Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 17:10
Noces de sel (Maxence Fermine)

Un court roman construit comme une tragédie grecque. On sent la mort venir, inexorable mais on n'y peut rien.

J'ai beaucoup aimé la construction en courts chapitres. Cela permet de faire monter la tension au fil des pages. On ressent l'ambiance de ce roman. On a l'impression de sentir la chaleur de la ville, d'entendre les rumeurs de la fêtes, de voir la foule se presser. C'est une écriture très cinématographique.

Les personnages sont très réussis. On s'attache à eux. On a envie que cela s'arrange. Valentin est un très beau personnage, tout comme Isoline. On les suit avec plaisir.

En outre l'histoire est intéressante (même si le secret me semble assez évident) et le tout est mis en valeur par une belle écriture, tout en douceur et en pudeur.

Un beau roman à découvrir.

Résumé : À Aigues-Mortes, où l'on vit du sel, de la vigne ou des arènes, le ténébreux Valentin Sol, face au taureau, est le meilleur des "raseteurs". Depuis toujours, il aime la fille du boulanger, la blonde Isoline, dont le père s'oppose mystérieusement à leur mariage. À trois heures de l'après-midi, sous le soleil implacable de la Camargue, le destin des amants va se jouer. Inexorable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 18:37

Un recueil de nouvelles efficace et qui sort des sentiers battus.

 

On découvre des textes courts et incisifs qui parlent de l'amour et des femmes, de l'amour qui parfois n'est qu'une illusion et des femmes qu'on quitte ou qu'on malmène. Souvent, cela tourne autour du couple, mais pas toujours. Le ton est parfois grinçant, proche de l'humour noir, parfois plus mélancolique. Chaque nouvelle est un tableau à part entière. Une fenêtre ouverte sur un monde que l'on croyait connaître.

 

Comme dans tous les recueils, j'ai bien sûr eu mes préférences. Il ne faut pas hésiter à continuer sa lecture pour atteindre le coeur de l'ouvrage où se trouve les meilleurs textes. Dans chaque texte on retrouve la patte de l'auteur et sa vision des choses. On sent une immense humanité dans ces récits. On sent que l'auteur connaît le monde qui l'entoure, ne se laisse pas tromper par les apparences, mais portent sur cette vaste comédie un regard bienveillant qui transcende ce qu'elle écrit.

 

Un recueil à découvrir, même si on n'est pas fan de ce genre, car malgré la brièveté des textes, tout est dit et on ne reste pas sur sa faim.

 

Résumé : Ces dix-sept nouvelles ont été conçues autour d'un même thème : celui du couple. C'est donc à une galerie de portraits de femmes et d'hommes que nous sommes confrontés, chacun des personnages demeurant très décalé par rapport aux mythes récurrents sur ce thème : ils sont bloqués dans leur solitude et ont de grandes difficultés à vivre leur relation amoureuse. Timides, inconstants, maladroits, leur fragilité est pourtant de toute évidence touchante. Pour autant, et pour le meilleur du lecteur, ces nouvelles ne manquent ni de légèreté ni d'humour, marque indéniable d'une écriture féminine qui méritait d'ouvrir cette nouvelle collection, "Elles", consacrée aux femmes tout autant qu'à La Femme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 18:37

Un manga aux traits assez vieillot mais avec un bon scénario.

 

C'est vrai que les dessins sont assez laids. Mais je ne regrette pas ma lecture, car cette histoire de vengeance sur fond de stars de la musique m'a beaucoup plu.

 

J'ai vraiment aimé le personnage de Kyoko. Je l'ai trouvée touchante et courageuse. On sent un vrai potentiel dans cette histoire. Une vraie évolution possible des personnages.

 

Mes élèves n'ont pas accroché, mais j'ai eu le sentiment de retourner en arrière, au temps de Lucie , Amour et Rock'N'Roll. Et c'était chouette!

 

Résumé : Kyôko Mogami est une jeune fille travailleuse, gentille et serviable. Elle vit à Tokyo avec son ami d'enfance Shô Fuwa, qu'elle a suivi dès la fin du collège pour l'aider à réaliser son rêve : devenir une star du show business.
À présent, Shô commence à avoir du succès et il le doit en grande partie à Kyôko, qui cumule deux jobs pour subvenir à leurs besoins. Mais en fait, il s'est bien servi d'elle ! Et lorsque celle-ci le surprend en plein aveu, son côté obscur surgit soudain. Elle devient alors obsédée par son besoin de vengeance. Pour faire mordre la poussière à Shô, elle doit entrer à son tour dans le show business et grimper les échelons qui mènent à la gloire. D'emblée, elle cible la plus grosse agence d'artistes, celle où est le rival de Shô, et réussi à être autorisée à passer une audition…

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 11:50

J'avais lu un billet à propos de ce roman qui m'avait donné très envie de le découvrir. J'ai beaucoup apprécié ma lecture et en garde un bon souvenir malgré le temps qui a passé depuis.

