Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:14

FINAL.png

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51GAJPEMMVL._SL500_AA300_.jpgUn très beau livre à l'écriture magistral. On entre immédiatement dans l'histoire. Dès la première page. On a envie de suivre ces personnages tous un peu étranges. Tous un peu à côté de la vie.

 

Le docteur Wilbur est un personnage attachant. On comprend ses motivations profondes. Sa douleur. Ce métier qu'il exerce un peu comme un sacerdoce. Avec l'arrivée de son futur adoptif, les choses vont peu à peu changer. Evoluer. Leur relation prend une place très importante dans le roman, sans pour autant effacer le reste.

 

On découvre un monde difficile, souvent intolérant. La façon de vivre des gens à l'époque. Leurs idées. Parfois justes. Parfois préconçues. Mais c'est surtout une réflexion sur la vie et le libre arbitre que nous offre John Irving. Où est lle bien? Où est le mal? Quels choix sommes nous amenés à faire en tant qu'être humain. Ce double rôle que joue Wilbur n'est-il pas un reflet de ce que nous vivons chaque jour? Chaque jour où ce qui nous paraît juste tourne parfois à la catastrophe et inversemment?

 

Il y a aussi une belle réflexion sur le lien filial. Qu'est-ce qui fait qu'on est l'enfant de quelqu'un? La biologie? Le fait qu'il nous ait élevé? Ce qu'il nous a transmis?

 

A tout cela s'ajoute l'écriture rythmée et envoûtante de John Irving. Les pages défilent. On se laisse porter. On découvre une facette du monde. Et on sort de ce roman un peu grandi.

 

Résumé : Dans un orphelinat situé au fin fond du Maine, Wilbur Larch, gynécologue excentrique, se livre à une double mission : mettre au monde des enfants non désirés, et futurs orphelins - " l'oeuvre de Dieu " -, interrompre illégalement des grossesses - " la part du Diable ". Mais entre lui et un orphelin réfractaire à quatre tentatives d'adoption, vont peu à peu se développer des sentiments qui ressemblent fort à ceux d'un père et d'un fils.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Vies
commenter cet article

commentaires

pimprenelle 02/06/2010 21:13


Je l'ai lu quand j'étais lycéenne et je crois que c'est un des livres qui m'a le plus marquée!


Edelwe 09/06/2010 12:29



Moi aussi je l'ai lu au lycée et je l'ai toujours gardé en mémoire.



claudialucia ma librairie 30/05/2010 17:03


John Irving a été longtemps mon écrivain préféré mais j'ai été déçue par ses derniers livres. Il est vrai qu'après ses deux romans magistraux : Le monde selon Garp et Prière pour Owen, il pouvait
difficilement faire mieux. je n'ai pas lu celui-là; est-ce que c'est son dernier livre? tu as l'air d'avoir beaucoup aimé. J'aimerais bien le lire mais j'hésite de peur d'être déçue. Est-il au
niveau, à ton avis, des deux titres que je cite?


Edelwe 31/05/2010 20:11



Je n'ai pas encore lu ces deux titres. Mais c'est loin d'être le dernier. Je pense qu'il vaut le coup!



Violette 27/05/2010 10:18


ohhh j'adore John Irving, et je n'ai pas lu celui-là. Je dois te remercier parce que j'avais un peu négligé cet excellent auteur, j'vais retourner le lire bientôt ;-)


Edelwe 31/05/2010 20:07



Je suis contente d'être utile! ;)



keisha 27/05/2010 10:08


j'ai lu plein plein de ses romans, tu parles, mais en fait j'ai déjà lu celui ci (je les mélange quand même un peu on dirait). Evidemment, excellent, comme d'hab!


Edelwe 31/05/2010 20:04



;) Effectivement, il en a écrit beaucoup!



Mango 26/05/2010 21:14


Je voulais te le dire mais Manu m'a devancé et je peux faire un copié/collé de son commentaire! Je suis fan absolue de cet auteur!


Edelwe 31/05/2010 20:01



Lol! les grands esprits se rencontrent!