Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 09:04

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51GXJKY524L._SL500_AA300_.jpg J'avais déjà lu ce livre qu'un ami m'avait prêté. Je l'avais beaucoup apprécié. L'avait acheté en Librio, puis abandonné dans ma PAL.

 

Un roman initiatique avec une réflexion intéressante sur la vie. Richard Bach n'essaie aps de nous enseigner une manière de vivre. Une manière de faire. Il nous donne à penser. Pour essayer de trouver comment vivre. Peut-être même comment être heureux.

 

L'histoire de ce messie qui refuse de l'être est originale. La construction du récit aussi est très réussie, alternant les passages narratifs et les aphorismes. Certains instants sont très beaux. Quelques phrases m'ont beaucoup émue.

 

A la fin de ce roman on s'interroge sur soi. Sur les autres. On en sort peut-être un peu plus grand. Indéniablement plus humain.

 

Résumé : " Tout dans ce livre peut être faux. " Quand, sur une verte prairie de l'Illinois, Richard - pilote de tourisme à trois dollars la balade - se pose à côté d'un Travel Air 4000, il est curieux de savoir qui tient le manche de ce vieux zinc... Un " saltimbanque de l'air " comme lui, sans doute... Pas tout à fait. Certes, Donald est bien un pilote, mais avec ces cheveux longs, ce regard sombre et ce drôle de halo doré autour de lui, il ne ressemble pas à un professionnel. C'est vrai, dans le passé, Donald s'est découvert d'étonnants pouvoirs de guérisseur, de maître à penser à qui les foules demandaient toujours plus. Alors, le jeune homme a fui. Son " message ", il le révélera à Richard. Non pas en doctes leçons, mais au fil d'aventures cocasses et inattendues...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Réflexion
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 09:39

http://ecx.images-amazon.com/images/I/516YMAKVD2L._SL500_AA300_.jpg 

Un livre qui traînait dans ma PAL depuis très très longtemps. J'ai profité des vacances pour le découvrir et je n'ai pas été déçue!

 

Dès les premières pages, nous sommes plongés dans le quotidien de Zoé. Sa mère malade. Son père qui n'ose plus lui parler. Ne sait plus lui parler, trop absorbé par la santé de sa femme. Alors qu'on s'attendait à un roman fantastique, on plonge dans une histoire sur la maladie. La difficulté d'accepter l'inéluctable. Certains passages m'ont un peu fait penser à Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu. Une approche pleine de pudeur. Beaucoup d'émotion.

 

En parallèle, l'histoire avec Simon, un vampire. Une hsitoire, un peu lente à démarrer mais terriblement prenante au fil des pages. Vers la fin on trépigne. On a envie de savoir comment tout cela va se finir. Annette Klause sait créer une ambiance. Plonger le lecteur dans son récit. Détail surprenant, ce roman a plusieurs point commun avec le Journal d'un vampire de L.J Smith. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Mais beaucoup de points communs m'ont interpelée.

 

Un roman bien mené et plein de surprises! On regrette seulement que l'auteur ait écrit si peu.

 

Résumé : Jamais Zoé ne s'est sentie aussi seule et désembparée. Sa mère agonise à l'hôpital et la seule amie à qui elle pourrait se confier vient de déménager.
Un soir, elle rencontre Simon: la solitude, la mort, il connaît.
Mieux que personne.
Après tout, cela fait trois cents ans qu'il est mort, trois cents ans qu'il est un vampire.

 

objectif-pal.jpgDans ma PAL depuis ... 15 ans !

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Urban Fantasy
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 12:23

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51KZCmDm3bL._SL500_AA300_.jpgDans la même collection que Le Chagrin de Babog.

 

Dans ce joli petit album notre héros est de très mauvaise humeur. Il ne veut pas prendre son bain. Ne veut aps ranger sa chambre. Dit non a tout. Apparaît alors une étrange petite créature, trépignante et agaçante. Et elle n'est vraiment pas contente! Chouky va alors devoir affronter sa collère. Dans tous les sens du terme!

