Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 12:11

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51zpLyTNuqL._SL500_AA300_.jpg

Chroniqué de cet auteur :

La quête d'Ewilan (3 tomes)

 Les mondes d'Ewilan (3 tomes)

Le pacte des Marchombres (3 tomes)

L'autre (3 tomes)

 

Voici le dernier roman de Pierre Bottero. J'ai ressenti beaucoup d'émotion en lisant ce roman. Il n'y en aura pas d'autre. Et plus les dernières pages approchées, plus je voyais tous les possiblelinks qui se dessinait, plus j'étais émue. Il avait encore tellement de belles histoires à nous compter. Tellement de liens à faire entre ses romans. Entre ses différents univers. C'est peut-être tout ce qui ne sera pas fait qui est le plus triste.

On sent qu'un deuxième tome était prévu. Pourtant, comme toujours, son roman forme un tout. Il respectait trop ses lecteurs pour jouer sur la fin d'un tome comme argument marketing.

Les âmes croisées forment donc un roman à part entière. Un magnifique roman. Comme toujours. Un roman pour tous les amoureux des mots et des rêves. C'est l'histoire de Nawel. Une jeune fille ayant été élevée dans les valeurs de sa caste. Dans le mépris des autres, moins bien nés. Sa voie semble toute tracée, mais un évènement va tout faire basculer.

C'est un roman très riche. Très abouti. Nous voyons l'évolution du personnage. Ses doutes. Sa force. Sa volonté surtout. Nous regardons Nawel grandir. C'est grand. Beau. Emouvant. On voudrait continuer à la suivre. Et la fin est tout simplement époustouflante. J'en ai encore le coeur qui bat.

Comme dans ses autres romans, Pierre Bottero caresse les mots. Nous les offre comme un cadeau. Quelque chose de rare. Son histoire est plein de poésie, de valeurs. Pleine d'humanité. D'intelligence aussi. Car ce n'est pas facile de créer des bons entre différents romans. Même si cela 'est pas achevé, on voit toutes les références à Ewilan et surtout à la saga L'autre.

Mais plus que tout cela, Pierre Bottero sait trouver les mots justes. Les mots qui vont droit au coeur. Toujours les mots, exactement les mots qu'on a besoin d'entendre, de lire, juste à ce moment-là. Il rend plus vrai la phrase de Montaigne. Celle où il dit qu'il n'y a pas de chagrin qu'une heure de lectrue n'eut effacée. Pas de réponse toute faite puisque chacun doit suivre son chemin. Mais un bâton sur lequel s'appuyer. Ceci est son dernier roman, mais ses mots continueront à nous porter.

Challenge-Pierre-Bottero.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Fantasy
commenter cet article

commentaires

Luna 31/08/2011 15:04


Les âmes croisées est vraiment un très beau livre. Mon seul regret est de savoir que la suite des aventures de Nawel nous resterons inconnues...

C'est vraiment une lecture parfaite !


Edelwe 03/09/2011 20:02



Comme j'aurais aimé lire la suite...



endea 08/06/2011 22:07


Je viens de le lire, c'est mon tout premier de Bottero mais non le dernier c'est sûr ^^
J'ai beaucoup apprécié ta chronique :)


Edelwe 09/06/2011 19:23



Tant mieux!



chiffonnette 24/03/2010 19:56


Je le lirai un de ces jours, le coeur serré de savoir qu'il n'y en aura pas d'autres...


Edelwe 25/03/2010 18:02


C'est vrai que ça fait un drôle d'impression...


Géraldine 22/03/2010 12:23


Pourquoi son dernier roman ? Ce monsieur serait il décédé ou a-t il simplement décidé d'écrire ?


Edelwe 22/03/2010 18:00


Il est mort cet automne.


pimprenelle 21/03/2010 20:42


Ton article est vraiment très beau et je me dis que je devrais peut-être tenter de lire cet auteur disparu trop tôt..


Edelwe 22/03/2010 17:57


Merci. C'est un auteur vraiment important pour moi.