Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 18:37

Un recueil de nouvelles efficace et qui sort des sentiers battus.

 

On découvre des textes courts et incisifs qui parlent de l'amour et des femmes, de l'amour qui parfois n'est qu'une illusion et des femmes qu'on quitte ou qu'on malmène. Souvent, cela tourne autour du couple, mais pas toujours. Le ton est parfois grinçant, proche de l'humour noir, parfois plus mélancolique. Chaque nouvelle est un tableau à part entière. Une fenêtre ouverte sur un monde que l'on croyait connaître.

 

Comme dans tous les recueils, j'ai bien sûr eu mes préférences. Il ne faut pas hésiter à continuer sa lecture pour atteindre le coeur de l'ouvrage où se trouve les meilleurs textes. Dans chaque texte on retrouve la patte de l'auteur et sa vision des choses. On sent une immense humanité dans ces récits. On sent que l'auteur connaît le monde qui l'entoure, ne se laisse pas tromper par les apparences, mais portent sur cette vaste comédie un regard bienveillant qui transcende ce qu'elle écrit.

 

Un recueil à découvrir, même si on n'est pas fan de ce genre, car malgré la brièveté des textes, tout est dit et on ne reste pas sur sa faim.

 

Résumé : Ces dix-sept nouvelles ont été conçues autour d'un même thème : celui du couple. C'est donc à une galerie de portraits de femmes et d'hommes que nous sommes confrontés, chacun des personnages demeurant très décalé par rapport aux mythes récurrents sur ce thème : ils sont bloqués dans leur solitude et ont de grandes difficultés à vivre leur relation amoureuse. Timides, inconstants, maladroits, leur fragilité est pourtant de toute évidence touchante. Pour autant, et pour le meilleur du lecteur, ces nouvelles ne manquent ni de légèreté ni d'humour, marque indéniable d'une écriture féminine qui méritait d'ouvrir cette nouvelle collection, "Elles", consacrée aux femmes tout autant qu'à La Femme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article

commentaires

Sophie Hérisson 19/06/2013 23:21

Je me le note!

Edelwe 28/08/2013 15:27

J'espère qu'il te plaira!