Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 11:21

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51SK75MSVPL._SL500_AA240_.jpgUn recueil de nouvelles courtes, très agréables à lire.

Résumé :
BALTAZAR
Baltazar est chien de bistrot à montmartre. Autour de lui, par un joli matin de printemps, les humains vivent une heure de leur vie.
Ça n’a l’air de rien, mais pour la patronne, c’est du boulot.
TERMINUS
quarante ans de mariage et ils attendent que le bus démarre. Il se rappelle l’avoir aimée, jadis. Il l’aimerait peut-être encore, mais c’est reparti : elle l’emmerde avec sa casquette trop petite— ça lui fait un cercle rouge sur le front, c’est pas joli. Voilà où ils en sont.
CANICULE
L’été en Dordogne. Sa femme déprime et sa petite fille refuse de dormir. Il passe ses nuits à la consoler, il est crevé, il en a marre. Alors il va lui montrer, de la manière la plus bizarre qui soit, pourquoi elle devrait être heureuse.
TÊTE DE MULE
La vielle dame perche au sixième étage, avec ses humeurs et ses manies. Le facteur lui monte son courrier et ses camemberts, çafinit par tisser un lien ; mais voilà qu’il doit partir dans les Pyrénées, et il n’ose pas lui dire qu’il va l’abandonner. Il a tort, elle va très bien se débrouiller avec ça.
LA DERNIÈRE NUIT C’est l’amour fou, et totalement invivable parce qu’il est marié. Ils décident de se séparer, mais elle lui arrache la promesse d’une dernière nuit ensemble. (Autant dire un cauchemar.) Après, c’est fini. En principe.
LUI
Il parle beaucoup, au téléphone — sa dernière rupture, sa dernière idée de scénario, sa progéniture…C’est un créateur. Tout ce qu’il vit, il l’utilise. Et puis il s’aime bien, installé au centre du monde. Elle l’écoute. Elle prend des notes.

Marie-Ange Guillaume nous revèle des instantanés du quotidien. Des moments où le réel prend soudain une intensité dramatique. D'un coup, un homme/une femme, font un choix qui va boulverser leur vie ou du moins s'incrire durablement dans leur mémoire. L'auteur a une très belle plume. A la fois sèche et fluide. Elle sait aller à l'essentiel tout en restituant la scène à la perfection. Dans ces nouvelles, ce n'est pas ola chute qui est surprenante, mais le tour que prennent les évènements. On ne s'attendait pas à ça!

J'ai particulièrement aimé Canicule pour sa construction, l'étonnement qu'elle suscite. Lui et la dernière nuit surpennent moins mais sont vraiment très bien écrite. On ressent ce qui se passe dans l'esprit des personnages. Quand aux autres nouvelles, elles nous étonnent, nous font sourire ou réfléchir.

Un concentré d'humanité.

 

http://storage.canalblog.com/28/72/350527/42823900_p.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Lounima 10/03/2010 06:57


Pourquoi pas ? Tu me tentes assez avec ce recueil de nouvelles. ;-)


Edelwe 12/03/2010 12:02


;)


pimprenelle 09/03/2010 07:05


Je suis toujours un peu réticente lorsqu'il s'agit de nouvelles mais je dois reconnaître que tu as éveillé ma curiosité!


Edelwe 09/03/2010 19:51


C'est une écriture vraiment intéressante!


La plume et la page 05/03/2010 22:01


J'avoue que j'ai un faible pour les recueils de nouvelles. Je vais de suite noter ce titre dans ma LAL.


Edelwe 06/03/2010 11:46


Bonne lecture!