Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 19:36

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51V77XHDFTL._SL500_AA300_.jpg Tome 1 : De mares en châteaux

 

Chronique du même scénariste :

De cape et de crocs

Tome 1 : Le secret du Janissaire

Tome 2 : Pavillon noir!

Tome 3 : L'archipel du danger

Tome 4 : Le mystère de l'île étrange

Tome 5 : Jean sans Lune

Tome 6 : Luna Incognita

Tome 7 : Chasseurs de Chimères

Tome 8 : Le maître d'arme

Tome 9 : Revers de fortune

 

J'avais adoré De cape et de Crocs. J'attendais donc beaucoup de cette BD dont j'avais lu plein de bonnes critiques. Soit j'étais de mauvais humeurs, soit quelque chose m'a échappé, mais j'ai détesté. C'est vraiment rare que ça m'arrive car je suis très bon public, mais là... L'histoire n'est pas intéressante. Les dessins sont laids (la tête du prince!). Je me suis ennuyée... Bref, un désastre. Je ne renouvellerai pas l'expérience. 

 

Résumé : L'histoire de Garulfo pastiche les grandes lignes de différents contes traditionnels pour donner une vision humoristique, mais non dénuée de réalisme, de la société humaine à travers les yeux naïfs d'une grenouille. Elle peut être partagée en deux cycles : le premier cycle raconte la façon dont Garulfo, une grenouille lassée de sa condition et admirative de l'espèce humaine, devient un Prince et découvre naïvement la cruauté des Hommes avant de préférer finalement redevenir un amphibien ; le second cycle est basé sur la coopération forcée entre le naïf Garulfo et Romuald, un prince colérique et vaniteux devenu une grenouille pour apprendre l'humilité, afin que Romuald embrasse une princesse et que les deux êtres retrouvent leurs corps respectifs.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:49

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Yp0mSAcEL._SL500_AA300_.jpg 

J'adore tout ce qui touche à la mythologie et en plsu j'avais lu un très bon billet sur cette bande-dessinée, je n'ai donc pas résisté quand j'ai pu l'emprunter... Grand mal m'en a pris. Je me suis ennuyée du début à la fin.

 

On pourrait croire que cet ouvrage va nous apprendre des choses sur la mythologie ou au moins rafraîchir nos souvenirs. Ce n'est malheureusement pas le cas. Certes, il y a un certains nombre de références mais elles sont tellement détournées qu'elles ne ressemblent finalement plus à de la mythologie.

 

Les personnages n'ont aucun charisme. On s'ennuie ferme. Quand à l'intrigue, elle est d'un intérêt plus que moyen.

 

C'est vraiment dommage car l'idée était excellente. Je m'attendais à m'amuser et j'ai finalement été très déçue. Même les dessins n'ont pas réussis à améliorer ma lecture même si je trouvais la couverture très sympa.

 

Peut-être pour des enfants ne connaissant rien à la mythologie... et encore. Je m'abstiendrai de lire la suite.

 

Résumé : Pas facile d'arriver dans une nouvelle école... surtout quand on s'appelle Prunelle et qu'on est la fille d'un cyclope ! Quand en plus, vos camarades de classe se trouvent être Héraclès et le minotaure, mieux vaut se préparer à bosser tard, car vos travaux pourraient devenir célèbres !

Partager cet article

Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 09:45

http://ecx.images-amazon.com/images/I/512BNimJFpL._SL500_AA300_.jpg 

Chroniqué de cet auteur :

A Cloche-Père


Autre découverte de cet auteur. J'avais beaucoup aimé A Cloche-Père et j'ai presque autant apprécié ce recueil de contes.

 

Marc Seasseau réutilise le principe des Mille et Unes nuits. Les contes s'emboîtent les uns dans les autres. Le lecteur semble parfois se perdre mais se retrouve toujours. L'ensemble forme un tout très construit et très agréable à lire.

