Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:28

http://ecx.images-amazon.com/images/I/512J714ZR8L._SL500_AA300_.jpgJ'adore Cyrano de Bergerac. Je ne pouvais pas passer à côté de cette pièce. Je ne connais pas très bien la période Napoléonnienne mais cela ne m'a finalement pas gênée car l'édition est très complète et propose beaucoup de notes explicatives en cas d'incompréhension.

 

On découvre donc le personnage de l'Aiglon, fils de Napoleon, exilé en Autriche, où on essaye par tous les moyens de luis faire oublier son illustre père. Le premier acte a un petit commique puisque tout le monde essaye de réparer les bourdes des uns et des autres qui lui rappellent sans cesse qui il est.

 

Puis vient le temps des questions. Il doute d'être aussi fort que son père. Le voudrait pourtant. Ses partisans le poussent dans un sens. Sa famille et le gouvernement autrichien dans l'autre.

 

Mais ce qui est important, ce n'est finalement pas ce complot, la grande Histoire. L'important c'est cette histoire profondément humaine d'un jeune homme qui voudrait savoir qui il est, pourquoi il est là. Un jeune homme toujours dans l'ombre de son père. Qui sait qu'il n'est pas lui. Ne le sera jamais. Il lutte pour ne pas décevoir. Voudrait vivre. Vivre surtout. Aimer. Il est tiraillé entre toutes ses aspirations. Mais surtout, il sait que finalement il n'aura pas la chance de vivre. Ni la vie qu'on veut pour lui. Ni celle qu'il voudrait. On sent un être épuisé. Souffrant. Un tout jeune homme accroché à l'image de son père. Ce père qu'il a si peu connu.

 

La fin est magistrale. On souffre pour ce personnage. Il y a une véritable tension dramatique. Au fil des pages, on s'est attaché à lui. On sait comment ça va finir. Il n'y a rien à faire contre l'histoire. Mais Rostand a une si belle plume. Son personnage est tellement humain. Tellement attachant. J'aurais aimé que la fin soit différente.

 

 

Résumé : Dans ce drame en six actes, écrit en alexandrins, l'Aiglon, fils de Napoléon, cherche qui il est par rapport à son père, et cherche à marcher dans ses traces et ne pas être "un front qui se colle à des vitres".

 

objectif-pal.jpg Dans ma PAL depuis 10 ans...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

Saray Paco 06/08/2012 16:09

Je suis fan de Cyrano de Bergerac, je me suis donc lancé avec joie dans la lecture de l'aiglon, et j'ai été vite désabusé car au bout de 5 pages, j'avais déjà mal à la tête. Beaucoup trop de
personnage et l'histoire est sans dessus dessous. Je suis déçu mais j'espère que cela est dû à l'édition avec laquelle j'ai eu l'occasion d'aborder cette pièce de théâtre ( éditions hachette
bibliothèque verte de 1939 ). Ton article m'invite à trouver une autre édition, et à retenter l’expérience. Merci.

Edelwe 22/08/2012 12:26



C'est vrai que le début est assez complexe et un peu ennuyeux mais la suite est bien menée.



zarline 26/10/2010 16:49


Je suis une grande fan de Cyrano que j'ai lu plusieurs fois et dont j'ai vu plusieurs adaptations. Et pourtant, je n'ai jamais pensé à lire les autres oeuvres de Rostand. Allez comprendre. Merci
pour cette bonne idée.


Edelwe 02/11/2010 11:32



Tout le plaisir est pour moi! ;)



Lilibook 26/10/2010 11:38


Ouh la, bien longtemps que je n'ai pas entendu parler de ce titre (que j'avais zappé je dois avouer) ;-))) tu mets en appétit pour lire ce livre.


Edelwe 02/11/2010 11:32



Tant mieux! ;)



Karine:) 25/10/2010 22:28


Bon, ça y est, je le veux. Et je savias même pas que Rostand avait écrit autre chose que Cyrano... mon inculture fait peur, des fois.


Edelwe 02/11/2010 11:32



Je ne connais que ces deux pièces de lui. Or je suis sûre qu'il en a écrit beaucoup d'autres...donc rassure-toi, pas de quoi parler d'inculture! ;)



Violette 25/10/2010 19:39


tu m'intéresses là! Je ne connaissais même pas ce titre mais je le note pour mes futures lectures. merci !


Edelwe 02/11/2010 11:31



Tant mieux! J'espère que tu apprécieras!