Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 19:56
Voici le principe : vous passez sur un blog. Dans un article intitulé "Passe ton livre à ton voisin" (principe inventé par Loula), un livre te fait de l'oeil. Tu regarde dans les coms et personne ne s'est jetté dessus! Chouette! Tu laisses un commentaire à la personne et si c'est ok, tu lui envoie un mail pour lui donner ton adresse. Elle t'envoie alors le livre choisi. En échange, tu proposes trois livres (lus ou pas, neuf ou occasion) sur ton blog afin de continuer la chaîne. C'est super sympa, et surtout ça permet de dégager un peu ses étagères pour la plus grande joie des parents/conjoints/enfants/chats...et ça permet d'en avoir de nouveau (mais là, chut! ne pas ébruiter auprès des parents....).

Je me suis laissé tenter par un livre chez Virginie et je vous propose donc les trois livres suivants sur la thématique du théâtre:



Becket ou l'honneur de Dieu de Jean Anouilh : mon auteur préféré. J'aime beaucoup cette pièce. C'est une vrai réussite tant sur le plan de la psychologie des personnages que sur le plan historique. On retrouve un peu la même opposition que dans Antigone, entre la foi, un ordre supérieur et le pouvoir. Henri II Plantagenêt contre Thomas Becket. C'est le récit d'un drame, celui d'une amitié déchirée par l'honneur, de caractères entiers qui se livrent, d'un meurtre qui a marqué l'histoire. Après avoir nommé Thomas Becket Grand Chancelier d'Angleterre et l'avoir laissé se dresser contre l'Eglise pour servir les intérêts politiques de la couronne, Henri II, sur un coup de tête, décide de le propulser au rang de Primat d'Angleterre... Mais Thomas se prend au jeu de son rôle et se trouve contraint de s'opposer au Roi ! Je la relis toujours avec plaisir.

Jazz de Marcel Pagnol : Deuxième pièce de Marcel Pagnol. Je l'ai découverte à la fac et je n'ai pas été déçue. C'est admirablement bien écrit et très original. Cela ne ressemble pas à ce qu'on connaît de Pagnol mais les thèmes de la vieillesse, du double, de l'amour sont vraiment très bien traités, sous un angle intéressant. L'intrigue, admirablement nouée, montre comment Blaise, cinquante-six ans, qui vient de terminer le déchifrement et l'étude approfondie d'un texte inédit qu'il attribue à Platon, s'apprête à accéder à une chaire en Sorbonne. La révélation par un spécialiste anglais de l'inexactitude des hypothèses de Blaise ruine ses espérances d'accéder à l'honneur ultime que représente la Sorbonne (premier acte). Constatant qu'il vient de consacrer plus de trente ans au savoir, sans penser une seconde à vivre, Blaise fait volte-face. Dans un dernier cours ex cathedra, il encourage ses étudiants à jouir de la vie et traite l'étude de fadaise (deuxième acte). Amené par les événements à rencontrer le jeune homme qu'il était autrefois, Blaise, dépité et déboussolé, décide de se rabattre sur l'amour. Il révèle à l'une de ses élèves, Cécile, sa passion cachée pour elle et lui demande sa main. Une belle découverte.

On ne badine pas avec l'amour de Musset : Plus besoin de présenter cette pièce, l'une des plus célèbre de Musset. C'est de là que vient la fameuse tirade "Tous les hommes sont menteurs [...] Mais il y a une chose sainte et sublime, c'est l'union de ces deux êtres si imparfaits". J'adore cette pièce que j'ai vu avec plaisir au théâtre. C'est l'une de celle que je préfère de Musset et si vous ne la connaissez pas encore, je vous la conseille vivement! La scène se passe en province, dans un château et a pour principaux personnages, Camille, une jeune fille qui sort du couvent, et son cousin Perdican, récemment titulaire d'un doctorat. Les deux jeunes gens se retrouvent après dix ans de séparation dans ce château, cher à leurs cœurs, où ils ont grandi ensemble, joué ensemble, où ils se sont aimés. Le Baron, (le père de Perdican) a décidé de marier Camille à Perdican.
Pour Camille, ce mariage n'a rien d'un mariage d'amour, et l'on ne peut forcer le sentiment, du moins c'est ce qu'elle tente de faire croire à Perdican. Perdican, lui, aime Camille comme au premier jour et ne voit aucun obstacle à cette union, elle, a choisi de vouer sa vie à la religion. Elle affirme que son amour va vers son seul fiancé possible : Jésus-Christ.



Partager cet article

Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 20:36

Je vous présente Mademoiselle Crumrin, boudeuse, mal élevée, avec un caractère de cochon, une intelligence redoutable et des parents peu fréquenables et snobs au dernier degrés...cela serait plus ou moins banal si mademoiselle Crumrin n'avait pas un oncle sorcier. En débarquant chez lui, elle va découvrir un monde qu'elle n'aurait jamais imaginé, plein de créatures toutes plus effrayantes les unes que les autres et animées d'intentions peu recommandables. Un monde où vous allez adorer avoir peur!