 

On peut le lire d'une traite (ce que j'ai fait) mais aussi picorer un conte par-ci par-là. On entre immédiatement dans le texte grâce à l'écriture de l'auteur. On a l'impression d'être un peu chez soi même si ces contes ne sont pas européens. On retrouve tout de même beaucoup de points communs avec nos contes merveilleux. J'ai ainsi retrouvé plusieurs histoires que j'aimais beaucoup étant plus jeune.

 

Les récits sont tout simples. On retrouve le fameux schéma narratif. On prend énormément de plaisir à cette lecture. Mais sous la simplicité se cache une véritable réflexion sur le monde, tant pour les enfants que pour nous. Ces contes sont pleins de belles valeurs comme la loyauté, la persévérance, le courage.

 

J'adore les contes et ce livre m'a permis d'en découvrir de nouveaux pour mon plus grand plaisir!

 

Résumé : Les questionnements moraux ont depuis toujours occupé une place essentielle dans la tradition littéraire indienne. Ici, l'auteur nous invite à découvrir la culture indienne à travers ses contes. Empereurs, sultans et animaux sacrés nous font parcourir l'Inde et ses merveilles. Quarante-sept fables racontées avec exotisme et sagesse.

Partager cet article

Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 10:23

http://www.nosbambins.com/Article_images/id-5960cendrillon3.jpg

Autre très jolie découverte aux éditions Tourbillon ! J'ai choisi ce titre car c'est une de mes histoires préférées. J'adorais "Roule, Galette...", une des histoires du Père Castor inspirée du petit bonhomme de pain d'épice.

 

Quel bonheur de retrouver cette histoire! J'adore toujours autant. Ici elle est superbement illustrée par Clémence Pénicaud avec des couleurs vives, de jolies formes. Un ensemble plein de punch et qui met de bonne humeur. Le lien texte/images donne un ensemble amusant et qui donne le sourire. Une très belle version pour découvrir ce conte.

Mais j'ai surtout découvert la collection Tam-Tam du monde. Une collection qui propose de nombreux contes du monde entier sous forme d'album pour les plus jeunes. Je suis sûre que ceux-ci adoreront regarder ces albums aevc leurs parents. Le livre en lui même est un très bel objet. On a envie d'en avoir plusieurs dans sa bibliothèque pour profiter des belles couvertures, des jolies tranches et bien sûr de tout ces contes qu'on connaît depuis longtemps.

 

Merci aux éditions Tourbillon pour cette belle découverte!

 

 

 Résumé : Un jour une petite vieille, qui n’avait jamais eu d’enfants, décida de faire un gâteau...
Un gâteau en forme de petit garçon.
Mais lorsqu’elle voulut le sortir du four, le bonhomme de pain d’épice bondit et sortit par la fenêtre.
S’ensuivit une véritable course poursuite. Tous voulaient l’attraper... Qui de la vache, du cochon ou du renard arrivera-t-il à ses fins ?

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 15:51

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ffA0Np7fL._SL500_AA300_.jpgTome 1 : L'île aux monstres

 

J'avais adoré le premier volet de cette série. J'ai plus de réserve pour ce tome.

 

L'histoire est toujours aussi agréable et continue de nous surprendre en revisitant la mythologie. L'auteur sait donner un côté très humains aux monstres et on s'y attache de plus en plus. Particulièrement à Corydon. L'arrivée de nos héros en Atlantide est vraiment réussie car on découvre à la fois l'île et une autre facette de leur personnalité. On a envie d'en savoir plus sur eux. La vision de cette île disparue est aussi passionnante.

 

Cependant j'ai trouvé quelques longueurs et surtout j'ai parfois eu du mal à suivre l'histoire dans le dernier tiers du livre. Le complot de Zeus est assez difficile à comprendre car très complexe, quant au passage pour retrouver le Taureau, j'ai encore du mal à comprendre comment les évènements s'enchaînent.

 

Pourtant, malgré ces bémols, j'ai pris plaisir à retrouver tous ces personnages et à replonger dans la mythologie grecque. J'espère que l'intrigue du tome 3 est plus simple et que j'y retrouverai le plaisir que m'avait procuré le premier tome.

