Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:56
Voilà mon cinquième et dernier roman policier pour mon challenge Littérature Policière des 5 continents organisé par Catherine. Celui-ci représentait le continent africain.

C'était le roman qui me laissait le plus dubitative...je me demandais si ça ne risquais pas d'être trop violent ou ennuyeux avec trop d'espionnage....et en fait, j'ai adoré! c'est celui que j'ai préféré.

J'ai adoré l'intrigue, vraiment très bien menée, originale, avec de nombreux retournements de situation qui m'ont laissés sans voix (surtout la fin...exceptionnelle!). On apprend beaucoup de choses sur l'apartheid, l'Afrique du Sud, le rôle de l'URSS et des USA  dans la guerre qui a déchiré le pays. Je ne connaissais pas du tout cette période, mais l'auteur ne laisse jamais le lecteur sans explication, il intègre très bien des pages de l'Histoire sud-africaine, sous différentes formes, de manière à ce que ce ne soit jamais indigeste. J'ai même réussi à suivre les différentes affaires d'espionnage et de contre-espionnage, ce qui tient du miracle, vu que quand je regarde un James Bond, au bout de inq minutes j'exaspère tout le monde avec mes "mais qu'est ce qui se passe" et "mais lui c'est qui?"....Ici, tout s'enchaîne. On prend son temps...et l'ensemble devient clair.

De plus je me suis attachée au personnage de Thobela. J'ai aimé sa complexité, son évolution tout au long du livre. Ses doutes. Ses hésitations. Toutes ces choses qui le rendent tellement humain. Pareil à chacun d'entre nous. Il est à la fois en quête de rédemption, mais aussi de lui-même. Tout au long de l'ouvrage, les autres personnages, comme le lecteur essaye de le cerner. Personne n'y arrive. Il est insaisissable. mouvant. A la fois beauté et haine. Force et fragilité. Comme les paysages qu'il traverse. Paysages magnifiquement rendus par l'auteur, dans un style flamboyant, rythmé, unique.

Je me suis tout de suite laissée prendre par ce style. Je ne voulais plus lâcher ce livre tellement c'était beau, étonnant. On plonge dans l'histoire. Jusqu'au bout. C'est une magnifique fresque avec un souffle épique remarquable. Thobela devient alors un véritable héros tragique face au Fatum. Ce n'est qu'à la fin qu'il entrapercevra ce qu'il est...et ce qu'il veut devenir. Un pur régal.

Résumé : Véritable force de la nature, " P'tit " Mpayipheli s'est refait une vie honorable après sa mise au chômage par les services secrets sud-africains lorsque la fille d'un vieux camarade de lutte lui demande son aide : son père a été enlevé et ses ravisseurs menacent de le tuer si elle ne leur livre pas la rançon bien particulière qu'ils exigent. Que faire ? Renouer avec un passé de meurtres et de corruption qu'il a eu du mal à mettre derrière lui pour sauver son ami ou le laisser tomber pour protéger sa nouvelle existence ? Il n'hésite pas et les ennuis commencent : derrière le kidnapping, c'est en effet tout autre chose qui se joue et l'oblige à jouer son va-tout. Superbe course poursuite à travers une Afrique du Sud toujours en proie à ses vieux démons.

Partager cet article

Repost0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 21:17


Résumé : Passionné, costaud et quelque peu maladroit, Po est sans conteste le plus grand fan de kung fu. Serveur dans le restaurant de nouilles de son père, son habileté reste encore à prouver.
Elu pour accomplir une ancienne prophétie, Po rejoint le monde du kung fu afin d'apprendre les arts martiaux auprès de ses idoles, les légendaires Cinq Cyclones : Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe, sous les ordres de leur professeur et entraîneur, Maître Shifu.


Au départ, j'étais un peu sceptique. Surtout la première scène : le rêve du panda avec un vocabulaire "djeuns". Mais au fur et à mesure je me suis attachée à ce gros panda sympathique et courageux. L'histoire n'est pas d'une,originalité débordante, mais c'est très sympathique. On se prend à l'histoire et on se demande vraiment comment ce panda un peu maladroit va devenir le guerrier dragon et ramener la paix dans la province.

