Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 15:55

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41dMsZEqpvL._SL500_AA300_.jpg 

Chroniqué de cet auteur : Des vents contraires

Falaises

 

J'aime énormément cet auteur. Sa façon d'écrire en mélant l'urgence à la lenteur. Son style si fluide est si agréable. J'aime ses romans dans lesquels on se plonge et dont on a plus envie de sortir. J'attends donc toujours son nouveau roman avec impatience. Parfois c'est un énorme coup de coeur. Parfois, une belle rencontre. Parfois, je reste un peu sur ma faim.

C'est la cas de ce roman. J'ai aimé ses descriptions du Japon. Les images de cette falaise surplombant la mer. J'ai adoré tous ces personnages vivants au Japon. L'homme qui remplit le distributeur de boisson tout particulièrement. Mais aussi tous les pensionnaires de Natsume. Et Natsume bien sûr! Je me suis vraiment sentie près d'eux.

 

Alors pourquoi n'est ce pas un coup de coeur? Parce que l'héroïne m'a exaspérée. J'avais beau essayé de la plaindre. De me sentir proche d'elle.. Impossible! J'avais envie de la secouer. Je trouvais qu'elle jugeais trop. Trop facilement. Trop vite. Comme si elle seule détenait la vérité sur son frère. Alors que la fin montre bien que leurs liens s'étaient fragilisés. J'ai donc nettement préféré la fin du roman au début.

 

Malgré tout, ce livre reste très beau et admirablement bien écrit. Disons que Sarah et moi n'étions pas faite pour nous entendre...

 

Résumé : " Vu de loin on ne voit rien ", disait souvent Nathan. Depuis la mort de ce frère tant aimé, Sarah se sent de plus en plus étrangère à sa vie, jusque-là " si parfaite ". Le coeur en cavale, elle s'enfuit au Japon et se réfugie dans un petit village au pied des falaises. Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d'un certain Natsume. En revisitant les lieux d'élection de ce frère disparu, Sarah a l'espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c'est sa propre histoire qu'elle va redécouvrir, à ses risques et périls. Grâce à une écriture qui fait toute la place à la sensation, à l'impression, au paysage aussi bien intérieur qu'extérieur, Olivier Adam décrit les plus infimes mouvements du coeur et pose les grandes questions qui dérangent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

Géraldine 06/12/2011 14:32

Entre urgence et lenteur... Tu parles très bien de cet auteur. Ce livre, je l'ai beaucoup aimé et me suis sentie assez proche de Sarah.

Edelwe 06/12/2011 20:06



Merci!!!!



Leiloona 01/12/2011 07:00

Je ne connais toujours pas cet auteur, pourtant chèrement recommandé par une amie proche. ;)

Edelwe 06/12/2011 19:53



Un de mes auteurs préférés!



Lin 28/11/2011 16:15

Ah, le Japon ! J'ai hâte d'y aller, c'est un pays qui m'attire beaucoup. Peut-être vais-je le lire. ^^

Edelwe 29/11/2011 19:18



:) C'est vrai que ça doit être chouette à visiter!



Midola 27/11/2011 17:42

Ce n'est pas le roman d'Oliver Adam que je préfère, j'ai justement été déçu par le manque de description du Japon. Pour moi, le livre aurait pu se passer n'importe où...

Edelwe 29/11/2011 19:17



Je ne suis pas trop d'accord. Il y a quand même une ambiance particulière.



herisson08 27/11/2011 17:07

Je ne l'ai pas lu celui ci, mais c'est toujours dommage quand on adhère pas au héros...

Edelwe 29/11/2011 19:16



ça c'est sûr! C'est souvent une déception!