Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 18:36

Chroniqué de cet auteur :

Un homme accidentel

La trahison de Thomas Spencer

 

Généralement les romans sur le thème du suicide m'exaspèrent. Au plus haut point. Mais celui est très intelligemment construit et sort de l'ordinaire.

 

Nous suivons en parallèle Laura, qui songe à mourir et Samuel, dont le fils vient de se suicider. On voit ainsi les deux faces d'un même problème. Certes, Laura semble au bout du rouleau. Mais finalement, il ne lui ait rien arrivé de dramatique. Juste la monotonie des jours et le temps qui passe. Mais face à elle, il y a Samuel. Et on comprend les ravages causaient par le suicide d'un être cher. On pense alors aux proches de Laura. Oui, ces enfants sont loin d'être parfaits. Ils sont mesquins. Peu attentifs. Intéressés. Mais méritent-ils ça? Voilà la question que soulève ce roman. Il permet de penser aussi (enfin) à ceux qui restent.

 

Les personnages sont vraiment intéressants. Ils ne sont finalement pas si différents, mais chacun va choisir un chemin différent. Ils portent parfaitement cette histoire.

 

L'écriture de Philippe Besson est toujours aussi extraordinaire : fluide et précise. Belle, tout simplement. Elle nous porte d'un personnage à l'autre, jusqu'au point de rencontre. Il sait nous faire croire, espérer, comprendre et réfléchir. Malgré tout.

 

Un superbe roman qui aborde avec pudeur un thème difficile.

 

Résumé : À Los Angeles, tandis que l’Amérique s’apprête à élire un nouveau président, Laura, en proie à une résignation qui semble insurmontable, et Samuel, dévasté par la douleur et la perte, vacillent au bord du précipice, insensibles à l’effervescence de leur pays. Ils ne se connaissent pas. Leurs destins vont se croiser. Pourront-ils se sauver l’un l’autre ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

awa74 24/05/2013 15:58

Je n'aime pas les histoires de suicide mais ton commentaire sur ce livre donne envie de le lire.

Edelwe 24/05/2013 16:56

Bonne lecture alors!

Lorence 24/05/2013 15:34

Le chagrin de ceux qu'on laisse ne suffit pas à empêcher, les actes malheureusement. Je vais noter ce livre pour un peu plus tard....

Edelwe 24/05/2013 16:55

Malheureusement.

bladelor 24/05/2013 13:06

Je n'ai encore jamais lu ce romancier, il le faudrait.

Edelwe 24/05/2013 16:55

Je te conseille Les jours fragiles sur les derniers jours de Rimbaud.

Tiphanie 24/05/2013 08:42

Je retiens! J'adore la couverture (c'est souvent ce qui m'accroche en premier)

Edelwe 24/05/2013 16:55

Moi je ne suis pas fan de la couv'!

Yspaddaden 23/05/2013 20:33

Le seul livre de Philippe Besson que j'ai lu m'a terriblement insupportée, alors avec titre pareil, je ne suis pas tentée du tout...

Edelwe 24/05/2013 16:54

ça se conçoit. Tu avais lu quoi?