Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 10:46

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51j4SbDee0L._SL500_AA300_.jpgLu dans le cadre des Incorruptibles 5ème-4ème 2010-2011

 

Un petit roman très agréable quoiqu'un peu trop court. J'aurais aimé avoir plus de temps pour découvrir tous ces personnages et particulièrement Blondie que j'ai trouvé très sympathique!

 

Ce road-movie pour découvrir les Lightning Fields est vraiment bien mené. De manière très cinématographique. Cela ferait un excellent film! J'ai aussi eu le plaisir de découvrir plusieurs endroits des USA que je ne connaissais pas, dont les fameux champs de piquets métaliques conçus pour attirer la foudre et créer une fleur d'électricité.

 

J'ai trouvé l'ensemble joli et poétique. Dommage que ça soit si court. Mais un bon moment de lecture tout de même.

 

Résumé : Ils sont quatre, tassés dans un van, avec 2500 kilomètres de highway devant eux, depuis Vancouver jusqu'à Santa Fe. Il y a Mina, une petite brune mignonne qui photographie tout ce qu'elle voit. Moon, un grand Indien baraqué, le genre qui plaît aux filles. Blondie, une Chinoise teinte en blonde, comme Marilyn Monroe. Et Herb, qui a fui son ghetto de riches, les cendres de son grand-père sous le bras. Le van file au travers des forêts et des déserts. Un décor de western ou de road-movie, à part que c'est la vraie vie. Avec des rencontres, des rires, le souvenir des morts... et des coups de foudre !

 

http://www.cybercityradio.com/images/lightningfieldpopsci-lg.jpg

http://www.cybercityradio.com/images/lightningfieldpopsci-lg.jpg

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 09:16

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51LcUzb4bwL._SL500_AA300_.jpgTome 1 : le premier été

Tome 2 : le deuxième été

Tome 3 : le troisième été

Tome 4 : le quatrième été

 

J'avais apprécié le tome 1 mais avais trouvé quelques longueurs. Pour les tomes suivants, je me suis régalée. Pas de temps mort. On tourne les pages aussi vite que possible pour savoir comment cela va se passer. J'ai même enchaîné les trois tomes, ce que je ne fais presque jamais.

 

On retrouve donc nos quatre sympathiques héroïnes et tous les personnages gravitant autour d'elles. Elles évoluent. Gagnent en maturité. Apprennent de leurs erreurs. Parce que ce n'est pas toujours facile de grandir. Mais elle s'en sortent plutôt bien.

 

Le style d'Ann Brashares est toujours aussi agréable. On prend plaisir à la lire. On a parfois la larme à l'oeil. On sourit souvent. On se passionne à chaque page.

 

Le tome 2 est particulièrement réussi. Mais l'ensemble est bien construit, bien écrit, original. On s'attache vraiment à tous ces personnages. On a un peu l'impression de les connaître. D'avoir vécu avec eux une partie importante de leur vie. L'auteur montre avec beaucoup de sensibilité les difficultés du passage à l'âge adulte. On se sent proche de ce que ces 4 filles vivent.

 

A lire sans modération pour se mettre de bonne humeur!

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 10:18

http://ecx.images-amazon.com/images/I/518u7wNPfhL._SL500_AA300_.jpg

Tome 1 : Cibles mouvantes

 

De nombreux billets ont fleuri sur la blogosphère à propos de cette série. Ma curiosité a été la plus forte. Et quel n'a pas été mon étonnement de découvir le format de ces romans. Des petits livres de 50 pages, à la construction très intéressante puisque chaque tome raconte la même période du point de vue de chacun des protagonistes. Ainsi, les 4 tomes de la première saison raconte le mois d'octobre des 4 amis, selon leurs différents point de vue.

 

Je n'ai pas particulièrement apprécié le style, un peu plat. Un peu trop ado. J'ai trouvé l'histoire un peu légère. Pas assez développée. Pourtant je me suis laissée séduire par le concept. J'ai envie de découvrir les autres cerises et de savoir ce qui se cache sous leur étrange serment. J'ai envie de savoir ce qui arrive à Amos, à Lucas, à Violette... On ne se refait pas! L'attrait de l'histoire reste le plus fort.