 

La construction où chaque personnage donne sa version de l'histoire est partcilièrement bien trouvée. Elle met les différents protagonistes et leurs sentiments en valeur et laisse le temps au lecteur de s'imprégner de l'atmosphère particulière de ce roman.

 

Cette histoire est originale. On est en présence d'un homme, qui fou de jalousie, a tué l'homme qu'il pensait être l'amant de sa femme. Depuis il oblige celle-ci à vivre cloîtrée et à boire dans le crâne de ce dernier. Dis comme ça, ça paraît glauque, mais en fait l'ensemble à un petit côté gothique et fantastique qui donne à l'ensemble un côté mystérieux et sombre mais pas dérangeant.

 

J'ai beaucoup apprécié l'évolution des personnages. On sent qu'il se passe réellement quelque chose entre l'homme, son épouse et le narrateur. Des liens forts qui vont les aider à revenir à la vie et surtout à la normalité.

 

L'écriture est agréable. Détaillée sans être lourde ou ampoulée. Beaucoup de classe. L'auteur mélange efficacement intrigue et réflexion sur la place de la femme et sur les liens qu'elle entretient avec le désir des hommes.

 

Un livre à découvrir.

 

Résumé : Inspiré d'une nouvelle de Marguerite de Navarre, ce roman - qui se passe au XVIe siècle - raconte l'histoire cruelle et sublime d'un châtelain, Sigismund d'Ehrenburg, et de son amour fou pour sa jeune épouse, Albe. Dévoré par la jalousie, il la condamne à un châtiment terrible...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 10:14

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51f4VrEmaiL._SL500_AA300_.jpg

Tome 1

Tome 2

Tome 3

Tome 4

Tome 5

Tome 6

 

Je continue avec beaucoup de plaisir ma lecture de cette série, même si j'ai un peu moins aimé ce tome. J'aime toujours autant la relation entre les deux protagonistes mais j'ai trouvé que l'histoire n'avançait pas beaucoup.

 

Cependant on prend plaisir à retrouver tous les personnages et les jolies dessins de Maki Enjoji. Certaines scènes sont très amusantes et parfois touchantes. On entre facilement dans ce volume, qu'on dévore, comme les autres. Ce n'est qu'après coup qu'on se dit que ça stagne un peu.

 

Je compte bien lire la suite de cette série très divertissante.

 

Résumé : Décidée à comprendre le monde dans lequel vit Hokuto, Chiwa se met à étudier l'économie. Ainsi, elle passe des moments privilégiés avec son mari. Mais si les choses s'arrangent dans sa vie de couple, il n'en est pas de même au travail, comme en témoignent ses altercations récurrentes avec son supérieur et ancien petit ami, Asahina. De plus, Hokuto, déjà très accaparé par ses fonctions de directeur, entame une collaboration avec Misaki Shitara, une femme d'affaire qui semble très proche de la famille Mamiya…

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 12:10

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51RpdOzpd3L._SL500_AA300_.jpg

Ce roman est le 5ème tome d'une saga, le Moulin du Loup. Celle-ci raconte l'histoire de Claire et Jean et des personnages qui gravitent autour d'eux. Je n'ai lu que ce tome-ci, en partenariat avec les éditions Presse de la Cité qui me l'avaient gentillement adressé en envoi surprise.

 

Bien que je n'ai pas lu les premiers tomes, je me suis rapidement retrouvé dans cette histoire. Il y a pas mal de rappels sur les différents personnages et on ne se sent pas perdu.

 

On fait donc la connaissance de Claire puis petit à petit des personnages qui l'entourent : Jean, Angela, Faustine, Matthieu... On comprend rapidement que quelque chose va bouleverser leur univers bien réglé. Au fil des pages les aventures se succèdent, les couples se font et se défont.

 

On s'attache facilement à Claire. C'est une femme forte, qui sait se débrouiller. Sa relation avec Jean est touchante même si parfois on s'agace de leurs tergiversations. On a envie de les secouer pour que les choses s'arrangent plus vite.

 

Ce n'est pas trop mon genre de roman, un peu trop guimauve pour moi, mais on prend plaisir à cette lecture et on s'attache aux personnages, surtout vers la fin. On a vraiment envie que tout finisse bien. Par moment, il y a un peu trop d'évènements, de retournements de situations. On ne sait plus trop où donner de la tête. J'aurais préféré moins de péripéties et plus de descriptions de la région (la Charente) et du métier de papetier. Mais peut-être est-ce le cas dans les autres tomes...

 

Un roman qui permet de se détendre même si on n'en garde par forcément un souvenir très marquant.

 

Merci à Laura et aux éditions Presse de la Cité pour cette découverte.

