Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 09:29

Voici donc le deuxième colis du SWAP au long cours organisé par Bladelor. J'ai le plaisir d'être en binôme avec Noryane qui m'a gâtée, une fois de plus!

 

Mais voyez plutôt...

 

P1010139

 

Avant...

 

P1010140

Après... Rien que le papier cadeau fait envie!

 

P1010141

Du côté des livres :

-Morsure secrète (Kresley Cole) : de la Bit-Litt comme j'aime!

-La nuit sacrée (Tahar Ben Jelloun) : la suite de l'enfant de sable que j'ai prévu de lire bientôt!

-Le bizarre incident du chien pendant la nuit (Mark Haddon) : un classique que je n'avais pas encore lu!

 

P1010142

Du côté des gourmandises :

-une belle tablette de chocolat équitable

-Des biscuits Lune dont je raffole. Je crois même que ce sont mes biscuits préférés

 

P1010143

Et pour aller avec le thème (et ma passion pour la cuisine) :

Un moule en forme d'étoile et des emporte-pièces sur le même thème. A moi les bonnes pâtisseries!

 

Un immense merci à Bladelor pour son organisation sans faille et bien sûr à NorYane qui a merveilleusement bien respecté mes goûts! Comme elle le dit si bien "Au suivant". Prochain thème : l'époque victorienne.

Partager cet article

Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 10:09

Un nouveau dimanche poétique grâce à Celsmoon!

 

Dors bébé dors

 

Dors, bébé, dors
Bébé, dors, il pleut dehors
Dors encore

Dors, bébé, dors
Bébé, dors, il pleut dehors
Dors encore

Il n'est pas tard et le matin
S'est perdu sur son chemin
Il nous reste quelques heures
Avant que la nuit de meure

Dors, mon amour, dors
Mon amour, dors, il pleut dehors
Dors encore

Dors, mon amour, dors
Mon amour, dors, il pleut dehors
Dors encore

Il n'est pas tout à fait demain
Rien ne presse ce matin
Il nous reste quelques heures
De quiètude et de tièdeurs

Et moi, j'écoute les bruits de vos silences
Dans notre ilôt de chaleur et de confiance
Quand le soleil sera là, vous partirez
Parce que c'est comme ça

Autre part, autres combats
D'autres que je connais pas
Et je guetterai vos pas

Dors, bébé, dors
Bébé, dors, il pleut dehors
Dors encore

Dors, bébé, dors
Bébé, dors, il pleut dehors
Dors encore

C'est tout juste l'aube et demain
Paresse un peu ce matin
Et moi, pendant que je veille
Je surveille vos sommeils
Si vous saviez comme vos sommeils
Veillent sur mes trop longues veilles

 

JJ Goldman

 

http://jmg.j.m.pic.centerblog.net/wcpqzfp6.jpg

http://jmg.j.m.pic.centerblog.net/wcpqzfp6.jpg

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 10:35

J'ai découvert cette fantastique charte chez Fashion! Elle a eu cette super idée avec LeBookomaton. Alors, les filles, je n'ai qu'un mot à dire Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! ah oui, et Bravo!

 

http://happyfew.hautetfort.com/media/00/00/774847058.jpg

Partager cet article

Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 09:14

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51p12web9zL._SL500_AA300_.jpgOffert dans le cadre du Swap Kawaï. Merci Hambre !

 

Un guide pour découvrir la mode manga. Les couleurs sont très vitaminées et donnent la pêche Les dessins sont originaux. Cependant, à part ça, ce livre est assez plat. On ne comprend pas bien la différence entre les différents looks et les gags ne m'ont pas amusés. Cela se lit sans déplaisir mais c'est très vite oublié.

 

Il me semble aussi qu'entre les pages de présentation, le faux horoscope et les pages décrivant les look, il ne reste presque plus de planches de BD. Cela manque un peu d'approfondissement. Et puis le côté ado qui geint par ce que "c'est-craiment-trop-dure-la-life-et-personne-ne-me-comprend", j'ai du mal. Soit je vieillis, soit c'est une déformation professionnelle. Ou alors, ça m'a toujours énervé... ;)

 

Dommage, l'idée était très sympathique. 

 

 

Résumé : Si tu as entre 14 et 29 ans et que tu aimes le Japon, si tu cries «KAWAiiiii» dès que tu croises quelque chose de petit et touffu, si tu portes une frange recouverte de barettes colorées, si tu peux citer au moins 50 Pokémons... si tu hésites entre le look Décora et le look Goth Loli...
Alors ce guide est fait pour toi !

Si vous n avez rien compris à ce qui est écrit ci-dessus et que votre fille semble venir d une autre planète...
Alors, ce guide est fait pour vous !

Partager cet article

Repost0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 09:30

FINAL.png

 

 

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/410S26D9CJL._SL500_AA300_.jpgUn autre de mes auteurs fétiches. Découvert au lycée grâce à ma formidable prof de français. Je me rappelle très bien l'avoir lu pendant les vacances de la Toussaint. Pourtant, en le refermant, j'avais une impression de chaleur et de flou.