 

Un album très intéressant, avec une vraie réflexion sur la colère, ce qui la cause et comment s'en débarasser. Sur l'effet qu'elle peut avoir sur notre entourage. Un joli moment de lecture à paartager avec son enfant. et toujours une marionnette très amusante et un petit sac pour y enfermer sa colère!

 

Un bel album... et pas seulement pour les enfants!

 

 

Un grand merci aux éditions Tourbillon pour cette découverte! Une collection à suivre!

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Enfance
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 17:01

http://lamistitine.l.a.pic.centerblog.net/43mmp0xa.jpgVoilà quelques temps que je n'ai pas publier de billet! Il faut dire qu'entre la rentrée, la distribution des manuels, le déménagement d'une amie et quelques expérimentations culinaires, j'ai été pas mal occupée! Et j'ai raté deux malles au trésor du mercredi...

 

Voici donc quelques infos!

 

Tout d'abord, un immense merci à Hélène pour son colis de Swap anniversaire. J'ai beaucoup apprécié le choix du roman ... et des gourmandises! J'adore les berlingots!

 

P1010031

 

J'ai aussi reçu un très joli paquet de ma swappée au long cours, Noryane, sur le thème de l'époque victorienne. Mais pour en découvrir le contenu, il faudra patienter jusqu'au 21 septembre.

 

***

 

En passant sur le blog d'Emmyne, j'ai découvert un superbe projet : la librairie Neverland, que je vous invite à découvrir ICI. C'est réellement une belle initiative en faveur de la lecture!

 

***

 

Enfin, j'ai un peu avancer mes challenges pendant les vacances d'été. J'espère les finir dans les temps! et ma PAL a même légèrement diminuée! 

 

J'ai aussi mis à jour ma Liste de livres à échanger. N'hésitez pas à me contacter, si quelque chose vous intéresse.

 

***

 

Une petite question : je suis à la recherche d'un album jeunesse (assez ancien) avec un oiseau (toucan??) qui repeint un monde tout gris avec plein de couleurs. Est-ce que quelqu'un voit de quoi je parle?

 

***

 

Je souhaite une excellente rentrée à tous ceux qui ont repris le boulot et de bonnes vacances à ceux qui les prennent en septembre!

 

http://images.easyart.com/i/prints/rw/lg/7/1/Maxi-Posters-Winnie-l-ourson---Beau-jour-71610.jpg

Partager cet article

Repost 0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 09:18

Un nouveau dimanche poétique sur une idée originale de Celsmoon!

 

Chanson de Maxence

 

Je l'ai cherchée partout j'ai fait le tour du monde
De Venise à Java de Manille à Hankor
De Jeanne à Victoria de Vénus en Joconde
Je ne l'ai pas trouvée et je la cherche encore

Je ne connais rien d'elle et pourtant je la vois
J'ai inventé son nom j'ai entendu sa voix
J'ai dessiné son corps et j'ai peint son visage
Son portrait et l'amour ne font plus qu'une image

Elle a cette beauté des filles romantiques
Et d'un Botticelli le regard innocent
Son profil est celui de ces vierges mythiques
Qui hantent les musées et les adolescents

Sa démarche ressemble aux souvenirs d'enfant
Qui trottent dans ma tête et dansent en rêvant
Sur son front, ses cheveux sont de l'or en bataille
Que le vent de la mer et le soleil chamaillent

Je pourrais vous parler de ses yeux, de ses mains
Je pourrais vous parler d'elle jusqu'à demain
Son amour, c'est ma vie mais à quoi bon rêver?
Je l'ai cherchée partout je ne l'ai pas trouvée

Il pourrait nous parler de ses yeux, de ses mains
Il pourrait nous parler d'elle jusqu'à demain
Son amour, c'est sa vie mais à quoi bon rêver?
Il l'a cherchée partout il ne l'a pas trouvée

Est-elle loin d'ici? Est-elle près de moi?
Je n'en sais rien encore mais je sais qu'elle existe
Est-elle pécheresse ou bien fille de roi?
Que m'importe son sang puisque je suis artiste
Et que l'amour dicte sa loi

 

Michel Legrand

 

http://prince2rien.free.fr/images/2009/demoiselles_rochefort_maxence.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 10:52

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51R0SFK438L._SL500_AA300_.jpg 

Ce recueil de nouvelles me tentait beaucoup. Je suis un peu déçue.