 

Résumé : Charente, 1925. Lorsque la foudre frappe les étendoirs du Moulin du Loup, provoquant un incendie qui ravage la majeure partie des bâtiments, Claire est seule dans le logis miraculeusement épargné par les flammes. Elle attend Jean, son mari, parti pour le Canada avec Angela, leur fille adoptive. Quand enfin ces derniers arrivent, elle retrouve un homme changé semblant porter un trop lourd secret. Angela, enceinte, fait éclater la tempête qui brise les coeurs et les âmes en clamant son amour pour Jean, lequel avoue l'aimer en retour.
Trahie et humiliée, Claire chasse les amants du moulin. Elle doit se battre et renaître, mais trouvera-t-elle la force de pardonner à l'ancien bagnard qui, exilé dans le sud de la France, est rongé par la honte et le chagrin ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 19:07

http://ecx.images-amazon.com/images/I/518v9uCcNcL._SL500_AA300_.jpg

Tome 1

Tome 2

Tome 3

Tome 4

Tome 5

 

Encore un très bon moment en compagnie de Chiwa et d'Hokuto! Je les ai retrouvés avec plaisir. Les dessins sont toujours aussi agréables. On se détend. On oublie ses soucis On plonge vraiment dans cet univers.

 

Dans ce volume, on en apprend plus sur le passé d'Hokuto. Il y a bien sûr des disputes mais aussi de jolies réconciliations. On peut même s'y reconnaître de temps en temps!

 

Une lecture rafraîchissante et qui fait du bien!

 

Résumé : Maintenant liés corps et âme, Chiwa et Hokuto sont enfin un véritable couple. Désirant aider son mari dans sa carrière, Chiala rend visite à son père mais... Finalement, elle ressort prise de doute sur la voie que Hokuto a choisi de suivre... Elle décide alors de découvrir la vérité sur la mort de sa mère...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 19:13

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51cuEaZm7TL._SL500_AA300_.jpg 

Dans cette collection, j'avais lu J'ai cherché celui que mon coeur aime de Dominique Marny, que j'avais trouvé très agréable. J'ai aussi beaucoup apprécié Passions Romaines, une belle histoire d'amour mélée à la grende Histoire.

 

Guillemette de la Borie a une écriture très agréable, qui se lit facilement sans être plate. On se plonge facilement dans son récit et on prend plaisir à tourner les pages, à entrer dans le texte. Une très jolie écriture, vraiment.

 

J'ai aimé Léontine, le personnage principal. Je l'ai trouvé forte et courageuse. Pas du tout mièvre. Elle sait ce qu'elle veut et fait tout pour l'obtenir. Son point de vue alterne avec celui de son mari, Arthur, qui vient de s'engager dans les zouaves pontificaux. C'est un personnage très sympathique quoiqu'un brin agaçant. On a envie de le secouer pour lui passer l'envie de laisser sa femme en plan pour partir à la guerre. Heureusement, ils forment un très joli couple dont on suit avec plaisir l'histoire.

 

J'ai aussi apprécié la description du Périguord et de ces grandes demeures. On s'y croirait. On ressent l'apaisement des lieux, les couleurs mais aussi le froid et l'austérité de l'hiver. De la même façon, on a vraiment l'impression d'être dans la Rome de 1870. De suivre les batailles. De vivre à l'heure romaine. Et pour ceux qui (comme moi) ont des trous dans leur histoire de France (particulièrement entre 1789 et la 3° République... Ah bon, il y a eu un Directoire après la Révolution?), on apprend plein de choses sur la questions romaine en 1870 et l'indépendance de l'Italie. On découvre aussi la fin des états du pape. C'est passionnant et surtout très bien expliqué. Même pas eu besoin de faire appel à Internet pour clarifier la situation.

 

Mais ce que je retiendrai surtout de ce roman, c'est l'amour et la douceur de vivre qui s'en dégage. On ressent une impression de chaleur et de quiétude quand on se plonge entre ses pages, impression qui reste même le livre refermer. J'ai décidément beaucoup aimé Léontine et ses passions romaines.

 

Un très grand merci aux éditions Presse de la Cité et à Laura pour cette très jolie lecture.

 

 

Résumé : Le second Empire jette ses derniers feux. A Bramefons, vieux manoir perdu au coeur du Périgord noir, Léontine est une jeune mariée heureuse. Jusqu'à ce qu'elle découvre cette lettre : "Le pape appelle au secours, je m'engage au régiment des zouaves pontificaux" Arthur du Breuilh, son époux épris d'aventures, est parti, sans rien lui en dire, mettre son épée au service de la Ville éternelle prise dans la tourmente de l'histoire, alors que se dessine l'unité italienne. Jouer les Pénélope et attendre son retour ? Léontine a justement épousé Arthur dans l'espoir d'échapper aux carcans de l'époque. A la veille du siège de Rome, une jeune femme, à l'insu des siens, part sur les routes, vers l'Italie et son mari. Amoureuse, déterminée, imprévisible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 09:15

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51GlaUnzQhL._SL500_AA300_.jpgPrix Manga Senseï


Un manga sympathique. Pas transcendant mais sympathique. On découvre l'univers de quatres adolescents, bons camarades depuis l'enfance. L'un est parti il y a 8 ans et vient de revenir. Commence alors des chassés-croisés amoureux.

