Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 10:52

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51R0SFK438L._SL500_AA300_.jpg 

Ce recueil de nouvelles me tentait beaucoup. Je suis un peu déçue.

 

J'ai pris plaisir à découvrir la société indienne, ses coutumes, la manière de vivre des gens. Pourtant, j'ai eu du mal à vraiment entrer dans ces récits. Peut-être une culture occidentale trop différentes. Mais surtout des sujets qui n'ont pas su m'intéresser. La nourriture y tient une place importante mais sert plus de prétexte que de thème. Et les sujets choisis se ressemblent beaucoup d'une nouvelle à l'autre.

 

Malgré ça, j'ai apprécié l'ambiance de ce recueil. Cette découverte de l'Inde. La douceur un peu amère qui en ressort. Cette résignation qui confine souvent à la sagesse.

 

On se laisse glisser dans ces nouvelles. On ne s'ennuie pas vraiment mais ce qui en ressort semble éteindre toute passion. Tout enthousiasme. On a aimé. Mais sans plus.

 

En revanche, les recettes associées sont bien expliquées et très intéressantes. Cela m'a donné envie de cuisiner indien.

 

Une impression en demi-teinte. Mais j'ai bien l'intention de continuer ma découverte de ce pays.

 

 

 

Résumé : Qui meurt dîne, La Colère des aubergines, Folie de champignons, Festin pour un homme mort... : quelques titres de ces récits donnent un avant-goût de leur saveur. Les histoires racontées, pleines d'odeurs de cuisine, puissamment évocatrices des rapports et des conflits entre les membres d'une maisonnée indienne, soulignent bien sûr le rôle déterminant qu'y jouent la nourriture et celles qui la préparent. Des femmes croquées sur le vif y livrent des instants de bonheur, des secrets de famille, d'amour, d'enfance qui ont parfois la violence du désir ou l'amertume de la jalousie. Mais les véritables héroïnes sont ces recettes qu'il s'agisse de confectionner un pickle de mangue, un gâteau de carottes ou un curry d'aubergines au yaourt, le lecteur goûtera, du palais et de la langue, l'alchimie des aromates indiens.

Partager cet article

Repost0

commentaires

M

27 et 28 Novembre 2010 : 2eme festival du livre à choisy le roi

http://www.choisyleroi.fr/fre/Culture-Loisirs/News/27-et-28-novembre-2e-Festival-du-livre-Salle-le-Royal


Répondre
E


Merci pour l'info, même si ça me fait un peu loin...



G

J'en garde un bon souvenir (peut-être pour les recettes que j'ai précieusement conservées).


Répondre
E


Les recettes sont sympas!



L

IL est inscrit à ma lal celui-ci.


Répondre
E


J'attends donc ton avis, si un jour tu l'achètes!



Y

Je l'ai lu il y a peu car il fait partie de la chaîne des livres. Je n'ai pas été très intéressée par la partie culinaire (c'était à prévoir...), en revanche, l'aspect social m'a plu, surtout la
place des femmes.


Répondre
E


C'est vrai que c'est intéressant. Mais certains trucs m'ont agacée...



N

j'avais envie de le découvrir aussi; j'ai posté ton paquet ce matin et je n'ai pas oublié L'épée de Shanara cette fois! je ne sais pas quoi prendre en échange ceci dit....


Répondre
E


Tu me diras quand tu sauras...