Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 09:08

Résumé : Pour le chien Volt, star d'une série télévisée à succès, chaque journée est riche d'aventure, de danger et de mystère - du moins devant les caméras. Ce n'est plus le cas lorsqu'il se retrouve par erreur loin des studios de Hollywood, à New York... Il va alors entamer la plus grande et la plus périlleuse de ses aventures - dans le monde réel, cette fois. Et il est convaincu que ses superpouvoirs et ses actes héroïques sont réels...
Heureusement, Volt va se trouver deux curieux compagnons de voyage : un chat abandonné et blasé nommé Mittens, et un hamster fan de télé dans sa balle de plastique appelé Rhino. Volt va découvrir qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des pouvoirs extraordinaires pour être un vrai héros...




Je suis une fan de Walt Disney. Tous les Walt Disney. Les courts-métrages, les longs, les 2D, les 3D, les collaborations avec Pixar. Je ne pouvais donc pas rater celui-là. Le premier fait par le Walt Disney Pictures sous l'égide de John Lasseter (ancien directeur artistique de Pixar). Parce que oui! je suis aussi fan des Pixar...et que parfois moi aussi je me mets à faire Walleeeeeeeee tellement j'ai adoré ce robot!

Même si Volt n'est pas au niveau des Pixar, c'est vraiment un très beau film d'animation. Les couleurs, les dessins, les décors sont magnifiques. C'est à la fois simple et plein de dynamisme, de bonne humeur. L'histoire est prenante, amusante et touchante à la fois. Les personnages ont tous leur personnalité qui apporte un petit plus au film. Et qu'est ce qu'ils sont attachants! J'ai adoré Mitaine...et Rhino le hamster complètement barré.

Il y a aussi de nombreux clin d'oeil à divers films et surtout une caricature des films d'action à l'américaine. On s'amuse, on a la larme à l'oeil et surtout on s'émerveille.

Une fois de plus Disney nous rappelle pourquoi on aime le cinéma!

Partager cet article

Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 11:26
Le tome 3  d'une série dont j'avais déjà parlé ICI. Le principe reste le même : un fil rouge (ici, l'héroïne du tome précédent veut retrouver son père, un écrivain obsédé par l'Ankou) et des contes qui s'intercalent pour montrer différentes facettes de l'Ankou.

J'ai beaucoup aimé la première légende, très bien dessinée et très jolie. La deuxième est plus obscure. En gros on comprend de quoi il s'agit, l'idée est intéressante, mais les dessins sont assez glauque (à l'image de l'histoire en fait). Je n'ai pas du tout accroché.

Enfin, la dernière histoire n'est pas une légende, n'a d'ailleurs pas de rapport avec l'Ankou (à part une brève apparition) mais est vraiment très triste et très prenante. Une jeune fille dans un village qu'on prend pour une sorcière et que les hommes du village vont violer. Ils vont alors tous disparaître les uns après les autres. Cela fait vraiment beaucoup réfléchir. Cela m'a fait penser à Hiroshima mon amour, à ce qu'on faisait aux femmes qui avaient eu des relations avec les allemands pendant la guerre.

Le fil rouge est aussi très bien dessiné (je préfère aux dessins du tome précédent) et même s'il est prévisible, on s'attache à cette jeune fille et à sa quête.

J'ai donc eu une bonne impression d'ensemble de ces trois tomes. J'ai trouvé ça original de découvrir les légendes bretonnes de cette manière. Il existe d'autres séries dans ce genres comme Les contes du Korrigan ou ceux de Brocéliande. Je me demande si je ne vais pas m'y mettre...

 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 11:55


Voilà! Je viens de finir la saison 5. Elle est vraiment très bien, avec beaucoup de rebondissements vers la fin, même s'ils sont quelques fois prévisibles. J'ai particulièrement aimé le dernier épisode. Qu'est ce que j'ai pleuré ! et la dernière image crée un gros suspens! Il y a eu aussi un gros coup de théâtre vers les derniers épisodes.

Bien entendu on retrouve les personnages récurrents et ceux qu'on a découverts en début de saison. Mais quelques nouveaux s'ajoutent et surtout des anciens se font plus présents. La saison 6 s'annonce très très bien, plus centrée sur les relations entre les personnages que sur une intrigue policière.

En résumé, je trépigne d'impatience. Donc pour égayer cette attente, un petit billet pour avoir votre avis sur cette saison...moi ça me donne envie de revoir les précédentes pour patienter!

Partager cet article

Repost0
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 09:09


Ce recueil part d'une très bonne idée : regrouper des nouvelles autour du thème de l'uchronie. Cela revient à se demander ce qui se serait passé si tel évènement de l'Histoire n'avait pas eu lieu ou avait eu lieu différemment. On obtient alors récits qui change complètement notre vision de l'Histoire et de son cheminement. Ce qui nous paraît acquis est soudain boulversé sous nos yeux. Cela fait vraiment réfléchir.

Ce recueil est composé de 9 nouvelles de niveau inégal ( mais c'est peut-être lié dans la plupart des cas à la période historique traitée. Si on déteste telle ou telle période on a plus de mal a adhérer au texte.).

Les nouvelles sont par ordre chronologique.

Après le déluge : Une version revisitée de l'arche de Noé. Que se serait-il passé si Noé n'avait pas été le seul à survivre au Déluge? Je me suis passablement ennuyée avec ce texte. C'est long, ça n'avance pas et on ne voit pas où l'auteur veut en venir. Le seul point positif est la mise en abyme de l'histoire originelle.

Exode : un très joli texte à deux voix entre un homo sapien et une néanderthalienne. Ce n'est pas passionnant, mais c'est bien écrit et l'idée de faire se croiser ces deux individus est intéressante. J'ai bien aimé la fin.

Le serpent qui changea la monde : J'ai adoré cette histoire. Cela se passe en Egypte, une Egypte où Cléopâtre ne se serait pas suicidée et où l'homme blanc aurait assuré sa suprématie sur l'homme blanc. Une réflexion très intéressante sur le thème de l'esclavage. La fin est vraiment magnifique. J'en avais les larmes aux teux.

Le petit coup d'épée de Maurevert : c'est la nouvelle que j'ai préférée. Elle commence par l'assassinat d'Henri IV...mais avant le massacre des protestants. On retrouve beaucoup de personnages célèbres, mais utilisés de manière détournée. C'est très bien ficelé et on est vraiment plongé dans l'ambiance.

Pax Bonarpatia : au début, je me suis un peu ennuyé avec cette nouvelle où Napoléon, au lieu de mourir à Saint-Hélène, va conquérir les Amériques. Moi et les manoeuvres militaires, ça fait deux. Mais peu à peu les évènement prennent une autre tournure et c'est là que ça devient intéressant. J'ai adoré la fin. Très touchant.

L'affaire Marie Curie : Si cette nouvelle est intéressante en tant que nouvelle policière, je ne suis pas parfaitement d'accord pour parler d'uchronie. Ce sont plutôt des évènements qui ont eu lieu déplacés à d'autres moments, en d'autres lieux. La fin n'est pas très intéressante. Mais on a le plaisir de croiser Marie Curie.

Reich Zone : Un grand classique comme idée : que se serait-il passé si Hitler avait gagné la guerre? Une très bonne nouvelle, bien écrite, avec une chute à couper le souffle. Je ne m'y attendais pas du tout.

De la part de Staline : Cette nouvelle se déroule aussi après la 2de guerre mondiale, mais cette fois ce n'est pas l'Allemagne qui est coupée en deux, mais la France. Pour faire de la contrebande, des jeunes vont passer la ligne. Les conséquences vont être imprévisibles. J'ai bien accroché avec ce texte. J'ai trouvé la construction, alternant l'histoire et des flashbacks, intéressante. La fin est très émouvante.Cela m'a rappelé des images que nous avons tous vues.