Cette BD est un vrai coup de coeur. J'ai tout de suite aimé les dessins, à la fois enfantins et inquiétants. Ce dessinateur a réellement un trait de crayon très particulier. On ne l'oublie pas et on devient vite accro.

Et puis Courtney est attachante à sa manière. On suit ses aventures. On en veut encore et encore. Le tome 4 est sorti. J'ai hâte de le lire. Je le ferai dans le train ce week-end.

On rencontre plein de personnages plus barrés les uns que les autres mais vraiment très drôles. On s'amuse bien. On se détend. A découvrir sans tarder!

Résumé : Courtney Crumrin était heureuse. Elle avait des amis, aimait son école... Mais c'était avant. Ses parents, après avoir vécu des années au dessus de leurs moyens, ont enfin trouvé une solution à leurs problèmes financiers. Ils déménagent en proche banlieue, chez leur oncle, le vieux professeur Aloysius Crumrin, dans le manoir victorien du vieil homme situé dans le très chic quartier d'Hillsborough. Sur place, Courtney découvre bien vite que son Grand-oncle a une sinistre réputation dans le quartier et que la maison est sujette à de sombres rumeurs. Et alors que cette installation permet à M. et Mme Crumrin de se rapprocher d'un statut social qui les fait saliver, Courtney a l'impression de plonger dans un cauchemar. Sa nouvelle école est pleine de gosses aussi riches, corrompus et égoïstes que leurs parents. Elle se sent rapidement rejetée. Et comme si cela ne suffisait pas, le vieux manoir à demi moisi semble abriter des créatures au moins aussi étranges que le vieil oncle. Elles rampent dans les sombres couloirs, aux frontières de son champ de vision. Elles font craquer des os dans les recoins. Et parfois, elles s'élèvent au dessus du lit et observent le sommeil de Courtney. Son père et sa mère ne les remarquent pas, mais oncle Aloysius sait tout d'elles. Il les appelle "les Créatures de la Nuit".

Les couvertures des tomes 2 et 3, pour le plaisir :




Partager cet article

Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 15:13
Voilà un livre à ne pas rater! Tous les ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment!

D'abord, une très belle histoire entre concierge passionnée d'arts (tous les arts : de la littérature à la peinture en passant par la musique) et une petite fille vivant dans son immeuble et qui souffre beaucoup de l'ambiance familiale, peut-être de la vie tout simplement. Un lien magnifique va se tisser entre ces deux mondes. Quelque chose de magnifique, qui met les larmes aux yeux!

Mais aussi un construction fantastique qui alterne les voix des deux personnages principaux (j'adore quand les auteurs arrivent à bien rendre les différentes voix) sous différentes formes. C'est une réussite et ça se lit vraiment très bien.

Et puis il y a toute la culture, toutes les réflexions que révèlent ce roman. C'est passionnant. On a envie d'approfondir, d'en savoir plus. De développer ces/ses connaissances! Mais surtout ce roman est un sublime condensé d'humanité. L'humanité avec toutes ses failles, ses douleurs, ses joies grandes et petites. On s'attache terriblement à tous ces personnages, on a envie de les retrouver, de s'asseoir avec eux et de partager un peu de leur vie.

Si vous ne l'avez pas encore découvert, vous avez de la chance! Préparez-vous à un merveilleux instant!

Résumé : "Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "

Partager cet article

Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 20:03
Je ne participe pas à ce SWAP mais je vais relayer l'information car l'idée est très sympathique!

Donc n'hésitez pas à aller ! Surtout que c'est l'occasion de découvrir les SWAP pour ceux et celles qui n'en ont jamais faits!

Bon Swap à tous et à toutes!

Partager cet article

Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 19:43

Chroniqué de cette saga :

Lanfeust de Troy (8 tomes : série complète)

Lanfeust des Etoiles (7 premiers tomes)

Lanfeust des étoiles : tome 8

 Trolls de Troy (11 premiers tomes)

 

Voici la nouvelle série du créateur des Lanfeust et autres Trolls de Troy! Après le tome 8 de Lanfeust des Etoiles j'étais un peu dubitative. Vu que la lecture de ce genre de BD est rapide, je me suis quand même lancée. Et j'ai passé un moment sympathique. On retrouve les ingrédients ayant fait le succès de Lanfeust de Troy : des aventures, un ennemi récurrent, des créatures fantastiques et de l'humour sous toutes ses formes.

Au final, une histoire qui se suit bien, de nouveaux personnages qu'on aime bien (Page-Blanche) ou qu'on adore détester (Van Laack). Bref, une agréable surprise.

