Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 09:57



Un de mes livres préférés. La construction du roman à partir des lettres des protagonistes est particulièrement originale pour l'époque. Cela permet au lecteur d'imaginer les passages auxquels il n'a pas accès, ce qui déculple le plaisir de la lecture. On a l'impression de tomber par hasard sur une correspondance, de suivre tout cela comme un témoin, éloigné dans le temps.

Les personnages sont très intéressants. Surtout le vicomte, dans son mystères, ses ambiguités, ses doutes. Même à la fin on a du mal à le cerner. Un doute plane. Mais les autres personnages ne sont pas en reste. Laclos sait en faire un portrait vivant. Il en fait des personnages de chair et de sang.

De plus l'histoire se dévore. On a envie de connaître les tenants et les aboutissants. Presque comme dans un thriller. Et comme on lit des lettres, on n'a pas tout de suite la réponse à nos question, ce qui entretient le suspens. De plus, le thème osé pour l'époque entretient l'originalité du roman.

De plus, les destinataires et les expéditeurs variant sans cesse, on ne s'ennuie jamais et surtout on a l'occasion de découvrir tous les points de vue, de savoir qui ment, qui manipule. C'est le lecteur qui devient omniscient.

Mais surtout, le style de Laclos est exceptionnel. Tout y est élégant, esthétique. C'est beau. On dirait de la poésie.

A lire et à relire, juste pour le plaisir.

Résumé : Au petit jeu du libertinage, l'adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée : c'est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d'autre, jusqu'à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée : la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste : en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont : saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l'amour ? De lettre en lettre, les héros dévoilent leurs aventures, échangent leurs impressions et nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs qui semble n'avoir pas de fin.

NB : les adaptations au cinéma et à la télévision sont aussi très réussies.


Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article

commentaires

Luna 06/04/2011 13:49


"Les liaisons dangereuses" sont pour moi une petite déception... C'est bien, je ne peux pas dire le contraire, mais je m'attendais à quelque chose d'encore plus fort... J'ai trouvé que le rythme
n'était pas toujours régulier.

Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...


Joli article, bonne continuation ;)

Bonne continuation !!


Edelwe 13/04/2011 18:33



Merci! A toi aussi!



melanie 27/11/2009 22:06


Je l'ai dans ma bilbiothèque, ton commentaire me donne très envie de le lire ^^


Edelwe 28/11/2009 16:28


Tant mieux!


austengirl 21/11/2009 15:31


J'aimerais le lire mais après avoir vu 2 adaptations j'ai du mal à m'y mettre... connaître l'histoire me gâche un peu l'intérêt. Dommage.


Edelwe 22/11/2009 10:43


Le livre est assez différent. Je dirais que les deux se complètent!


Gio 21/11/2009 11:48


Un classique a relire pour le plaisir de l'intrigue et de la langue !


Edelwe 22/11/2009 10:44


Exactement!


Marie L 20/11/2009 15:07


Entièrement d'accord!
Je classe sans aucun doute ce livre parmi les chefs d'oeuvre de la littérature!
Croustillant, décadent, cynique, ironique, sensuel, romanesque... Du grand art.


Edelwe 20/11/2009 16:20


Que dire de plus? ;)