Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 09:52
Un nouveau dimanche poétique! Merci Celsmoon!

La honte de pleurer

Il est là comme un imbécile
De la rosée au bord des cils
Le cœur abruti de chagrin
Il se regarde dans la glace
Où vaguement un ange passe
Une femme au regard lointain

Et c'est peu dire qu'il vacille
Il sent son corps piquer en vrille
Il entend les mots de l'adieu
Lui faire une blessure comme
Les meutrissures dont les hommes
Ont souiilé les mains du bon dieu

Il faudra bien qu'on me raconte
Pourquoi il faut toujours tricher
Que l'on m'explique où est la honte
Pour un homme de pleurer

Ce n'est pas grave non c'est pire
C'est le point de non revenir
C'est la sirène de la mort
Qui lui murmure des mots tendres
Des mots impossibles à entendre
Pour celui qui espère encore

A des milliers de kilomètres
Un chien peut retrouver son maître
Et lui ne craint pas ce chemin
Mais s'il venait lui rapporter
Le caillou qu'elle lui a jeté
Elle le rejetterait plus loin

Alors il fond, il se défait
Il devient son propre reflet
Il n'est plus que l'ombre de lui
Et comme son corps n'a plus de larmes
Il verse celles de son âme
Il verse celles de la pluie

Pourtant il ne veut pas mourir
Pourtant il ne veut pas pourrir
Parce qu'elle existe
Et parce qu'un jour pas impossible
Il la verra belle et paisible
Passer gaiement sur un trottoir

Serge Reggiani

http://www.nouvellesimages.fr/img_Couple-de-maries-dans-un-grand-coeur_Silke-LEFFLER_ref~LFF125_mode~zoom.jpg
http://www.nouvellesimages.fr/img_Couple-de-maries-dans-un-grand-coeur_Silke-LEFFLER_ref~LFF125_mode~zoom.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Amour
commenter cet article

commentaires

anjelica 16/12/2009 14:28


j'aime beaucoup Reggiani :)


Edelwe 20/12/2009 10:54


Je suis une grande fan!


Laurence 15/12/2009 12:03


C'est sublime ! Moi non plus, je ne l'ai jamais entendu en musique et petit détail supplémentaire, les paroles sont-elles de Serge Reggiani himself ou de quelqu'un d'autre ?
Cela ne changera en rien la couleur si particulière de ce poème, je suis sous le charme.
Merci pour cette très belle découverte.


Edelwe 20/12/2009 10:50


Je ne sais pas si c'est lui qui l'a écrite et je ne trouve pas l'info sur le Web. Si quelqu'un sait, c'est volontiers!


bookworm 13/12/2009 19:39


Joli texte, tellement vrai. Moi non plus je ne l'ai pas entendu en musique...


Edelwe 13/12/2009 22:09


Je vais essayer de vous trouver un lien vers la musique.


Armande 13/12/2009 15:52


Ah le chagrin des hommes parfois d'une profondeur effrayante... Brel en parle bien aussi.


Edelwe 13/12/2009 22:09


C'est vrai. Tu as des mots très justes.


Mango 13/12/2009 14:18


C'est une belle chanson dont je n'ai jamais entendu la musique!


Edelwe 13/12/2009 22:05


Je vais essayer de la mettre en lien.