 

J'ai pris plaisir à découvrir la société indienne, ses coutumes, la manière de vivre des gens. Pourtant, j'ai eu du mal à vraiment entrer dans ces récits. Peut-être une culture occidentale trop différentes. Mais surtout des sujets qui n'ont pas su m'intéresser. La nourriture y tient une place importante mais sert plus de prétexte que de thème. Et les sujets choisis se ressemblent beaucoup d'une nouvelle à l'autre.

 

Malgré ça, j'ai apprécié l'ambiance de ce recueil. Cette découverte de l'Inde. La douceur un peu amère qui en ressort. Cette résignation qui confine souvent à la sagesse.

 

On se laisse glisser dans ces nouvelles. On ne s'ennuie pas vraiment mais ce qui en ressort semble éteindre toute passion. Tout enthousiasme. On a aimé. Mais sans plus.

 

En revanche, les recettes associées sont bien expliquées et très intéressantes. Cela m'a donné envie de cuisiner indien.

 

Une impression en demi-teinte. Mais j'ai bien l'intention de continuer ma découverte de ce pays.

 

 

 

Résumé : Qui meurt dîne, La Colère des aubergines, Folie de champignons, Festin pour un homme mort... : quelques titres de ces récits donnent un avant-goût de leur saveur. Les histoires racontées, pleines d'odeurs de cuisine, puissamment évocatrices des rapports et des conflits entre les membres d'une maisonnée indienne, soulignent bien sûr le rôle déterminant qu'y jouent la nourriture et celles qui la préparent. Des femmes croquées sur le vif y livrent des instants de bonheur, des secrets de famille, d'amour, d'enfance qui ont parfois la violence du désir ou l'amertume de la jalousie. Mais les véritables héroïnes sont ces recettes qu'il s'agisse de confectionner un pickle de mangue, un gâteau de carottes ou un curry d'aubergines au yaourt, le lecteur goûtera, du palais et de la langue, l'alchimie des aromates indiens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Gastronomie
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 10:17

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41V7R5AR4VL._SL500_AA300_.jpgSalon du livre Paris 2010

 

J'avais lu beaucoup de bien de ce roman et finalement j'ai été déçue. L'idée est amusante et même bien traitée mais je n'ai pas du tout aimé le style. Trop cynique. Trop ironique.

 

Autant quelques unes des réflexions sur la nature humaine sont bien trouvée. Autant on a l'impression que l'auteur les collectionne. Les enfile comme des perles. Cela surcharge le texte et perturbe la lecture. Cela sonne peut-être un peu trop faux.

 

Les personnages sont assez amusants et lorsque l'histoire démarre enfin, on prend un certain plaisir à les suivre. J'ai beaucoup apprécié la chute, très amusante et l'idée des collection, en particulier celle du lavage de vitres. Le thème est vraiment très original.

 

Malgré ces points positifs, je ne retenterai pas l'expéricence avec un autre livre de cet auteur.

 

Résumé : " On dit souvent qu'il existe des hommes à femmes, on peut considérer qu'Hector est un homme à objets. Bien loin de comparer la femme à l'objet, nous notons toutefois d'évidentes similitudes, et les angoisses de notre héros pourront se refléter dans les angoisses des infidèles, et de tous les hommes transpercés par la rareté féminine. " Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s'est marié. Alors, il s'est mis à collectionner sa femme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Comédie
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 09:27

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41MA6FPM85L._SL500_AA300_.jpg

Chroniqué de cet auteur : Antigone

 

Je crois que c'était la seule pièce d'Anouilh que je n'avais pas lu. J'ai retrouvé avec plaisir cet auteur. Mon dramaturge préféré depuis que j'ai découvert Antigone. Je ne suis jamais déçue. Je m'amuse toujours autant.