 

Car la plume de Camus est telle qu'on entre dans le roman. On ressent une impression de chaleur écrasante. Ecrasante peut-être comme le destin de Meursault. Chaque phrase est travaillée. Chaque phrase marque. La première comme la dernière. L'évolution de ce personnage est absolument fascinante. On a l'impression d'assister à une tragédie grecque. La force du destin.

 

La plume est superbe. Parfaite. Chaque mot trouve naturellement sa place pour emporter le lecteur. Chaque épisode marquant. Mais j'ai particulièrement aimé la dernière partie. D'une force incroyable. Comme le style de Camus.

 

Camus nous fait réfléchir sur la condition humaine. Pourquoi sommes-nous là? Qu'est-ce qui a finalement de l'importance? Et parfois, dans les moments de découragements, Meursault nous tend un miroir. Et peut-être un début de réponse.

 

Un chef d'oeuvre a ne pas rater.

 

Résumé : Condamné à mort, Meursault. Sur une plage algérienne, il a tué un Arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. On n'en tirera rien d'autre.

Partager cet article

Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 09:17

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41b%2B1nd4TWL._SL500_AA300_.jpg

Un nouveau Modiano, c'est toujours un petit évènement pour moi, depuis que j'ai découvert La petite Bijou quand j'étais en seconde. Celui-là ne fait pas exception. On y retrouve Paris, ces grandes avenues et ses petites rues. Ses hôtels. On retrouve le thème des parents. Ou plutôt de l'absence de parents. Mais surtout, on suit encore un homme. Un homme et son passé. Ses souvenir. Il essaye de retrouver la trace d'une femme. Une femme perdue il y a bien longtepms mais qu'il n'a jamais oubliée.

 

Un à un Modiano égrène les souvenirs. Les rues défilent. Les évènements avec ou sans importance. On s'attache à ces gens sans trop savoir pourquoi. On se met à leur place. Et nous aussi, nous déambulons.

 

Comme souvent, il y a cette impression d'un danger qui ne dit pas vraiment son nom. Peut-être parce que les protagonistes n'ont pas vraiment de point de repère.

 

Roman après roman, on a l'impression de redécouvrir les mêmes souvenirs cent fois réagencés. Comme pour faire venir la lumière. Pour essayer de trouver un sens. De comprendre. Mais à chaque fois, c'est un nouveau roman. Une autre histoire. Et toujours le style envoûtant de Modiano. On resterait bien avec lui éternellement. A se perdre. Et à se retrouver.

 

Une nouvelle réussite. Un très beau moment de lecture.

 

Résumé : " Il suivait la Dieffenbachstrasse. Une averse tombait, une averse d'été dont la violence s'atténuait à mesure qu'il marchait en s'abritant sous les arbres. Longtemps, il avait pensé que Margaret était morte. Il n'y a pas de raison, non, il n'y a pas de raison. Même l'année de nos naissances à tous les deux, quand cette ville, vue du ciel, n'était plus qu'un amas de décombres, des lilas fleurissaient parmi les ruines, au fond des jardins. "

Partager cet article

Repost0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 09:05

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51QYS7JT6DL._SL500_AA300_.jpg

Série en 4 tomes.

 

Une série très originale mélant aventures dans l'espace et réflexion sur l'homme et sa place dans l'univers.

 

Ces 4 volumes racontent l'histoire de Hachi, un jeune homme ramasseur de débris dans l'espace en 2075. Mais son rêve est de posséder un vaisseau et de pouvoir voyager comme il le souhaite dans l'espace. Il va tout faire pour réaliser son rêve. Au risque de se perdre.

 

Tout au long de ce manga, on voit l'évolution du personnage. D'un adolescent rebelle, il va peu à peu changer et devenir un homme plus sage et plus posé grâce aux rencontres qu'il va faire.

 

Les dessins sont agréables. Bien travaillés. Mais le plus marquant, ce sont les différents plans, les images qui sautent aux yeux quand on tourne une pages, comme si on était à la place du personnage.

 

L'histoire aussi est originale et les personnages sont attachants. L'auteur prend le temps de les développer un à un. De raconter leur histoire. On se sent plus proche d'eux.

 

Mais surtout, il y a une magnifique réflexion sur la place de l'homme dans l'univers et surtout dans sa vie. Pourquoi voulons-nous conquérir l'univers? Faut-il être prêt à tout pour réaliser son rêve? Ou au contraire, faut-il se construire sur le long terme? Dans le tome 4, on comprend qu'Hachi n'aurait pas été le même sans tous les gens qu'il a rencontrés, mais aussi sans tout ce qu'il a vécu. Et le dernier mot est "amour". Je n'en dis pas plus, pour vous laissez savourer tout cet univers.

 

Un très beau manga, avec de magnifiques valeurs et une très belle réflexion. Une jolie leçon de vie.

