Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 12:07

Lu également de cet auteur :

La mer noire

 

J'avais beaucoup apprécié la Mer noire et ce nouveau roman ne m'a pas déçue. Une histoire à plusieurs voix. Celles d'amies qui se sont perdues de vue. Et une petite musique, celle de la trahison. Car, peu à peu, on comprend ce qui s'est passé entre ces deux femmes. Et c'est vraiment violent. De cette violence qui ne dit pas son non. De cette violence qui pourrait presque passée inaperçue. La violence d'un ami qui trahit. D'un ami qui pousse l'autre à bout. Il me semble que la fin peut être comprise de différentes manières. Mais en assemblant certains passages, j'ai trouvé que cela donné quelque chose de très triste. Comme quelque chose de gâché... alors que ça aurait pu être si beau.

 

Les personnages ne sont pas vraiment attachants, mais on prend plaisir à rester à leurs côtés jusqu'au bout. Peut-être parce qu'on a envie de savoir. Savoir comment tout cela va finir.

 

L'écriture est toujours agréable. Elle se lit très bien. La construction est réussie.

 

Un très bon roman, donc. Même s'il laisse un goût amer.

 

Résumé : Quand s'ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l'enfance ne se quittaient pas se sont perdues. Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d'autres chagrins. Plongée dans un semi-coma, Cécile, elle, écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires