Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 09:58

FINAL.png

 

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41e-hsPd7xL._SL500_AA300_.jpg

 

Voilà un roman étonnant. Dense. Immense. Plus par son style que par son contenu. Quoique. Antonio Lobo Antunes expolore comme peu d'auteur les méandres de l'âme humaine.

 

Mais ce qui marque le plus dans ses romans, c'est le style. Ce souffle immense. Un peu comme un Proust portuguais. On a à peine le temps de respirer qu'il nous emporte à nouveau. Comme une imense vague de mots. D'espoir. De vie. La vie avec toutes ses joies et tous ses chagrins.

 

Le présent se mèle au passé. Les personnages se confondent. Il y en a tant. Impossible de tous les retenir. Impossible de retenir tous les tenants et les aboutissants. Difficile même de s'attacher aux personnages. Pourtant impossible de ne pas tourner les pages. On est comme fasciné. Fasciné par cet enchevêtrement de destins.

 

Reste une atmosphère chaude. Etouffante. Et un style inimitable. Plein de verve et de folie. De désespoir et de lutte. De dégoût et d'espoir. Un style si proche de l'âme humaine.

 

Un auteur inimitable à découvrir et à redécouvrir.

 

Résumé : Un adolescent se meurt. A son chevet d'hôpital, lors de son agonie, se succèdent son père et sa mère, depuis longtemps séparés, sa tante, le médecin et les infirmières. Depuis son coma, Nuno les observe s'agiter autour de lui. Des souvenirs heureux et symboliques traversent son délire, comme lorsque son père l'emmenait faire de la balançoire...

Partager cet article

Repost0

commentaires

G
<br /> J'avais lu les Lettres de la guerre. C'est très émouvant.Je l'avais trouvé en bibliothèque ;o).<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> C'est une écriture très prenante!<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> Je n'ai pas lu ce titre d'Antonio Lobo Antunes, mais le rajoute aussi se à ma lal !<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Qu'as-tu lu de lui?<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Tout pareil que Ys ! En plus, la couverture est belle !<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> ;)<br /> <br /> <br /> <br />
Y
<br /> Je n'ai jamais lu cet auteur. Mais tu es très convaincante sur ce titre-là, je note dans un petit coin, merci.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Je suis contente de t'avoir convaincue!<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> pas tentée...<br /> <br /> <br /> <br /> (quand tu veux on se rencontre pour "la prophétie charlemagne")<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Oui! Je ne t'ai pas oublié mais le mois de juillet a été plus rempli que prévu! Mais ne t'avais-je pas dit que pour le moment ma pal était trop importante pour que je récupère encore un livre?<br /> <br /> <br /> <br />