 

Résumé : " Deux siècles avant JC a été écrite une œuvre intitulée " Enenji ". On y découvre un détail très intéressant : le temps, passé, présent et à venir, se dit " Chuû ". L'immensité se dit " U ". Voilà donc l'origine du mot japonais " Uchû ", l'Espace qui s'étend à l'infini, où la notion même de temps disparaît. La terre, les humains et notre atmosphère n'en sont qu'une infime partie. Il serrait trop triste de penser que l'infini se limite au monde des humains. C'est un peu pour faire passer ce message que j'ai écrit Planètes... "

Partager cet article

Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 09:25

Un nouveau dimanche poétique grâce à Celsmoon !

 

La robe et l'échelle

 

T'avais mis ta robe légère
Moi, l'échelle contre un cerisier
T'as voulu monter la première
Et après

Y a tant de façons, de manières
De dire les choses sans parler
Et comme tu savais bien le faire
Tu l'as fait

Un sourire, une main tendue
Et par le jeu des transparences
Ces fruits dans les plis du tissu
Qui balancent

Il ne s'agissait pas de monter bien haut
Mais les pieds sur les premiers barreaux
J'ai senti glisser le manteau
De l'enfance

On n'a rien gravé dans le marbre
Mais j'avoue souvent y penser
Chaque fois que j'entends qu'un arbre
Est tombé

Un arbre, c'est vite fendu
Le bois, quelqu'un a dû le vendre
S'il savait le mal que j'ai eu
A descendre

D'ailleurs en suis-je descendu
De tous ces jeux de transparence,
Ces fruits dans les plis des tissus
Qui balancent ?

J'ai trouvé d'autres choses à faire
Et d'autres sourires à croiser
Mais une aussi belle lumière
Jamais

A la vitesse où le temps passe
Le miracle est que rien n'efface l'essentiel
Tout s'envole en ombre légère
Tout sauf ce goût de fièvre et de miel

Tout s'est envolé dans l'espace
Le sourire, la robe, l'arbre et l'échelle
A la vitesse où le temps passe
Rien, rien n'efface l'essentiel

J'ai trouvé d'autres choses à faire
Et d'autres sourires à croiser
Mais une si belle lumière
Jamais

Et voilà que, du sol où nous sommes,
Nous passons nos vies de mortels
A chercher ces portes qui donnent
Vers le ciel


Francis Cabrel

 

http://irenegayraud.files.wordpress.com/2010/01/echelle.jpg

http://irenegayraud.files.wordpress.com/2010/01/echelle.jpg

Partager cet article

Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 09:28

Quand j'ai vu cet Happy Swap je n'ai pas pu résister! Je sais, je suis faible! ;) Mais je ne le regrette pas! Il était organisé par Stéphie et Stéphanie. Et c'est Melmélie qui m'a concocté un paquet plein de surprises! Je n'en suis toujours pas revenue!

 

 

P1010125

Tout commence par un colis bien enveloppé!

 

P1010126

Un gauffrier?! Euh, là je ne comprends plus tout!

 

P1010127

Mais non! C'est plein de jolis paquets!

 

P1010129

Tout d'abord deux livres !

Un de ma LAL : un homme à distance de K.Pancol

Et un d'un auteur que j'adore S.Kinsella : Une maison de rêve! J'adore! J'ai hâte de les lire!

 

P1010130

Des oursons bonbons dans un joli seau et une tablette de chocolat aux noisettes très originale! les carrés sont séparés et ils sont fourrés au lait! Une merveille!

 

P1010131

Un livre de recettes sur mon thème de prédilection : le chocolat! Je compte bien essayé toutes les recettes...si mon foie me le permet!

Une boîte d'herbes pour assaisonner les plats. Dis comme ça, ça paraît banal. Mais enf ait c'est un mélange d'une moniale du Moyen-Âge avec des herbes vraiment surprenantes! C'est vraiment épatant! Tout de suite la nourriture devient plus classe!

 

P1010132

Et surtout un extraordinnaire savon! Il sent merveilleusement bon! Je regrette de ne pas pouvoir vous le faire partager! Et en plus, il est 100% naturel!

 

Un grand merci à Stéphie et Stéphanie et surtout à Melmélie qui a su être à la fois originale et attentive à mes goûts. En plus, j'ai découvert son blog qui est très réussi! Que du bonheur!

Partager cet article

Repost0
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 09:14

Il y a quelques temps ma binôme pour le SWAP au long cours, Noryane, a eu l'excellente idée de proposer une liste de livres qu'elle ne voulait pas conserver. Elle proposait de les échanger contre un autre livre. Comme je déteste que mes livres restent inutilement sur mes étagères alors que je sais que je ne vais pas les relire, j'ai suivi son (très bon) exemple et j'ai moi aussi fait une liste.

 

Avis aux amateurs! C'est ICI! J'ai séparé le grand format et le petit format pour faciliter (certains n'aimant pas les grands ou les petits formats).

 

Bons échanges!

 

http://simonetti.xavier1.free.fr/clemence/images%20diddl/Portrait%5B1%5D.gif

Partager cet article

Repost0