Pour les fans, on retrouve toujours ce même type de dessins (personnellement je ne suis pas vraiment fan), de belles couleurs qui font bien ressortir les éléments.

Si vous avez aimé Lanfeust de Troy, je pense que vous aimerez cette nouvelle série!

Résumé : Troy est un monde neuf, découvert depuis peu. Il appartient au puissant et transplanétaire Consortium des Fleurs. Cette compagnie se livre à une expérience de colonisation basée sur les pouvoirs parapsychologiques, et les colons débarqués sur Troy sont rarement là de leur plein gré. C'est le cas de Page Blanche et de son frère Zuynn, à la recherche de leurs parents dont ils ont été séparés. Mais Zuynn est enlevé par les Grades Fleuris du redoutable Van Laack. Il est contraint à travailler à l'édification d'une immense tour qui doit servir à relayer sur Troy la puissance du Magohamoth. Quatre mille ans avant l'histoire de Lanfeust, cette nouvelle fresque raconte le monde de Troy des origines...

Partager cet article

Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 16:25

Chroniqué de cette saga :

Lanfeust de Troy (8 tomes : série complète)

Lanfeust des Etoiles (7 premiers tomes)

Trolls de Troy (11 premiers tomes)

 

Le dernier tome de Lanfeust des Etoiles. Nous étions nombreux à l'attendre avec impatience et .... grosse déception. La série commençait pourtant très bien. On était pris dans l'histoire, on avait envie de connaître la suite. mais là, à part quelques moments d'humour très sympathiques, c'est assez ennuyeux. On va dire que ç se laisse lire. rien de plus.

Pour ceux et celles qui l'ont lu, qu'avez-vous pensé de la fin? Je trouve ça un peu facile. Un peu léger même. Cette série aurait mérité un bien meilleur dernier tome. Et la couverture n'est pas du tout en rapport.

Quelques trouvailles agréables cependant, comme la place centrale que prend un des personnages très très secondaire ou quelques jeux de mots amusants.

Malgré tout, on reste sur sa faim (et fin). Il faut dire que longtemps après avoir lu le tome 7, on ne se rappelle plus bien et on a du mal à entrer dans l'histoire.

Rappel de l'histoire de la série : Troy est une planète où chacun possède un pouvoir magique différent. Lanfeust, doté de tous les pouvoirs, court les chemine en quête d'aventures. Mais il est recherché par des visiteurs venue d'outre espace. Il apprend qu'il est, avec le terrible pirate Thanos, le résultat d'une expérience sur les pouvoirs Psy, menée depuis des millénaires par les princes Marchands de la planète Meirrion.
Ceux ci ont envoyé un de leurs agents, la séduisante et énergique Glace, pour récupérer leurs résultats. Mais la confédération d'Abraxar fait tout pour contrecarre les projets de Meirrion. C'est accompagné du troll Hébus et de la belle Cixi que Lanfeust quitte Troy pour découvrir que, loin dans les étoiles, il pourrait être au centre des principaux combats de l'univers...

Partager cet article

Repost0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 18:57
Je suis en train de lire le tome 5 de cette série et avant d'en faire la critique je voulais donner un petit aperçu de l'ensemble!

Phryne Fisher, l'héroïne, est une jeune femme intrépide, pleine de vie et de passion, qui aime les hommes et ne recule devant rien. Elle est aussi d'une intelligence redoutable, ce qui fait d'elle l'un des meilleurs détectives de Melbourne. C'est un personnage attachant et sympathique et on l'a retrouve toujours avec plaisir. Autour d'elle gravitent de nombreux personnages secondaires : Dot (sa femme de chambre, toujours très raisonnable et d'une fidélité à toute épreuve), Bert et Cec (chauffeurs de taxi communistes que lie une amitié indéfectible), l'inspecteur Robinson... Ils sont tous plus intéressants, plus attachants les uns que les autres. Au fil des épisodes se greffent de nouveaux personnages tout aussi agréables.

On découvre aussi le Melbourne des années 20, son ambiance, ses fêtes et ses bas-quartiers. Les enquêtes policères sont bien menées, intéressantes et ingénieuses (même si elles ne sont pas toutes du même niveau).

On trouve dans l'ordre:

-Cocaïne et tralala
-Trafic de haut-vol
-Un train pour Ballard
-Phryne et les anarchistes
-Le Moulin Vert

J'ai tout particulièrement aimé Un train pour Ballard que j'ai trouvé très bien ficelé et qui nous permet de rencontrer deux personnages très attachants qu'on retrouve par la suite.

Cette série est vraiment très agréable à lire et je ne m'en lasse pas. Kerry Greenwood dresse le portrait d'une femme forte et indépendante, qui tient à mener sa vie comme elle l'entend. C'est réjouissant de suivre une telle héroïne.