 

Merci aux éditions Tourbillon pour m'avoir permis de découvrir la suite de cette saga.

 

Résumé : Lorsque le Minotaure disparaît, entraîné vers la mystérieuse Atlantide, Corydon le jeune berger ne peut refuser de se porter au secours de son ami. En compagnie de Gorgos, de la Femme-serpent, des deux gorgones, Sthéno et Euryale, et de Dame Nagaina, il s'embarque, prêt à affronter la mer hostile où règne Poséidon. La traversée est périlleuse. Successivement confrontés aux forges volcaniques cl' Héphaïstos, au chant des sirènes et aux gigantesques tentacules du Kraken, les monstres échappent à mille dangers. Mais la découverte de l'Atlantide, plongée en pleine guerre civile et proche de sa fin... est un véritable choc.

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 10:43

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41OZGtdh3BL._SL500_AA300_.jpgLu dans le cadre de MasseCritique Spéciale littératures de l'imaginaire.

 

Ce que j'aime dans l'opération Masse Critique, c'est qu'on découvre des livres qu'on aurait pas lu sans ça. Et c'est très souvent de belles découvertes! Ce fut encore le cas pour ce roman mêlant Histoire et Héroïc Fantasy, Univers de contes de fées et monde moderne. Je ne m'attendais pas du tout à ça mais j'ai été agréablement surprise!

 

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. J'ai du m'habituer au style que je trouvais un peu froid à mon goût. J'avais du malà à m'attacher aux personnages. Mais au fil des pages le charme opère. A la fin je regrettais vraiment de quitter tous ces personnages complexes et attachants. J'avais même la larme à l'oeil avec certains passages.

 

Henri Courtade sait prendre son lecteur au jeu. Il l'intrigue. Le mènent d'une piste à l'autre jusqu'à ce qu'il ne puisse plus lâcher son roman. Imaginez un peu : des créatures maléfiques sorties tout droit des contes de fées, avides de pouvoirs, qui décident de se mèler des affaires des êtres humains. Elles profitent de toutes les bassesses humaines pour affermir leur pouvoir sur nous. Sur le monde. Face à elles, des créatures bénéfiques. Une vraie partie de cache-cache commence alors.On passe du conte revisité à des passages sur la seconde guerre mondiale et les atrocités nazies. Tout s'imbrique parfaitement. Les thèmes abordés sont intéressants et le côté "conte de fée" leur donne un nouvel éclairage, ouvrant un nouvel angle à la réflexion. Une autre vision de l'Histoire et surtout de la nécessité de ne jamais baisser sa garde face aux horreurs commises par l'être humain. Car les méchants des contes se servent seulement des vices de chacun, ne dédouannant en rien les êtres humains.

 

L'auteur joue habilement des codes. Les détourne. Laisse planer le doute. Il sait rendre ces personnages très proches de nous. Celui du Traqueur m'a particulièrement touchée. Très complexe et finalement terriblement humain. Mêrme les méchants sont plus complexes qu'il n'y paraît.

 

Les derniers chapitres sont particulièrement réussis. Tout se rejoint pour former une superbe construction. On sent que l'auteur maîtrise son sujet... et le lecteur se régale!

 

Un livre à découvrir, qu'on aime ou pas les contes de fées!

 

Merci à Babelio et aux éditions Mille Saisons (je ne connaissais pas cette maison d'édition et j'aime énormément leur ligne éditoriale) pour cette splendide découverte!

 

Résumé : Et si les êtres maléfiques des contes de notre, enfance existaient réellement ? Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l'ombre d'Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre : leurs mains expertes le devenir de l'humanité. Sinistre tableau ! Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu'en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s'éveillent et décident de se battre. Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait...

 


Loup y es tu? par Henri Courtade
Loup y es tu?
Critiques et infos sur Babelio.com

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 10:49

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41TGQMa3-zL._SL500_AA300_.jpg 

Gros coup de coeur pour ce livre. Un vrai bijou. Original. Bien écrit. Intelligent. Rien ne manque.