Une histoire très Britannique :J'ai détesté cette nouvelle. Je n'ai pas compris où l'auteur voulait en venir. ça ressemble à un cours d'Histoire passablement ennuyeux sur la conquête de l'espace. Peut-être pour quelqu'un maîtrisant mieux cette conquête que moi...je me suis ennuyée. Heureusement, elle n'est pas longue...

Un recueil inégal, avec quelques belles trouvailles.

Partager cet article

Repost0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 08:55

  Résumé : Le plus grand musée du monde vient d'accueillir de nouvelles expositions, et parmi elles, l'ancestrale tablette des pharaons aux pouvoirs magiques. Désormais la nuit, toutes les animations du musée prennent vie ? y compris le maléfique pharaon Kahmunrah, et ses acolytes Al Capone, Ivan le Terrible et Napoléon.
Le gardien de musée Larry et ses vieux amis le Président Roosevelt, Attila, T-Rex, le Romain Octavius et Jedediah le cowboy vont devoir livrer une bataille acharnée ? et délirante ? contre ces animations malintentionnées.




J'avais déjà vu le un au cinéma et je m'étais bien amusée! Et bien la suite ne m'a pas déçue! J'ai rit du début à la fin.

On retrouve les personnages avec plaisir (Larry, Jérémiah, le capucin casse-pieds...) mais on en découvre beaucoup d'autres avec autant de plaisir (Coster, le  nouveau méchant pharaon...). Il y a beaucoup de bonnes trouvailles et une amusante caricature de grands personnages historiques (Napoleon, même si ce n'est pas exploité jusqu'au bout). Certains pourront trouvé que le réalisateur en fait trop dans les effets spéciaux, dans la surenchère et pas assez dans l'intrigue (effectivement assez classique). Mais qu'est ce qu'on s'amuse!

J'ai particulièrement aimé le pharaon (qui a un cheveu sur la langue très sympathique) et le pouple géant. J'ai adoré cette bestiole!

Un immense plaisir aussi : l'hommage à Amélia Earhart, la première femme à avoir traversé l'Atlantique. J'ai adoré la scène où elle rencontre la première patrouille aérienne noire des USA. C'est vraiment magnifique.

Et puis cela permet d'avoir un aperçu des musées New-Yorkais (même si je suppose que les oeuvres exposées ne prennent pas vie sous nos yeux...quoique).

Un excellent film, qui en plus met de bonne humeur! Alors pourquoi bouder son plaisir?

Partager cet article

Repost0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 07:58

Un sympathique roman jeunesse sur le thème de l'abandon et de la qête d'identité.

Sacha envoie des mail en inventant des expéditaurs. Mais un jour une jeune fille répond. C'est le début de nombreuses confidence, surtout de la part de Sacha. Car ce jeune garçon se cherche et a bien du mal à savoir qui il est. Il vit une situation difficile et va s'en ouvrir à Macha. Va alors naître une jolie amitié. Peut-être plus...

J'ai beaucoup aimé le personnage de Macha. Dynamique, sympathique, avec un fort caractère. Un peu moins celui de Sacha, trop renfermé. Cet échange sous forma de mail est original et crée dans le roman une attente, puisque comme Macha on attend des nouvelles de Sacha. On suit l'inquiétude de la jeune fille, son agacement. Les mails se font plus courts, plus incisifs.

Même si la fin est un peu tirée par les chevaux, ce livre pose de manière intéressante la question des origines. Peut-on se construire quand on ne connaît pas ses parents? quand on ne sait pas d'où l'on vient. Parfois les adultes se taisent pour protéger les enfants, mais est-ce vraiment la bonne solution? Ne vaut-il pas mieux parler?

J'ai juste regretté que ce roman soit si court. J'aurais bien aimé savoir comment évoluait la relation Sacha/Macha, savoir si Sacha arrivait au bout de sa quête.

Un bon roman, agréable à lire, mais manquant un peu de consistance.