 

Anouilh a le don d'analyser l'âme humaine et la société. Malgré le temps qui passe son théâtre treste résolument au goût du jour. Il me semble regrettable qu'on y fasse pas plus attention.

 

Ici, nous faisons la connaissance du Général, qui ne supporte plus la manière dont va le monde. Face à lui sa femme, beaucoup plus jeune qui s'ennuie et voudrait s'amuser plus. On se demande alors comment va tourner le face à face entre ces deux êtres. Comme à son habitude, Anouilh dénoue le tout avec une légèreté un peu amère. Un peu désabusée.

 

Sa plume est toujours aussi acérée. Il n'épargne rien ni personne. Sait nous faire sourire des travers de notre société. Et des notres. On s'amuse beaucoup mais on réfléchit tout autant. Cette pièce est une véritable lutte contre le prêt à penser. Contre l'idée toute faite.

 

Un auteur à découvrir et à redécouvrir.

 

objectif-pal.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Réflexion
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 09:31

FINAL.png

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51YylM3l%2BXL._SL500_AA300_.jpg 

Chroniqué de cet auteur : Où es-tu ?


Je sais que Marc Lévy est loin de faire l'unanimité mais c'est un auteur que j'apprécie, qui sait me divertir et ne m'a jamais déçue. On passe toujours un excellent moment à ces côtés.

 

Ce roman ne fait pas exception. Et il propose un thème original : la rencontre d'un ange et d'un démon. On suit avec un immense plaisir la rencontre et les affrontements de ces deux personnages. On a envie de savoir comment cela va se terminer.  L'idée de faire s'opposer Dieu et le Diable en en faisant des personnages à part entière est aussi très bien trouvé.

 

On retrouve l'écriture fluide Marc Lévy. Ses thèmes de prédilection. Ses belles histoires d'amour. Mais sans s'eenuer. Sans ce dire : c'est toujours la même chose. On est une fois encore sous le charme de cet auteur qui sait si bien divertir son lecteur. Lui faire oublier ces problèmes pendant quelques heures.

 

Un auteur que je continuerai à suivre avec beaucoup de bonheur.

 

Résumé : Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi... Ils envoient omission leurs deux meilleurs agents... Lucas etc.. a auront sept jours sur terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes...En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose... Que l'ange et le démon se rencontreraient...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 09:25

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51SM8HAN90L._SL500_AA300_.jpgTome 1 : Sur la route de Zimbaboué

 

Un roman jeunesse originale et bien documentée. On suit le retour chez elle de Tchinza, princesse Shona enlevée par des Zoulous. On découvre les paysages de l'Afrique et l'étonnement de cette jeune fille face à l'homme blanc.

 

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire mais finalement, j'ai pris plaisir à cette découverte. Les descriptions sont très belles. On a un peu l'impression de traverser la savane, les paysages africains.

 

Les personnages deviennent peu à peu attachants, surtout Damian et Moutiti. Tchinza est parfois un peu agaçante. Mais elle évolue au fil des pages et finit par devenir sympathique.

 

On apprend beaucoup de chose sur l'Afrique et sur la manière dont on y vivait au début du siècle.

 

Un livre intéressant et original.

 

Résumé : Fille de la reine de Zimbaboué, la princesse Tchinza est retenue prisonnière par le roi sanguinaire Shaka qui veut en faire une de ses épouses. Espérant échapper à ce triste sort, elle propose de servir de guide à l'expédition d'un homme blanc vers sa ville natale. Avec ses compagnons de route, elle va devoir affronter de nombreux périls.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Aventures-Action
commenter cet article