 

Au premier abord, c'est le style qui nous séduit. Une sorte de mélopée. De petite comptine toute douce. Pleine de poésie et de lumière. On se laisse emporter comme si on entendait quelqu'un nous compter cette histoire. On a l'impression d'assister à une de ces soirées où le conte avait une place primordiale. C'est un style tout simple mais vraiment remarquable par l'agencement des mots et des phrases. Par son rythme aussi.

 

Puis on se laisse séduire par cette histoire. Ces trois chats et se chiens qui forment une famille. Grand-Mère Mocassin qui attend son heure. Tête de Garpique qui lui aussi attend sa revanche, à sa façon. L'alligator -roi qui lui n'attend rien et se contente d'arpenter le bayou. L'ensemble forme un très beau conte plein de rebondissements mais où on prend le temps d'écouter. Les histoires se mêlent et finissent par se réunirent. La fin est vraiment magnifique.

 

Enfin, c'est atmosphère, les paysages qui nous happent. On flotte au fil des mots. On a l'impression d'entendre un petit air de jazz. De découvrir ces régions étranges. On sent l'odeur du bayou. On voit ses mystérieuses couleurs et les êtres légendaires qui le peuplent. Et on a bien envie d'y faire un tour.

 

Un livre magnifique à s'offrir d'urgence!

 

Résumé : Prenez une maison, une drôle de maison penchée. Plantée dans le bayou, au coeur des marais de Louisiane, au milieu des crocodiles. Et un homme avec un fusil, une descendante des sirènes, un homme-épervier. Ajoutez quelques chats, un chien, et l'alligator-roi. Dans le bayou vivent des arbres millénaires, des animaux légendaires... et des hommes. Trois histoires qui se croisent. Trois destins uniques. Un livre poignant.

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 09:36

http://www.decitre.fr/gi/45/9782809801545FS.gif J'ai pu lire ce roman grâce à Leiloona qui en avait fait un livre voyageur. Merci Leiloona pour cette formidable lecture!

 

Si vous aimez les contes de fées, les bons romans où l'on se plonge avec délice pour ne ressortir que 300 pages plus loin, les aventures et l'originalité, ce  roman est pour vous.

 

John Connolly s'amuse avec les codes du conte de fée et les modifie pour notre plus grand plaisir. Sous sa plume ils deviennent beaucoup plus inquiétants, retrouvant un peu de l'aura qui nous faisait trembler quand on nous les lisait enfant. Le passage avec Blanche-Neige est particulièrement réussi. Amusant et original.

 

L'auteur sait vraiment distiller une atmosphère. Par moment, un petit frisson parcours notre échine. Les passages avec l'homme biscornu sont particulièrement inquiétants. Ce personnage est vraiment affreux...mais en même temps intéressant. Il est tout ce que les hommes ont perdu. Tous leurs défauts. Leurs erreurs.

 

Il y a aussi une belle réflexion sur l'enfance, le passage à l'âge adulte, la difficulté de grandir. Sur le deuil aussi et la place d'un enfant dans une nouvelle famille. C'est un livre profondément humain. Dans tout ce que l'Homme a d'horrible et de magnifique. Tout ce que l'homme a de fascinant.

 

Je me suis régalée du début à la fin. Un vrai coup de coeur. J'ai seulement eu une petit interrogation : conseilleriez-vous ce roman à de jeunes lecteurs? Parce que certains passages sont assez ... difficiles. En tout cas, j'ai passé un exxcellent moment de lecture et je m'en souviendrai longtemps. David aura longtemps une place dans mes souvenirs de lecture.

 

Résumé : Il était une fois - car c'est ainsi que toutes les histoires devraient débuter - un garçon de 12 ans qui venait de perdre sa maman.
Inconsolable, David a trouvé refuge dans les livres pour oublier le remariage de son père et la naissance de Georgie, son demi-frère. Une nuit, persuadé d'entendre sa mère l'appeler, David découvre un passage caché au fond du jardin. Il le franchit et se retrouve propulsé dans un monde fantastique, peuplé de personnages issus de ses lectures et de son imaginaire. Alors que la Seconde Guerre mondiale déferle sur l'Europe, David entame un périple à la recherche d'un vieux roi qui conserve ses secrets dans Le Livre des choses perdues, sésame qui permettrait au jeune garçon de quitter ce royaume.
Mais le conseiller du souverain a pour lui d'autres desseins...