 

Une série originale qui m'a un peu fait penser à Quatre filles et un jean mais en moins développer. On peut espérer que l'ensemble de la série donnera plus de profondeur à l'ensemble.

 

Résumé : Octobre; Les vacances. Pour Amos, le temps des questions. Qui est ce débile qui le harcèle au téléphone ? Comment s'y prendre avec Lucas, le nouveau du tir à l'arc ? Et puis, qu'est-ce qu'il irait bien faire au Québec ? Surtout sans les cerises.

Partager cet article

Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:14

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51p12web9zL._SL500_AA300_.jpgOffert dans le cadre du Swap Kawaï. Merci Hambre !

 

Un guide pour découvrir la mode manga. Les couleurs sont très vitaminées et donnent la pêche Les dessins sont originaux. Cependant, à part ça, ce livre est assez plat. On ne comprend pas bien la différence entre les différents looks et les gags ne m'ont pas amusés. Cela se lit sans déplaisir mais c'est très vite oublié.

 

Il me semble aussi qu'entre les pages de présentation, le faux horoscope et les pages décrivant les look, il ne reste presque plus de planches de BD. Cela manque un peu d'approfondissement. Et puis le côté ado qui geint par ce que "c'est-craiment-trop-dure-la-life-et-personne-ne-me-comprend", j'ai du mal. Soit je vieillis, soit c'est une déformation professionnelle. Ou alors, ça m'a toujours énervé... ;)

 

Dommage, l'idée était très sympathique. 

 

 

Résumé : Si tu as entre 14 et 29 ans et que tu aimes le Japon, si tu cries «KAWAiiiii» dès que tu croises quelque chose de petit et touffu, si tu portes une frange recouverte de barettes colorées, si tu peux citer au moins 50 Pokémons... si tu hésites entre le look Décora et le look Goth Loli...
Alors ce guide est fait pour toi !

Si vous n avez rien compris à ce qui est écrit ci-dessus et que votre fille semble venir d une autre planète...
Alors, ce guide est fait pour vous !

Partager cet article

Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 09:59

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KkX3lmHrL._SL500_AA300_.jpgCe livre est un gros coup de coeur! Une véritable découverte! Impossible de le lâcher avant la dernière page. J'ai failli faire cramer mon repas, j'ai oublié de rappeler une amie... Mais je voulais absoulement le terminer! Pourquoi me direz-vous? Car après tout, dès le premier chapitre, on sait comment cela va se terminer, puisque le livre raconte ce qui s'est passé avant ce premier chapitre. Peut-être la fameuse explication de Sartre : on sait comment cela va finir mais on a envie de savoir comment on va en arriver là... Mais c'est aussi beaucoup plus que ça...

 

La plume de Monica Sabolo est absolument envoûtante. Des phrases courtes. Limpides. Pleines de lumières et d'ombres. Un peu comme ses héroïnes. Pleines de charme aussi. On les lit avec plaisir. Naturellement. On se laisse envoûter par leur rythme. Tout simple. Presque magique.

 

L'histoire aussi est prenante. Ces deux jeunes filles, amies depuis l'enfance. Tellement différentes. Tellement proches en même temps. Les rôles ne cessent de s'inverser. En transparence, on voit bien que chacune a ses failles. Ses faiblesses. Même si chacune les gère à sa façon.Julia et Louise sont attachantes. On a envie de les aider à surmonter tout ça. Ce tout ça qu'on appelle l'adolescence et le début de l'âge adulte. Monica Sebolo sait parler de cette âge avec délicatesse, sans jamais tomber dans le scabreux. Je ne me suis pas reconnue vraiment dans ces personnages mais je les ai aimés. Elles m'ont émues. Les personnages secondaires comme David aussi.

 

Les chapitres alternent entre des moments clefs de leur amitié (leur rencontre, à 13 ans, à 15 ans...) et la période où tout a basculé. Ce qui donne aussi un très beau rythme au livre. Au dernier chapitre, tout s'enclenche soudain pour nous donner une autre vision de l'ensemble. La fin est absolument magnifique et m'a mis les larmes aux yeux.