On suit ses aventures jsuqu'à la fin...et on en redemande (le 2 est en préparation). J'ai particulièrement aimé le maître tortue (très sage) et l'image du cerisier (je ne vous en dis pas plus). Il y a beaucoup d'humour et on s'amuse beaucoup. Les valeurs proposées comme le courage, la tolérance, l'amitié sont mise en valeur. Même si ce n'est pas ébouriffant, c'est très agréable à regarder et on passe un excellent moment. Quand on s'arrête, on se sent vraiment bien. Je vous le conseille vivement.

Partager cet article

Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 17:51

Voici un livre très surprenant. Il s'étale sur une longue période (2001 à 2005), est un croisement entre Marc Lévy et les romans épistolaires du XVIIIème. On y parle d'architecture, de littérature, de Milan, de New York, de la vie, de l'âge mûr et surtout d'Amour, avec un grand A. Celui qu'on cherche.

Emma et Frédérico se sont rencontrés dans leur jeunesse. Ils se sont aimés puis la vie les a séparé. Schéma classique. Ils vont se retrouver 30 ans plus tard. Toujours aussi classique. Mais où Paola Calvetti fait preuve d'originalité, c'est dans la suite de l'histoire. Pendant 5 ans, ils vont s'écrire en cachette, se raconter leur vie, leurs peurs et leurs joies, leurs projets. On les découvre petit à petit, on entre dans leur univers.

La structure intercale leurs lettres et un récit de la vie d'Emma, dans sa librairie. Car Emma est libraire. Autre point positif de ce roman. On entre dans la vie de tous les jours d'une librairie pas comme les autres, car elle ne propose que des romans d'Amour....de toutes sortes. J'ai particulièrement aimé ces passages traitant de littérature et surtout le classement d'Emma. Vraiment génial. J'ai adoré voir l'évolution de sa librairie. J'ai même noté quelques titres intéressants.

En parallèle, le projet de Frédérico, architecte qui est parti aux USA pour rénover la Morgan librairie. Là encore, j'ai suivi les diverses explications architecturales avec intérêt. On découvre cette fabuleuse bibliothèque, son architecture. Cela donne envie de découvrir le monde de l'architecture.

Les personnages secondaires sont tous très attachants. Chacun apporte sa personnalité, sa réalité au roman. J'aime particluièrement Alice et Manuele. Très attachants. Et surtout, personnage à part entière, on découvre Belle-île en Mer...et vraiment ça donne envie d'y être. De découvrir cette terre magnifique. Les descriptions nous donnent l'impression d'y être.

Ce roman aurait donc du être un vrai coup de coeur. Il y a vraiment tout ce que j'aime dedans : littérature, amour, architecture, voyage....pourtant, si j'ai beaucoup aimé certains passages et passer un très agréable moment, je n'ai pas réussi à m'intéresser vraiment à l'histoire d'amour (qui est quand même l'intrigue principale). Après réflexion, je peux avancer plusieurs raisons : peut-être que justement l'histoire d'amour n'est pas l'intrigue principale. Ce qui fait qu'on est beaucoup plus intéressé par tout le reste et qu'on ne rentre pas vraiment dans cette histoire. Autre possibilité, ce roman est très long. Peut-être un peu trop. On n'a un peu de mal à tenir jusqu'au bout. Mais surtout je pense que mon problème tient à l'âge des protagonistes (la cinquantaine), ce qui ne m'a pa permis de m'identifier aux personnages. Je m'attendais à autre chose en lisant le résumé et cela m'a un peu surprise.

Cependant, c'est un très bon roman  que je suis ravie d'avoir découvert. J'ai hâte de découvrir votre avis là-dessus. Merci à Suzanne et à Chez les filles pour cette agréable découverte.

Résumé : Milanaise romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves&Sortilèges. Le charme et l'originalité de sa boutique résident dans sa spécialité : les livres consacrés à l'amour. Emma, qui semble s'être résignée au célibat depuis son divorce, na pas son pareil pour dénicher l'ouvrage qui aidera un client perdu sur la carte du Tendre. C'est évidemment par l'intermédiaire d'un livre qu'Emma retrouvera Federico, son grand amour de jeunesse. Alors qu'ils ne se sont pas vus depuis trente ans, tout se passe comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Si ce n'est que Federico vit à présent à New York, où il est architecte, marié et père d'une adolescente. Malgré tout, Federico et Emma entament une relation épistolaire, après avoir ouvert chacun une boîte postale dont ils sont les seuls à connaître l'existence...