 

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 09:06

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51V83PEANAL._SL500_AA300_.jpgOffert par Neph dans le cadre du Swap Cap Sur Noël.

 

Je n'avais quasiment jamais lu du Dickens. Je gardais un assez mauvais souvenir de David Copperfield. Mais là, j'ai adoré! Beaucoup de petites touches d'humour, une belle écriture et une histoire passionnante. J'ai enfin compris pourquoi tant de gens aiment Dickens.

 

Il faut dire que je suis une fan inconditionnelle du Noël de Mickey. Je connaissais donc bien l'histoire mais j'en ai découvert de nouvelles facettes. J'ai surtout apprécié l'humour de l'auteur. On entre dans cette histoire et on n'a plus envie d'en ressortir. Quel style! Quelle originalité!

 

L'histoire est aussi très belle. Humaine et pleine de belles valeurs. La fin est très émouvante. On en a le coeur serré. On s'est finalement attaché à Scrooge. On suit avec plaisir les changement qui s'opère en lui. On retrouve son âme d'enfant.

 

Une chose est sûre, je ne vais pas m'arrêter là dans ma découverte de Dickens! Un immense merci à Neph pour ce choix judicieux!

 

Résumé : Ebenezer Scrooge est un vieillard acariâtre et avare qui fait fuir tout le monde. Le soir de Noël, son neveu vient le convier à festoyer chez lui mais il refuse l'invitation en qualifiant ces manifestations de joie de « sornettes et balivernes ! ». Quelle ne sera pas sa surprise lorsque, se retrouvant seul dans sa grande maison sombre et glacée, il recevra la visite des fantômes des Noël passés, présents et futurs ! La nuit sera terrible en vérité !

Partager cet article

Repost0
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 09:45

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51jW9fLrlSL._SL500_AA300_.jpg 

Tome 2 : Les soeurs Eden et la marque du dragon

 

Une fois n'étant pas coutume, j'avais lu le tome 2 avant le tome 1. J'avais vraiment adoré les aventures de ces trois soeurs, les références aux contes, les personnages.

 

J'ai retrouvé tout ce plaisir dans ce tome, même s'il a peut-être un peu moins de rythme que le deuxième. Le temps de la mise en place sans doute.

 

J'ai adoré retrouvé les différents personnages. Connaître le début de leur histoire. Et savoir ce qui allait leur arriver. Le personnage du Docteur Sauvage m'a particulièrement intéressée. Il est très trouble. C'est à la fois un vrai méchant et un personnage complexe, comme on le voit à plusieurs reprises. J'ai aussi apprécié un autre personnage, mais je ne peux vous en dire plus au risque de spoiler. Je regrette qu'on ne le retrouve pas dans le tome 2.

 

Les aventures se succèdent. Et, s'il est vrai que les personnages font souvent les mêmes erreurs, on prend toujours autant de plaisir à les suivre et à repérer les références faites aux contes.

 

Lyn Gardner a l'air de bien s'amuser! ça tombe bien, nous aussi!

 

Résumé : " A ce moment-là, une louve sortit sournoisement de derrière un arbre. Alice et elle se jaugèrent une seconde du regard. La petite fille pensa "Danger" et la louve pensa "Dîner". Puis la bête regarda Aurore et Nico et pensa "Dessert". Alors, Alice cria à ses soeurs de grimper dans un arbre, glissa la main dans sa poche et se mit à bombarder la louve avec les rochers qui lui restaient. La bête hésita, se demandant visiblement si elle devait pourchasser le dessert ou l'entrée. Quand elle se rendit compte qu'elle risquait de perdre les deux, elle poussa un grondement de rage et se jeta à la gorge d'Alice. "

Partager cet article

Repost0