débarasser. Sur l'effet qu'elle peut avoir sur notre entourage. Un joli moment de lecture à paartager avec son enfant. et toujours une marionnette très amusante et un petit sac pour y enfermer sa colère!

 

Un bel album... et pas seulement pour les enfants!

 

 

Un grand merci aux éditions Tourbillon pour cette découverte! Une collection à suivre!

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:43

http://www.nautiljon.com/images/litterature_asiatique/totto-chan_la_petite_fille_a_la_fenetre.jpg  

Attention! Immense coup de coeur! Si vous ne connaissez pas Totto-Chan, précipitez-vous dans une librairie quelque soit l'heure. Vous ne le regretterez pas tant ce livre est magnifique. Touchant et amusant. Passionnant et vivant.

 

L'auteur nous raconte son enfance dans la petite école de Tomoe où elle s'est retrouvée après son renvoi de sa première école. C'est une école très spéciale où on respecte le rythme des enfants. Leurs envies. Car c'est bien de ça qu'il s'agit : donner envie aux enfants de venir à l'école. D'apprendre. Afin de leur ouvrir le plus de portes possibles, comme en témoignent les dernières pages où on apprend ce que les personnages du livre son devenus. Une chose est sûre : M.Kabayashi a réussi son coup. Il a su donner à ces jeunes enfants de quoi devenir des adultes solides et heureux.

 

Au fil de chapitres très courts, Totto-Chan nous raconte sa vie à l'école. Et sa vie en dehors. On découvre une petite fille follement attachante. Pleine d'idées bizarres et amusantes. Pleine de courage et de curiosité. On a l'impression de suivre un des personnages de Myazaki. J'ai souvent pensé à Ponyo en suivant les aventures de Totto-Chan. Elle est vraiment adorable. On voudrait rester avec elle et continuer à aller à Tomoe.

 

Parce que dans ces pages, on se sent bien. Comme à la maison. On a envie de découvrir cette école magique où les enfants aiment apprendre. Enseignant moi-même, c'est un thème qui me touche beaucoup. Comment leur donner envie? Voir le courage et la volonté du directeur et des autres membres du personnel est envoûtant. Et encourageant. Et voir ces enfants si heureux est magnifique.

 

On s'amuse. On est ému. On réfléchit à la question de l'éduction. On s'émerveille. Et on ne s'ennuie pas une minute. Une pure merveille.

 

Résumé : Tokyo, début des années 1940. Tetsuko, alias " Totto-chan ", mène la vie dure à son institutrice qui finit par la renvoyer. Ses parents l'inscrivent alors à Tomoe, petite école éprise de liberté où de vieux wagons font office de salles de classe. Là-bas, l'expérience de la vie est aussi importante que les leçons. Et grâce à un directeur atypique, Totto-chan réapprend à respecter les autres et à s'estimer elle-même. Elle prend goût à l'étude, assume ses échecs et gagne en autonomie, écrit des haïkus et rêve de danser. Elle comprend aussi ce que sont le racisme et l'intolérance, et découvre la guerre. En 1945,Tomoe est détruite par les bombardements. Cependant, en quelques années seulement, cette institution pas comme les autres aura déterminé la vie entière de Tetsuko, aujourd'hui vedette de la télévision japonaise.


objectif-pal.jpgChallenge Objectif Pal : dans ma PAL depuis... 4 ans!

Partager cet article

Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 09:25

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51DrlgV3X3L._SL500_AA300_.jpg Un très joli livre pour les tout-petits à leur lire dans le bain. Une texture imperméable très agréable. Toute douce. Toute moelleuse. On prend plaisir à le tenir. A le sentir aux creux des mains.

 

Les dessins sont jolis. Tout doux eux aussi. Une jolie petite baleine bleue (je parle de la couleur, pas de l'espèce), bien sympathique décide d'aller faire la faite. Elle rencontre de nombreux amis et s'amuse beaucoup.

 

L'histoire est très courte mais bien adaptée à des enfants encore jeunes. Il y a fort à parier qu'ils en redemanderont et garderont plus tard le souvenir de Baba.

 

Petit plus, le livre est accompagnée de bba herself. On peut la gonfler pour prolonger le plaisir du bain.

 

Un grand merci aux éditions Tourbillon pour cette jolie découverte.

Partager cet article

Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 09:25

Un nouveau dimanche poétique grâce à Celsmoon !

