Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 13:06

FINAL.png

 

 

Je viens d'emprunter le dernier Modiano à la bibliothèque et j'ai eu envie de vous parler du roman que je préfère de cet auteur.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41AJ9K0EJQL._SL500_AA300_.jpgImpossible de confondre l'écriture de Modiano avec celle de quelqu'un d'autre. Dès les premières lignes, on sait que c'est lui. Le ton mélancolique. Le style lent comme une berceuse. La place de Paris. Les déambulations de l'auteur dans les rues. Des personnages un peu flous. On tombe sous le charme ou pas. C'est une ambiance et une écriture très particulière. Un rien obsessionnelle. Toujours autour des mêmes thèmes. Comme une question lancinante.

 

Dans ce roman, le narrateur part à la recherche d'un souvenir. Celui d'une femme, qu'il a à peine croisée, et dont il vient d'apprendre la mort. On le suit dans ses pérégrnations de Paris à Nice. On s'interroge avec lui. On se laisse prendre à sa nostalgie. A une forme de déliquescence du réel. Celui-ci est toujours là. Mais comme un peu effacé. Comme lorsquon regarde une image près d'une source de chaleur. Mais malgré cela, on s'attache à l'histoire des personnages. Car Patrick Modiano est un véritable conteur. On a l'impression d'y être. De ressentir la chaleur, la mollesse des choses et des évènements. Par moment, la tension monte, sans trop savoir pour quoi. On s'inquiètes pour le narrateur. Arrivera-t-il au bout de sa quête? Mais finalement est-ce l'important?

 

L'important n'est-ce pas plutôt le doux enchantement des phrases de Modiano.

 

Résumé : « Je suis tombé sur la vieille coupure de journal qui datait de l'hiver où Ingrid avait rencontré Rigaud. C'était Ingrid qui me l'avait donnée la dernière fois que je l'avais vue. Pendant le dîner, elle avait commencé à me parler de toute cette époque, et elle avait sorti de son sac un portefeuille en crocodile, et de ce portefeuille la coupure de journal soigneusement pliée, qu'elle avait gardée sur elle pendant toutes ces années. Je me souviens qu'elle s'était tue à ce moment-là et que son regard prenait une drôle d'expression, comme si elle voulait me transmettre un fardeau qui lui avait pesé depuis longtemps ou qu'elle devinait que moi aussi, plus tard, je partirais à sa recherche. C'était un tout petit entrefilet parmi les autres annonces, les demandes et les offres d'emplois, la rubrique des transactions immobilières et commerciales : " On recherche une jeune fille, Ingrid Teyrsen, seize ans, 1,60 m, visage ovale, yeux gris, manteau sport brun, pull-over bleu clair, jupe et chapeau beiges, chaussures sport noires. Adresser toutes indications à M. Teyrsen, 39 bis boulevard Ornano, Paris." »

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

celsmoon 13/06/2010 12:13


Non je l'ai à la maison mais pas encore lu ! Tiens je vais le mettre dans mes bagages pour cette semaine :)


Edelwe 14/06/2010 20:01



Profites bien de ton voyage!



Celsmoon 10/06/2010 10:56


Comme je suis heureuse de lire ton billet !!! Modiano c'est mon auteur doudou quand le moral n'y est pas, quand la nostalgie me prend, il m'emmène dans ses histoires ... Je ne vis qu'au son d'une
voix imaginaire !


Edelwe 13/06/2010 11:42



As-tu lu le dernier?



melanie 09/06/2010 21:56


Je dis pourquoi pas!


Edelwe 13/06/2010 11:42



;)



cocola 09/06/2010 21:53


Jamais lu Modiano, mais récemment j'ai entendu sur France Inter une interview d'Edouard Baer qui reprend au théâtre "Un pedigree". D'habitude je le trouve un peu cabotin, mais là, il m'a presque
convaincue de lire du Modiano !


Edelwe 13/06/2010 11:42



Ah oui! On m'en a parlé. Je pense que ça vaut le coup de découvrir cet auteur.



Lorence 09/06/2010 19:52


Tu me donnes envie de lire un de ces livres


Edelwe 13/06/2010 11:41



Tant mieux! ;)