Partager cet article

Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 17:35

J'ai beaucoup aimé le principe de cette bande-dessinée. Elle est constituée d'un fil rouge (l'histoire d'un homme qui après la mort tragique de sa femme va chercher par tous les moyens à rencontrer l'Ankou) et trois histoires sur l'Ankou que cet homme a glané au fil de ces recherches. Chaque histoire est dessinée par un auteur différent. On passe ainsi d'un style à l'autre.

Ces récits reprennent des légendes bretonnes et leur donnent vie à travers la quête de cet homme et surtout grâce aux dessins de ces auteurs. Cela a un côté très original même si au départ on est un peu surpris par l'agencement du fil rouge à travers ces légendes.

Les dessins varient beaucoup. Certains m'ont séduite plus que d'autres. J'aime particulièrement ceux du fil rouge qui me font penser à ceux d'Algernon Woodcock (puisque c'est le même dessinateur).

Dans le tome 2, le point de vue change. Si le principe reste le même, on découvre le point de vue de la fille du narrateur du premier volume. C'est très intéressant d'avoir son impression sur ce qui s'est déroulé dans le premier tome. On en apprend aussi plus sur son père et sur la mort de sa mère. Si j'ai préféré les légendes du tome 1, j'ai trouvé celui-ci très bien mené en ce qui concerne l'histoire principale.

J'attends de découvrir le tome 3 avec impatience. Une lecture pour tous ceux et toutes celles qui s'intéressent à la Bretagne et à ses légendes.

Résumé : Selon certains, il seraient le dernier mort de l'année. Un sort le désignerait pour moissonner les morts de l'année à venir. Imaginez l'effroi d'une femme, figée face à l'Ankou, un être qui possède les traits exacts de son mari, mort la nuit de la Saint-Sylvestre et qui vient la chercher pour la déposséder définitivement de sa chair

Partager cet article

Repost0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 13:22

J'avais adoré Mal de Pierre. Un peu moins accroché avec Battement d'ailes. Mon voisin m'a franchement déçue. "C'est un peu court Monsieur", comme disait un certain Cyrano.

Ce livre fait 50 pages. Ecrit très gros. On le lit en 15 min. On n'a absolument pas le temps de s'attacher aux personnages, de suivre leur vie. Pourtant l'histoire démarre bien. Il y a un énorme potentiel. J'aime toujours autant l'écriture de Milena Agus, ces personnages un peu paumés...mais là...rien n'est développé, la fin est sommaire (quoique très touchante) et on voudrait vraiment voir cette histoire se développer. On reste vraiment sur sa faim et on a l'impression de quelque chose d'incomplet.

Reste une impression de chaleur et de légèreté  teintée de gravité. Pas désagréable, mais décidément trop court.

Résumé : Glisser dans la baignoire en changeant le rideau de douche, faire croire à un accident, confier le petit à une famille normale... Pour se délester de la pesanteur de la vie, elle s'amuse à imaginer le suicide parfait. Mais le jour où le voisin entre dans sa vie, son regard sur le monde change.

Partager cet article

Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 10:29

Je tournais autour de ce petit livre depuis longtemps. Et voilà, j'ai craqué. Tant mieux.

C'est une très belle histoire d'amour. Entre une jeune fille considérée comme "lente intellectuellement" et un garçon. Ils se sont aimés.Les adultes crient au scandale, à l'abus.  Alors Louvine (que j'aime ce surnom) raconte. Explique avec ses mots son choix. Espère le retour de l'homme qu'elle aime. Elle déroule leur histoire d'amour avec des mots forts. Vrais. L'émotion affleure. Les larmes perlent. On s'attachent irrémédiablement à cette jeune fille en train de devenir une femme. On s'attache à cette magnifique histoire, avec ses mots si poétiques. A toute cette tendresse. C'est beau. Terriblement. Ce monologue est une véritable merveille. Longtemps après il en reste comme une douce promesse d'avenir...et de bonheur.

