Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 10:29

http://ecx.images-amazon.com/images/I/416qyQ0hk5L._SL500_AA300_.jpg

Un livre très intéressant, malgré un style parfois un peu agaçant. Agaçant par sa lourdeur, ses répétitions. Alors que certains passages, certaines phrases sont magnifiques. A vous mettre les larmes aux yeux.

De Mère Teresa, je ne connaissais pas grand chose. Son aide aux lépreux. Sa bonté pour les pauvres. Son courage exemplaire. C'est avec plaisir que j'ai découvert son enfance, son arrivée en Inde et sa vocation. Son lien avec Dieu. Et c'est avec admiration que j'ai découvert sa ténacité, son abnégation lors de sa nuit intérieure. Alors qu'elle ne ressentait plus la présence de Dieu (même si elle a toujours gardé la foi), elle a toujours continué. Gardé le sourire malgré sa terrible souffrance.

Alors, oui, le style d'Olympia Alberti est parfois énervant, mais on sort de ce livre tout remué. J'en ai encore les larmes aux yeux. Quelle vie! Quelle courage! Que d'amour pour l'espèce humaine.

Même pour ceux qui ne croit pas en Dieu, ce livre me paraît passionnant. Passionnant parce qu'on découvre un autre visage de l'Inde. Un autre visage qui donne envie de mieux connaître ce pays. Passionnant parce qu'avant d'être une religieuse, Mère Teresa est un être qui a placé toute sa confiance dans l'Amour. Une femme qui a voulu redonner une place à ceux qui souffre. Un être vivant tel qu'on en voit peu et dont on a tant besoin. Besoin pour que le monde soit moins laid.

J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce livre mais je ne regrette pas ma lecture. Je n'ai qu'une envie : en savoir plus sur cette femme d'exception.

 

Un immense merci à Babelio (Masse critique) et aux éditions First que j'aime décidément beaucoup.

 

Résumé : Olympia Alberti est partie sur les traces de Mère Teresa, de Rathfarnham (Irlande) à Darjeeling, en passant par Calcutta et ses bidonvilles, pour comprendre qui fut cette figure d'amour d'une grande spiritualité aussi laïque que religieuse. Le centenaire de la naissance de Mère Teresa sera célébré en août 2010. En quoi Mère Teresa est-elle différente, si pauvre parmi les pauvres, si démunie et à la fois si étincelante? Que sait-on du cheminement d'apprendre et d'aimer, en nous? Nous savons si peu de nous-mêmes, nous savons encore moins de ce qui construit le différent de nous. Comme nous manquons d'amour pour l'essentiel. Comme nous nous aimons mal ! Oui, les sages ont raison, nous sommes notre pire ennemi. Alors, en essayant de suivre et de saisir comment on devient une Mère Teresa, une petite bonne femme têtue de bonté et d'amour, de courage et d'altruisme, de persévérance et d'abnégation, on va l'accompagner, cette âme immense, dans sa vie, sa vie de tous les jours. Pour comprendre. Pour apprendre. Pour aimer.


Le royaume de sa nuit par Olympia Alberti
Critiques et infos sur Babelio.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Géraldine 01/07/2010 22:26


Quelle femme extraodinaire que j'aimerais connaître mieux aussi. Mais peut-être existe -t-il une oeuvre moins... confuse ??


Edelwe 02/07/2010 17:20



C'est un très beau livre, plein d'émotion, mais je pense qu'effectivement il doit y avoir des biographies plus axées sur sa vie.



Violette 26/06/2010 08:26


je crois que j'avais lu une biographie de Mère Teresa il y a très longtemps (est-ce possible?). Une femme vraiment hors du commun.
Je t'ai taguée :-) tu en fais ce que tu veux!
Bonne journée!


Edelwe 30/06/2010 12:42



Ok, je vais voir ça! et oui, il existe plein de bio sur Mère Teresa, donc tu as du lire l'une d'entre elles.



**Fleur** 24/06/2010 18:40


Je l'ai reçu dans le même cadre que toi, mon avis parraitra bientôt, pour l'instant j'apprécie beaucoup cette lecture mais comme toi je trouve parfois lourde l'écriture O. Alberti, j'ai
l'impression parfois de relire des paragraphes...


Edelwe 30/06/2010 12:40



Je suis bien de ton avis. Bonne lecture!