Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 09:23

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/5/8/9782742792856.jpg Livre voyageur de Leiloona

 

Cela faisait un moment que je voulais lire ce roman et découvrir cet auteur. Alors quand Leiloona l'a proposé comme LV je n'ai pas résisté.

 

Nous nous retrouvons en plein coeur du festival d'Avignon. La colère gronde. Le festival pourrait ne pas avoir lieu. Au milieu de tout ça, un homme. Odon Schnadel. Il décide de jouer coûte que coûte. Jouer la pièce d'un jeune auteur, mort trop tôt. Lorsque son grand amour revient dans la ville pour y jouer une pièce, il va devoir affronter ses vieux démons.

 

Magnifique roman que celui-ci. Peu à peu les personnages prennent de l'ampleur. Se découvrent. Peu à peu, les secrets se dévoilent. Presqu'une énigme policière. Que s'est-il passé entre tous ces personnages? Et l'ombre de Paul Selliès se mêle souvent à eux. On se laisse prendre. On veut en savoir plus. on veut que ça finisse bien aussi.

 

On pourrait presque dire qu'Avignon est un personnage à part. On marche dans ses rues. On traverse ses places. On sent sa respiration et sa colère qui gronde. La chaleur. Et le Rhône toujours si proche. On a envie de découvrir ou de redécouvrir cette ville et son festival.

 

J'ai aussi beaucoup apprécié toutes les références au théâtre.On a l'impression d'y être. D'un peu mieux comprendre le travail de tous ces artistes. On a envie de monter sur scène. Pour voir comment cela fait.

 

On ressent aussi beaucoup d'émotion et de mélancolie. On est souvent touché. Porté par la belle écriture de Claudie Gallay, claire et précise. Une écriture qui laisse une belle part aux personnages et à leurs sentiments.

 

Un très beau roman, plein d'amour et de nostalgie.

 

Un très grand merci à leiloona pour cette belle lecture.

 

Résumé : C'est une saison singulière pour Avignon et les amoureux du théâtre : la grève des intermittents paralyse le festival. Un à un les spectacles sont annulés. Les visiteurs déambulent sous un soleil de plomb, à la recherche des rares lieux où joueront quand même quelques comédiens. Comme Mathilde, dite la jogar : devenue célèbre depuis qu'elle a quitté Avignon, elle est enfin de retour dans cette ville où elle a grandi, et pour un rôle magnifique. L'homme qu'elle a tant aimé, et qui l'a tant aimée, Odon Schnadel, a appris sa présence par la rumeur. Lui-même vit ici en permanence, entre sa péniche sur le fleuve et le petit théâtre qu'il dirige. Cette année-là, avec sa compagnie, Odon a pris tous les risques. Il met en scène une pièce d'un auteur inconnu, mort clans des circonstances équivoques : un certain Paul Selliès dont la jeune soeur Marie - une écorchée vive - vient elle aussi d'arriver à Avignon, un peu perdue, pleine d'espérances confuses... ou de questions insidieuses. Car autour de l'oeuvre de Paul Selliès plane un mystère que ces personnages dissimulent ou au contraire effleurent, parfois sans faire exprès, souvent clans la souffrance. Plongée au coeur des passions, des rêves et des mensonges, des retrouvailles sans lendemain, des bonheurs en forme de souvenirs, des amours que l'on quitte, des îles qu'on laisse derrière soi, le nouveau roman de Claudie Gallay noue et dénoue les silences d'un été lourd de secrets.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article

commentaires

esmeraldae 14/07/2011 17:17


je l'ai commencé et vite refermé! il me tombait des mains malheureusement


Edelwe 15/07/2011 22:17



C'est dommage. Avais-tu lu les Déferlantes?



Géraldine 11/07/2011 00:21


Je ne garde pas un bon souvenir de cette lecture. Cette sensation d'étouffement ne m'était pas agréable. Une déception pour moi !


Edelwe 13/07/2011 15:07



Je crois me rappeler ton billet. Je n'ai pas ressenti cette impression. Elle ne m'a donc pas gênée.



Violette 08/07/2011 09:11


j'adore Gallay. Me suis-je inscrite pour ce livre voyageur? rah, je ne crois pas! Il faut que je le lise!


Edelwe 13/07/2011 15:03



Tu peux passer chez Leiloona, peut-être est ce encore possible de s'inscrire!



keisha 07/07/2011 21:00


Je crains de retrouver l'écriture des Déferlantes, et je file!


Edelwe 13/07/2011 15:02



Ah oui, c'est la même! Donc si tu n'as pas aimé, passe vite vite ton chemin! :)



Luna 07/07/2011 10:23


Il a l'air très intéressant comme livre, je note :)
Merci d'être passée !


Edelwe 13/07/2011 15:02



J'espère que tu aimeras!