 

Un roman plein de charme et de délicatesse. A découvrir.

 

Un immense merci à BOB et aux éditions Livre de Poche pour cette découverte!

 

Résumé : " Julia avait toujours peur de me perdre. Quand nous avions dix ans, elle m'avait planté une aiguille dans le bras parce que je lui avais parlé de Sophie, une fille de ma classe qui m'avait invitée à venir voir son aquarium tropical. A quinze ans, elle m'avait écrit une lettre mélodramatique, qu'elle avait signée de gouttes de sang séché, juste parce que j'allais quelquefois dormir chez Yukiko, une petite Japonaise neurasthénique. A dix-sept ans, elle m'avait avoué qu'elle pensait souvent à ma mort. " En déroulant les vies aventureuses de Louise et Julia, Monica Sabolo signe un livre lumineux d'humour et de grâce sur cet âge vertigineux où la vie est aussi sauvage qu'au cœur d'une forêt tropicale. Jungle ou l'épopée de l'adolescence.

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 15:14
http://ecx.images-amazon.com/images/I/41K820Xpg7L._SL500_AA240_.jpgLu dans le cadre du Prix Mauprat (Prix des blogueurs) créé par Georges.
Tome 1 : Jamais contente
Tome 2 : Toujours fâchée

J'ai encore plus aimé ce tome que le tome 2. Comme quoi, les choses vont en s'améliorant. On retrouve pour la troisième et dernière fois Aurore. Elle est en première et si les choses ne sont pas toujours faciles, elle se fait peu à peu sa propre vie, abandonnant parfois ce qui a fait son adolescence ou au contraire affirmant ses goûts dans certains domaines. Plusieurs évènements vont la pousser à changer. Certains passages (comme celui sur la grève) sont très bien construits. Bien trouvé. Cela fait réfléchir.

Les passages avec le groupe sont particulièrement amusants et intéressants. J'ai apprécié les chansons écrites par Aurore. A tel point que j'aimerais les entendre pour de vrai. C'est très bien trouvé et mine de rien très bien écrit.

L'évolution du personnage entre les trois tomes est vraiment réussi. On est content que certains personnages prennent moins de place. Content aussi de découvrir de nouveaux personnages. Particulièrement l'un des musiciens. Je ne vous dis rien de plus pour ne pas vous gâcher le plaisir! Mais plus on avance et plus on prend de plaisir. La fin est vraiment réussie!

Une trilogie sympathique et amusante pour passer un bon moment.

Résumé : 11 octobre : Areski a trouvé un nom pour le groupe. Blanche-Neige et les sept nains. Ce n'est pas que ça m'ennuie de faire Blanche-Neige, mais les garçons ne sont que cinq. Donc, inutile d'y penser plus longtemps, voilà ce que j'ai dit. Mais justement, a répondu Areski, c'est comme pour les trois mousquetaires. Un clin d'oeil. Un clin d'oeil ? - Je ne vois même pas de quoi tu parles. - Des trois mousquetaires. -Et alors ? - Ils étaient quatre. - Comment tu le sais ? - Tu n'as pas lu le livre ? - Quel livre ? - Les Trois Mousquetaires, bien sûr. - C'est le titre ? - Ben oui, c'est le titre. Qu'est-ce que tu veux que ce soit ? - Je ne sais pas, moi... Les auteurs ? J'en ai plein le dos, de tous ces bouquins que je ne connais pas. Areski était mort de rire. Il a raconté l'histoire aux autres nains au fur et à mesure qu'ils arrivaient de la mine. Et tous les nains de se gausser joyeusement.

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 14:48
http://ecx.images-amazon.com/images/I/416rrYDKOAL._SL500_AA240_.jpgLa suite du Journal d'Aurore : Jamais contente.

J'ai beaucoup plus apprécié ce tome que le premier. Aurore est moins désagréable. Elle est moins caricaturale et donc plus humaine. On s'y attache plus facilement. Dans le tome 1, on avait envie de lui donner des claques. Je ne regrette pas d'avoir lu la suite.