Résumé : " Il y a quelqu'un ? " Derrière son ordinateur, Sacha envoie des e-mails à des destinataires imaginaires, comme autant de bouteilles à la mer. Jusqu'au jour où Macha lui répond. C'est le début d'une bien étrange correspondance, pleine de tâtonnements mais aussi de confidences. Peu à peu, les deux inconnus nouent une véritable @mitié.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 17:51
J'ai tout d'abord eu un peu de mal avec ce livre. Le début n'est pas très palpitant. Une jeune fille effacée, une vie banale et des rêves de popularité. Mais bon, aucun autres livres sous la main...et bien ce fut une chance, parce que dès le troisième chapitre je ne pouvais plus m'arrêter. L'idée est vraiment originale.

J'ai beaucoup aimé la constrution de l'ouvrage, mélant le récit à des courts passages de réflexion en rapport avec le chapitre et de très jolis dessins, rappelant vaguement La triste fin du petit enfant huître de Tim Burton.

Et l'idée de base aussi rappelle beaucoup ce cinéaste que j'adore : faire découvrir l'au-delà à travers les yeux d'une jeune fille qui n'a qu'une idée : séduire le garçon le plus populaire du lycée. Cela promet d'être drôle...et ça l'est. J'ai trouvé l'ambiance mi-macabre, mi-amusante très réussie.

La caricature des personnages est aussi très drôle (surtout les pom-pom girls pestes à souhait) mais certains en deviennent attachants. Je n'ai pas trop accrochée avec Charlotte (trop geignarde à mon goût) mais j'ai adoré Scarlet. Elle a un sacré caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds et pourtant elle a de multiples failles, un besoin de tendresse. C'est vraiment un personnage intéressant et attendrissant.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse savourer ce pur moment de plaisir !

Résumé
: Vivante, Charlotte est une lycéenne timide, invisible, totalement à côté de la plaque... Morte, Charlotte est un fantôme doté de pouvoirs surnaturels! Tenant sa revanche, elle fait tout pour que le garçon le plus canon du lycée tombe amoureux d'elle, quitte à employer des moyens peu orthodoxes qui feront tourner en bourrique tous ceux qui croiseront son chemin...

Partager cet article

Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:00
Géraldine a eu la gentillesse de me proposer une interview (impression d'être une star!) très sympathique, pleine de questions intéressantes. Si vous voulez y jeter un cou d'oeil, c'est ICI !

Merci Géraldine! (n'hésitez pas à visiter son blog. Il est trop bien! et très diversifié!).

Partager cet article

Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 17:22
J'ai reçu ce livre pour l'opération Masse Critique de Babelio. A la réception, j'ai d'abord été un peu surprise. Il était tout petit. Presque minuscule! je ne m'attendais pas du tout à ça! Mais en fait c'est beaucoup mieux!

D'abord pour le transport. Parce qu'une encyclopédie dans un sac à main...Bof...Je tiens à mon sac moi !

 

En plus c'est une maison d'édition que j'aime beaucoup. Ils font toute une collection dans cette petite taille, dont de très bons livres de recettes. Ils sont aussi en lien avec la collection Pour les Nuls. C'est toujours innovant et très bien pensé. J'adore tout ce qui change des formats classiques! Et surtout d'un prix très abordable!

 

Et surtout ce livre est vraiment très intéressant. A différentes dates sont associées des évènements, mais il y a aussi de cours résumé sur différents points pour montrer les évolutions clefs de l'Histoire.

Moi qui avait envie de réviser mes dates, c'est vraiment parfait! et puis ça me donne envie d'approfondir tout ça. Pour les amateurs d'Histoire donc...et pour tous les autres !

 

Un grand merci à Babelio et à (Guillaume de Babelio) pour ce joli cadeau!