 

La robe et l'échelle

 

T'avais mis ta robe légère
Moi, l'échelle contre un cerisier
T'as voulu monter la première
Et après

Y a tant de façons, de manières
De dire les choses sans parler
Et comme tu savais bien le faire
Tu l'as fait

Un sourire, une main tendue
Et par le jeu des transparences
Ces fruits dans les plis du tissu
Qui balancent

Il ne s'agissait pas de monter bien haut
Mais les pieds sur les premiers barreaux
J'ai senti glisser le manteau
De l'enfance

On n'a rien gravé dans le marbre
Mais j'avoue souvent y penser
Chaque fois que j'entends qu'un arbre
Est tombé

Un arbre, c'est vite fendu
Le bois, quelqu'un a dû le vendre
S'il savait le mal que j'ai eu
A descendre

D'ailleurs en suis-je descendu
De tous ces jeux de transparence,
Ces fruits dans les plis des tissus
Qui balancent ?

J'ai trouvé d'autres choses à faire
Et d'autres sourires à croiser
Mais une aussi belle lumière
Jamais

A la vitesse où le temps passe
Le miracle est que rien n'efface l'essentiel
Tout s'envole en ombre légère
Tout sauf ce goût de fièvre et de miel

Tout s'est envolé dans l'espace
Le sourire, la robe, l'arbre et l'échelle
A la vitesse où le temps passe
Rien, rien n'efface l'essentiel

J'ai trouvé d'autres choses à faire
Et d'autres sourires à croiser
Mais une si belle lumière
Jamais

Et voilà que, du sol où nous sommes,
Nous passons nos vies de mortels
A chercher ces portes qui donnent
Vers le ciel


Francis Cabrel

 

http://irenegayraud.files.wordpress.com/2010/01/echelle.jpg

http://irenegayraud.files.wordpress.com/2010/01/echelle.jpg

Partager cet article

Repost0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 09:16

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/0/0/8/9782848013800.jpgUn gros coup de coeur pour ce joli album!

 

Babog, notre héros, a un gros chagrin. Son jouet préféré vient de se casser! Mais un mignon petit personnage vient partager son chagrin. Il va tout faire pour aider Babog!

 

Une très jolie historie, pleine de poésie. Tout comme la conception de cet album : un livre avec de belles pages épaisses, qui tient bien en main et surtout une ravissante peluche Chagrinou et un.. sac à chagrin. Pour y mettre tout ses chagrins et se faire consoler.

 

Un livre qui permet aux enfants d'exorciser leur chagrin et de voir la vie du bon côté.Ce petit sac à chagrin peut être bien utile! On prend plaisir à le lire avec eux, à commenter les jolies images, à le lire à haute voix. A leur expliquer ce qui se passe. A les écouter.

 

Un délicieux moment!

 

Merci aux éditions Tourbillon pour ce très bel album!

Partager cet article

Repost0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 14:13

http://www.editions-tourbillon.fr/IMG/cache-311x370/couv-peur-du-noir-definitive-311x370.jpg Décidément, j'ai eu de la chance avec les albums cette semaine! Après l'Etrange Noël d'Emma, c'est au tour de Peur du noir? de me séduire! Car oui, reconnaissons-le, je ne suis pas fan du noir. Mais alors pas dutout. C'est même à la limite de la phobie...j'ai toujours l'impression qu'il y a des choses planquées un peu partout (où on comprend le pourquoi du comment je ne regarde pas de films d'horreur et ne lit pas de romans gores ou violents). Bref, un album fait pour moi! ou pour tous les plus jeunes lecteurs qui ont peur de s'endormir dans le noir...et pour leurs parents qui aimeraient bien dormir.

 

Si ce n'ets que là, vu les solutions proposées, ce n'est pas forcément gagné. Mais au moins, ils seront réveillés par des rires d'enfants et non par des hurlements de terreur!

 

Cet album propose des solutions à ses lecteurs selon les divers types de peur : celle de voleurs, celle des fantômes ou encore celle des monstres sous le lit. Chaque double page propose une des ces thématiques, un petit témoignage d'un enfant avec cette peur et des solutions très amusantes pour dédramatiser l'ensemble!

 

A cela s'ajoute de jolis dessins, très colorés et des représentations de monstres qui elles aussi prêtent à sourire et donc à abandonner ses peurs!

 

Un bel album à partager entre petits et grands! Un grand merci aux éditions Tourbillons pour ce très bel album (dont la couverture a une consistance vraiment épatante...toute lisse!)!

Partager cet article

Repost0