On retrouve donc Aurore. Avec un an de plus. Mais son caractère ne s'est pas franchement amélioré. Elle continue à énerver tout le monde. Le grand changement, c'est qu'elle vient d'emménager chez ses grands-parents. Et que finalement cela va avoir un effet bénéfique.

On sent bien tous les changement qui s'opèrent dans le caractère de la jeune fille. Elle a quelque chose d'attendrissant quand elle essaie de paraître forte, désagréable alors qu'en réalité beaucoup de choses la touche. Il me semble que c'est ce qui manquait dans le premier tome.

Certains passages sont très amusants. Le ton, la manière de croquer les situations. Les différents niveaux de lecture. On s'amuse beaucoup.

Aurore apprend à grandir. Ce n'est pas toujours facile. On se reconnaît parfois dans certaines situations. Dans certains personnages. Car ceux-ci sont pléthores. Il y en a pour tous les goûts. J'aime particulièrement le Grand-Père que je trouve très drôle et la grande soeur Jessica avec son caractère bien trempé.

Un agréable moment de lecture. Bientôt, la suite...

Résumé : " - Je n'ai jamais rien entendu de plus laid, de plus ennuyeux et de plus nuisible que ce que tu joues avec ton groupe. Il vient de tomber par terre. Il se roule dans le sable en se tenant le ventre. C'est le soldat Ryan. Peut-être qu'il va mourir sur la plage. Je vais lui flanquer un coup de pied pour abréger ses souffrances. Je suis malheureusement interrompue par l'arrivée de Samira et d'Hélène qui s'approchent de nous avec des airs légèrement envieux. - De quoi vous parlez ? demande Samira. Vous avez l'air de bien vous marrer. Il se relève, il s'essuie les yeux et me montre du doigt. - C'est elle, gémit-il. Elle n'arrête pas de m'agresser, elle est trop marrante. Bon. Je me suis fait un nouvel ami masochiste. Il me regarde avec des yeux émerveillés. II m'adore, c'est clair. "

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 14:18
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51NNovjep3L._SL500_AA240_.jpgLivre lu dans le cadre du Prix Mauprat (Prix littéraires de Blogueurs) organisé par Georges.

J'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre. Au début je n'ai pas été convaincu par les tyle, mais au fil de ma lecture je me suis attachée aux personnages et je me suis immergée dans ce qu'ils vivaient.

L'idée de départ (une chute dans l'escalier qui fait perdre la mémoire à la narratrice) est très originale. Et pour le bonheur du lecteur, l'auteur sait garder cette originalité jusqu'au bout. La construction en trois parties, sur les trois moments clefs de l'évolution du personnage central, est vraiment très réussi et donne encore plus d'émotion à l'ensemble.

La quête de l'identité est très bien rendue. Car même si celle-ci est entraînée par une perte de émoire, c'est finalement une recherche que chacun peu vivre. Se demander qui on est. Ce qu'on veut faire de sa vie. Ce qu'on a été. On se construit tous sur notre passé. Mais que se passerait-il si on en perdait un morceau, du jour au lendemain? Et n'est-ce finalement pas ce qui se passe parfois quand nous nous reposons sur des souvenirs faux ou déformés par le temps ou la mémoire? Ce livre pousse à une réflexion passionnante sur la mémoire et sur sa place dans la construction de notre personnalité.

Enfin les personnages sont très attachants. On s'attend un peu à des caricatures. Comme l'héroïne nous avons des préjugés. Qui se révèlent totalement faux. Chacun d'eux à ses failles, ses doutes, ses dons. Ils réagissent tous différemment à cette situation peu banale. Chacun va apprendre à grandir. A évoluer. Ils ne sont pas figés. Loin de là.

Une très belle découverte et un vrai plaisir de lecture.