 

Présentation de l'éditeur : Marignan ? 1515 ! La prise de la Bastille ? 14 juillet 1789 ! Le sacre de Napoléon ? 1804 ! Eh bien, vous voyez : ne vous sous-estimez pas, vous connaissez déjà quelques dates par cœur ! Mais vous n'êtes pas encore au bout de vos peines. Le Petit Livre des Grandes Dates de l'Histoire de France vous propose plus de 500 dates et événements incontournables, des origines à nos jours ! Vous préparez un examen ou un concours administratif ? Vous voulez briller dans vos copies ou dans les dîners en ville, ou tout simplement vous orienter un peu plus facilement dans notre illustre passé ? Avec ce petit livre, remontez le temps et appropriez-vous les pages les plus belles ou les plus fortes de l'Histoire de France et de ses voisins européens. Vous parlerez de la pax romana, du Serment de Strasbourg, de Bayard, chevalier sans peur et sans reproche, ou encore de la Ve République avec une précision qui en étonnera plus d'un !


Bonus : deux liens vers les deux collections citées ci-dessus.

First editions
Pour les Nuls... (j'aime énormément! le contenu est sérieux sans se prendre au sérieux).

Partager cet article

Repost0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 11:39
Voici l'un des livres que j'ai eu le bonheur de découvrir dans mon colis Swap O Mythes! Merci encore à Lhisbei!

J'ai pris énormément de plaisir à lire ce livre. C'est une version de l'Odusée vue par Pénélope. Ses attentes, ses questions. Ses doutes. Contrairement à Margaret Atwwod dans L'Odyssée de Pénélope où Pénélope raconte sa vie durant l'Odysée depuis les enfers, sur un ton très amusant, très satiryque, cette version est beaucoup plus "classique". Je veux dire par-là qu'elle s'appuie sur le texte d'Homère et y fait souvent référence.

L'auteur a eu l'excellente idée d'inclure dans son oeuvre, comme si cela en faisait partie, des vers de l'Odysée, pour appuyer sa thèse selon laquelle Pénélope, d'un esprit vif et agile, aurait immédiatement reconnu Ulysse, mais aurait fait semblant de ne pas le reconnaître pour ne pas le mettre en danger. Et au fil du texte cette thèse devient de plus en plus plausible. Comme si Homère à travers tant de siècle payait enfin son tribu à Pénélope.

On s'attache à cette femme. On est interpellé par toutes les questions qu'elle se pose sur elle-même, sur Ulysse. On est touchée par cette attente qui devient une partie à part entière d'elle-même. C'est un teste très moderne. Intelligent et sensible. Un magnifique portrait de femme.

J'ai particlièrement aimé sa réflexion sur la place des femmes dans la guerre des hommes. Cela m'a fait penser à La mort du roi Tsongor...La grande faute des Tsongor...toutes ces guerres qu'on a commencées pour une femme qu'on a aussitôt oublié. La nécessité des hommes de faire la guerre. Partout et toujours.

Ce texte m'a profondément émue et je garde un place particulière pour la courageuse, la digne, l'attachante Pénélope dans mesouvenirs. Un livre que je n'avais pas envie de quitter.

Résumé : "Toi, Pénélope est une interprétation inédite de L'Odyssée : celle d'une femme enfin incarnée et libérée de son mutisme. Annie Leclerc reconstitue les pensées secrètes de l'épouse, devine sa souffrance et montre sa solitude. Elle lui rend justice en dénonçant les forfaits que la postérité a transformés en exploits. Car, de retour à Ithaque, Ulysse ne songe plus qu'à venger son honneur bafoué. Il se dérobe à son épouse et souille le foyer en y versant le sang des prétendants. Et déjà il se prépare à repartir. Mais si elle ne dit rien, Pénélope n'en devait pas moins penser. Alors Annie Leclerc l'incite, par-delà les âges, à dire son malheur. Et elle souligne la scission qui ne cesse de séparer les êtres : à l'avant-scène, ces hommes, guerriers éclatants, amoureux d'eux-mêmes et de leur renommée ; à l'arrière, les femmes, discrètes, rusées, rêveuses ou réfléchies. Car telle est bien, selon elle, l'origine de la guerre."


Partager cet article

Repost0