NB: c'est la couverture anglophone que vous voyez ici. Je trouve celle française assez peu réussie.

Partager cet article

Repost0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 21:01

J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre. C'est une histoire toute simple. De ces histoires qui vous touchent et vous emportent. Simple et vrai. Un petit garçon qui a traversé l'Afrique et un loup qui a perdu sa liberté. Chacun va raconter à l'autre son histoire. Pour partager. Pour revenir sur ce qui s'est passé. Pour lui-même. On s'attache immédiatement aux deux protagonistes. On les suit chacun sur leur chemin. On apprend. On ressent. Rien ne manque. Et la fin reste dans un petit coin de notre mémoire. J'ai du mal à trouver les mots pour dire combien ce roman m'a touché. A quel point je l'ai aimé. Rien que d'en parler j'ai envie de le relire. De les entendre à nouveaux. D'écouter ces belles histoires où les adultes face à l'animal ou à l'enfant n'ont pas toujours le beau rôle. Une parole peut guérir. Celui qui la dit. Celui qui l'écoute. Celui qui la lit. Pennac arrive à réunir ces trois images. Un merveilleux moment de lecture. Alors ne vous privez pas...


Résumé : Dans un zoo, un enfant et un vieux loup borgne se fixent, œil dans l'œil. Toute la vie du loup défile au fond de son œil : une vie sauvage en Alaska, une espèce menacée par les hommes. L'œil de l'enfant raconte la vie d'un petit Africain qui a parcouru toute l'Afrique pour survivre, et qui possède un don précieux celui de conter des histoires qui font rire et rêver.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 11:58

Chroniqué du même auteur :

La potion magique de Georges Bouillon

 

Qui ne connaît pas Charlie et la choclaterie? Qui n'a pas passé des heures à réver de cette immense et merveilleuse chocolaterie? Qui ne s'est pas réjoui de la victoire de Charlie sur les autres enfants?

Vous l'aurez compris, ce livre est absolument génial! L'idée de départ, celle d'une magnifique chocolaterie dans laquelle plus personne n'est entrée depuis des années mais qui fonctionne quand même, est particulièrement alléchante. Quel mystère se cache là-dessous? Et la recherche du ticket d'or permet d'entrer immédiatement dans l'histoire, de présenter tous les personnages importants sans pour autant faire catalogue.

Mais la construction (chaque étape de la visite correspondant à un moment clef pour l'un des personnages) est tout aussi réussie. Le lecteur peut facilement s'identifier à Charlie et se réjouir de ses succès. C'est aussi un livre avec de très belles valeurs sur la famille, le courage et la volonté. Sur les rêves aussi!

Charlie et la Chocolaterie est un livre pour rêver, s'amuser, réfléchir. Un délice!

Résumé : Charlie est un petit garçon qui vit avec son papa et sa maman, mais aussi avec ses quatre grands-parents. Tout ce monde est entassé dans deux pièces seulement car la famille de Charlie est très pauvre. Lorsque son papa perd son travail, la situation devient dramatique, ils meurent presque de faim. Mais dans la ville où ils demeurent, il y a une mystérieuse chocolaterie : nul n'y entre ni n'en sort jamais. Son propriétaire, Mr Wonka, lance un grand concours : les cinq gagnants pourront visiter l'usine et gagner des sucreries pour toute leur vie.

Partager cet article

Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:03

  Voici le deuxième tome de cette série. Je n'avais pas eu le temps de faire un billet sur le tome 1. Je vais donc me rattraper ici.

J'avais beaucoup aimé le premier tome. Déjà, l'idée de base, celle d'un épouvanteur qui lutte contre les forces "de l'obscur" était assez originale et me séduisait. Et puis la couverture m'attirait énormément (le genre vieux grimoire en cuir). Je n'ai pas été déçue. Même si on frissonne rarement (la scène dans la première maison est quand même assez stressante), on rentre très facilement dans l'histoire, on s'attache aux personnages et on se demande ce qui va se passer. J'ai lu presque sans m'arrêter. J'ai particulièrement aimé les personnages de l'Epouvanteur, d'Alice et de la mère de Tom. Je les ai trouvé plus complexe que ce dernier, même si celui-ci reste très sympathique.

Le deuxième tome ne m'a pas déçue non plus. Je l'ai lu dans la journée et j'ai passé un excellent moment. Bien sûr on voit arriver la fin gros comme une maison...mais c'est là que l'auteur s'en sort bien. Parce que même en s'en doutant on a quand même envie de savoir. Et surtout les ambiguïtés des personnages font que finalement ce n'est pas aussi évident qu'il n'y paraît. J'ai hâte de connaître la suite.

Résumé du tome 1 (pour éviter de vous révéler ce qui se passe avec le résumé du tome 2) : Septième fils d'un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l'apprenti de l'épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N'écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d'une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l'affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

Partager cet article

Repost0