Résumé : Je suis en train de descendre l'escalier du lycée et la seconde d'après, je tombe la tête la première. Quatre années de ma vie s'effacent et à mon réveil à l'hôpital, James Larkin me sourit. Il sent la fumée de cigarette, les drape fraîchement lavés, laisses à sécher au soleil. Evidemment je tombe folle amoureuse. Je nage dans un brouillard heureux. Mais la vie ne peut pas continuer comme ça. Amnésique ou pas, il faut que je sache quel genre de fille j'étais avant. Je me lance alors dans une enquête sur moi-même. Qui es-tu vraiment; Naomi Porter ? Gabrielle Zevin nous offre un roman lumineux, hanté par la grâce de deux personnages qui oscillent entre inquiétudes; espoirs et une chasse au bonheur digne des plus grands écrivains.


http://leslivresdegeorgesandetmoi.files.wordpress.com/2009/12/carte-visite-mauprat2.jpg

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 17:21

Un livre surprenant. Quand on regarde la couverture, on pense que c'est un livre pour filles, genre chick-litt. Et bien, il ne faut pas se fier aux apparences! Mais alors pas du  tout. Voici un livre vraiment magnifique. Sensible et intelligent. Jusqu'au bout on est tenu en haleine. On est surpris. Emu aux larmes.

Il aborde un sujet difficile. Je ne vous en direz pas plus pour ne pas vous gâcher le plasir de la découverte. Car la construction de ce roman est vraiment remarquable. Pleine de finesse. L'auteur sait trouver des mots justes. Elle sait rendre les sentiments des protagonistes. On a envie de rester avec eux. De les découvrir un peu plus.

De plus, la présentation est très agréable. Un beau choix de typographie. Beaucoup de souvenirs qui remontent à la surface. Car, pour la plupart, nous avons nous aussi eu notre agenda, avec plein de mots des copains et des copaines, des ratures, des pages arrachées. On trouve un peu de nous dans ce roman.

Un livre que je suis ravie d'avoir ouvert.

Résumé : L'agenda était épais. J'ai regardé autour de moi, j'étais seul. Je l'ai ouvert au hasard. Waoouuhh ! Son ou sa propriétaire avait ajouté plein de trucs. Des messages à l'encre rose, violette, jaune fluo. Des cœurs, des photos, une guirlande, des étiquettes ornées de motifs colorés... C'est sûr, il était à une fille ! Mais qui ? J'ai fourré l'agenda dans mon sac.

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 18:14

Résumé : Après une guerre, le Japon est divisé en deux parties et est occupé. L'Union s'occupe d'Hokkaido et de ses alentours alors que les États-Unis contrôlent le sud de l'île. Hiroki Fujisawa et Takuya Shirakawa sont deux jeunes écoliers vivant dans la préfecture de Aomori. Ils sont inséparables et rêvent un jour de voler dans le ciel et d'approcher la mystérieuse tour se trouvant à Hokkaido, de l'autre côté du détroit de Tsugaru. Ils sont tous deux amoureux de la belle et mystérieuse Sayuri Sawatari. Alors qu'ils construisent l'avion de leurs rêves, le Velaciela, à partir de pièces de récupération, ils vont impliquer Sayuri dans leur rêve et ainsi se faire une promesse à trois. Un jour, ils iront à l'endroit de leurs rêves, ils toucheront cette tour. Peu de temps après, Sayuri devra partir pour Tokyo car elle souffre d'une maladie inexplicable provoquant chez elle des troubles du sommeil. Notre trio va alors se séparer.


Un film d'animation absolument magnifique. Même si l'histoire est parfois un peu difficile à comprendre au début, on se laisse envahir par ces dessins magiques. Les personnages sont attachants. Charismatiques. On vit cette aventure avec eux.

Il y a de très beaux thèmes et beaucoup de réflexion sur la vie, les difficultés qu'on rencontre pour grandir et devenir plus fort. Une immense émotion!

C'est beau. Il n'y a pas d'autres mots. Magnifiquement beau. Ce film m'a émue, remuée à  tel point  que j'ai du mal à trouver mes mots. Je ne peux pas vraiment vous en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, mais vraiment, n'hésitez pas à découvrir ce film merveilleux.

Partager cet article

Repost0