 

Les personnages sont sympathiques. Nori, l'héroïne est attachante et m'a fait pensé à Tohru dans Fruits Basket. On ne se perd pas dans les personnages. On apprend à les apprécier.

 

Les dessins sont très réussis. Des traits très fins. Un style qui donne une vraie personnalité à chaque personnage.

 

Comme c'est le premier tome, c'est parfois un peu lent. Mais peu à peu l'histoire prend son envol et ça va beaucoup mieux. J'ai vraiment aimé le personnage de Saeka et son histoire.

 

Des personnages que je prendrai plaisir à retrouver dans les prochains tomes!

 

Résumé : Lorsque Haruna revient après une dizaine d’années dans la ville de son enfance, il retrouve Nori, Saeka et Kyo ses trois meilleurs amis à l’époque. Mais si le jeune enfant renfermé s’est métamorphosé en un jeune éphèbe plein d’assurance, ce n’est pas le seul à avoir changé. Et quand l’amour s’en mêle…

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 14:28

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Gfp2wz6UL._SL500_AA300_.jpg 

Un très beau roman pour une très belle histoire d'amour. Anne tombe amoureuse d'Alexis dans son enfance. Il lui jure de la protéger puis disparaît lors de l'exode. Plus tard, ils se retrouveront et feront tout pour renouer le lien qui les reliait. A travers leur histoire, nous traversons 40 années de l'histoire de la France. La seconde guerre mondiale, le retour de De Gaulle, mai 68... Qu'on est connu ou non ces épisodes, on est plongé dans cette histoire qui nous touche de si près.

 

L'histoire des deux personnages n'est pas moins touchante. On s'attache rapidement à Anne. Quelle ténacité! Quelle force! On la voit changer, évoluer, se battre pour ce qui lui importe. On ne peut cesser de la suivre, même lorsqu'on pose le roman pour vaquer à nos occupations. Elle est toujours là, dans un coin de notre tête. Elle fait partie des personnages qui prennent une place dans la réalité. Qui deviennent vivants et restent toujours avec nous. Pour nous soutenir. Nous éclairer.

 

Dominique Marny crée un superbe personnage. Un personnage qui nous parle aussi de l'évolution de la place de la femme dans la société. Face à son amie Agnès, Anne est plus humaine, plus dans l'histoire. Elle est active et ne se laisse pas imposer ses choix.

 

J'ai adoré les passages sur la galerie d'art où Anné travaille. C'est formidable de voir comment fonctionne une galerie. Comment sont fait les choix. Les rapports avec les artistes. Amanda, sa patronne, est exceptionnelle. On a envie de la rencontrer. Elle doit être passionnante. Benjamin, l'ami new-yorkais, est lui aussi attachant. Tous les personnages secondaires donnent corps à cette histoire. La replace dans le monde. J'ai eu un véritable coup de coeur pour l'artiste Simonetta qui a elle seule mériterait un livre!

 

Et bien sûr, il y a Alexis. Le grand amour d'Anne. Un peu plus effacé par rapport à elle mais très humain. Un homme avec ses défauts, ses doutes et ses immenses qualités. L'histoire avec Anne le révèle à lui-même. Lui donne l'aura d'un héros romantique.

 

Dominique Marny a l'intelligence d'étoffer son histoire d'amour avec des précisions historiques, des remarques artistiques, des personnages secondaires forts. Ce n'est pas une simple bluette. Elle ajoute à cela un style particulièrement agréable. Claire et très souple. Lumineux. Elle ouvre un univers immense au lecteur.

 

Un grand merci aux éditions Presses de la cité pour cette belle découverte! et à Dominique Marny pour sa gentille dédicace et ce mervailleux roman!

 

Résumé : Sur la butte Montmartre, Anne, neuf ans, a trouvé en Alexis, de quelques années plus âgé, le compagnon protecteur et singulier de son enfance. En 1940, la guerre et l'exode les séparent. Ils se perdent complètement de vue. Anne ne parvient pourtant pas à oublier la complicité qui les a liés. Jusqu'à ce que, adulte, elle recroise le chemin d'Alexis. Hasard ou destin ? Un amour d'enfance peut-il se muer en amour tout court ? Le récit intime d'une liaison secrète, sublime et vibrante entre deux êtres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article