Résumé : " Où est passée la lune ? Est-ce qu'elle ne nous éclaire plus ? Mathis, tu la vois de quelle couleur, la lune ? Dessous nous il y a la glace, la glace du lac. Et au-dessus ta voix, ta voix qui s'énerve : Louvine, ils arrivent... Louvine, merde ! Dépêche-toi. Mais me dépêcher, je ne sais pas. Quand tout va trop vite, je ne sais plus. " Elle est lente, obsédée par les couleurs. On la dit immature, voire idiote. Qu'elle ait un corps, des désirs, personne ne le comprend. Sauf Mathis. Ces deux-là vont s'apprivoiser, et s'aimer. Et rien ne saurait saccager leur histoire.

Partager cet article

Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 10:20

Ce court roman sur la responsabilité et la culpabilité se lit très rapidement. Pourtant, il souligne des questions essentielles : quand l'une des personnes que vous aimé le plus au monde est "responsable" de la mort d'une autre personne que vous aimez tout autant, que faire? Comment vivre avec ça? Se construire? Comment vivre avec le poids de la culpabilité, même quand la société ne vous juge pas comme coupable?

Pour poser toutes ces questions, l'auteur fait preuve de beaucoup de sensibilité. Elle sait créer des personnages attachants, touchant. Le rapport de la mère et de la fille avec l'océan est absolument magnifique. On a l'impression d'être au bord d'une falaise qui surplombe la mer. Le lien entre l'océan et ceux qui en vivent m'a fait pensé à Pêcheurs d'Islande de Pierre Loti. On découvre cet océan tour à tour aimé et maudit.

Un petit roman très agréable à lire sur les difficultés des liens qui unissent les être humains.

Résumé : Camille regarde la mer avec souffrance Rémi et Florent ont disparu, Rémi, son héros, son amour secret, Laure, la mère de Camille, est monitrice au centre nautique, C'est elle qui avait la charge des stagiaires quand l'accident est survenu Garde-à-vue, mise en examen, Laure est projetée dans le monde de la justice. Comment Laure pourrait-elle être coupable ? Torturée par cette idée, Camille injurie la mer„ Camille s'isole et se replie sur elle-même, fermant la porte à ses amis les plus chers, qu'elle pense insensibles à sa douleur L'attente du procès est longue Camille va-t-elle retrouver un jour sa joie de vivre ?

Partager cet article

Repost0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 09:40

Voici un livre déroutant. D'abord par le sujet. Une jeune fille parle de ses impressions, de ses sentiments juste avant le procés de son frère pour meutre. Mais aussi par la chute. Par la décision finale de cette jeune fille. Je ne peux pas en dire plus, mais la fin m'a beaucoup surprise.

Comme beaucoup de romans chez Actes Sud Junior, ce livre est bref. Presque trop. On le reçoit un peu comme un coup de poing. Tout au creux de l'estomac. La question se pose. Que se passe-t-il dans la tête des proches d'un assassin? Question dérangeante. Que se passe-t-il pour ces gens qui payent comme l'accusé sans pour autant être responsables en rien.

Je ne peux pas dire que j'ai adoré ce livre. Peut-être est-il trop court pour cerner l'ampleur du sujet. Ce pendant, je le garde très nettement en mémoire. Particulièrement à cause de l'urgence qui s'en dégage et de la dernière scène.

Résumé : C'est l'heure, le procès de son frère va s'ouvrir et Julie ne se sent pas la force d'aller au tribunal. Elle dit ses doutes, partagée entre l'amour fraternel et la peur de ceux qu'on cherche à exclure. Julie se bat contre l'échec, pour elle, pour son frère.

Partager cet article

Repost0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 17:11
Je suis en train de regarder la saison 5 et j'avais envie de faire un billet sur cette série que j'aime beaucoup.

Au fur et à mesure des saisons, nous avons découvert ces femmes vivant dans la banlieue de Fairview :  Eddie (la croqueuse d'homme), Lynett (mère au foyer puis working girl efficace), Susan (la romantique, maladroite mais pleine de charme), Gabrielle (femme de milliardaire, accro au luxe) et Bree (femme au foyer parfaite). Et autour d'elles, beaucoup de personnages gravitaient. J'ai pris beaucoup de plaisir à tous les découvrir et à suivre leurs aventures. Même si les scénaristes utilisent beaucoup de stéréotypes, on s'attache à ces personnages. On a envie de voir ce qui va leur arriver.

Et surtout, on s'amuse, on rit. Voilà une série qui, mis à part quelques épisodes dramatiques, remonte le moral, détend...

J'ai particulièrement aimé les saisons 3 et 4, que j'ai trouvé plus poussées, avec des liens plus forts entre les personnages. Pour le moment, j'aime beaucoup la saison 5 qui se passe quelques années plus tard. On voit l'évolution des héroïnes, on découvre des choses sur leur passé. L'épisode 13 est particulièrement réussi (très bien construit).

Je pense que vous êtes nombreuses à regarder cette série, mais pour celles qui ne l'ont pas encore découverte, préparez-vous à passer de très bons moments.


Partager cet article

Repost0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 13:16
Je fais comme Stephie, je m'auto-tag...ce questionnaire me faisait envie.

26/04 : petite remontée de ce Tag car Lorence vient de me le proposer. C'est très gentil d'avoir pensé à moi.


-Plutôt corne ou marque-page ? Plutôt marque-page, mais comme j'ai tendance à les égarer, parfois je corne (honte à moi). D'ailleurs, petite je n'utilisais pas de marque-page.

-As-tu déjà reçu un livre en cadeau ? Oui, oui, oui et oui! Tout le temps en fait! et à chaque fois "J'espère que tu ne l'as pas déjà".

 

-Lis-tu dans ton bain ? Oui. Il y a parfois des débordements...mais au moins je me rappelle où je l'ai lu!

 

-As-tu déjà pensé à écrire un livre ? Oui. Mais encore faut-il y arrivait! Mais un jour, je l'espère...

 

-Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ? J'aime beaucoup. C'est rassurant et sympathique de retrouver les personnages. En ce moment c'est Quatre filles et un Jean (et beaucoup d'autres).

 

-As-tu un livre culte ? Le Petit Prince de Saint Exupéry et L'Amour Fou d'André Breton.

 

-Aimes-tu relire ? Généralement non (il y a trop de livres à découvrir). Mais il y en a quelques uns que je relis régulièrement.

 

-Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu'on a aimés ? J'aime beaucoup rencontré les auteurs, mais la plupart du temps j'ai beaucoup de mal à leur parler. Je fais un remake de Daffy Duck!

 

-Aimes-tu parler de tes lectures ? Oui, mais je m'en sors mieux à l'écrit. A l'oral j'ai souvent peur d'ennuyer. Mais par contre j'adore en parler avec mes élèves!

 

- Comment choisis-tu tes livres? Coups de coeur! selon mon envie!

 

-Une lecture inavouable ? Ben jsutement je n'avouerai pas.

 

-Des endroits préférés pour lire ? Dans mon lit. Ou sur le canapé. Bref allongée.

 

-Un livre idéal pour toi serait : Je n'aime pas du tout l'idée de livre idéal. Cela se rapprocherait trop de la perfection. Et la perfection m'ennuie.

 

-Lire par dessus l'épaule ? Discrètement. Parce que je n'aime pas quand on me le fait.

 

-Télé, jeux vidéos ou livre ? LIVRES ! sans hésiter!

 

-Lire et manger ? J'ai un peu de mal (comme avec la baignoire). ça laisse des traces!

 

-Lecture en musique, en silence, peu importe ... : Peu importe.

 

-Lire un livre électronique ? Berk! mais alors vraiment berk! je déteste ne pas sentir le livre sous mes doigts.

 

-Livres empruntés ou livre achetés ? : Les deux mon général. Et parfois j'ai beaucoup de mal à les rendre.

 

-Quel est le livre que tu lis actuellement et quel sera le prochain ? Crime au Moulin Vert de Kerry Greenwood. Et après....je verrai bien!

 

-As-tu déjà abandonné la lecture d'un livre ? Oui. Rarement. Généralement je reprends après. J'ai laissé tomber Voyage au bout de la nuit et Les Habitants car ça me rendait malade.

 

-Quel est le premier livre que vous avez adooooooré d'amour ? La série des Emilie.

 

Bonne journée à tous et reprenne qui veut!

Partager cet article

Repost0