Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 19:27

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51w-dXVhumL._SL500_AA300_.jpg 

Voilà un livre vraiment curieux. Très surprenant. On ne s'attend vraiment pas à ça même si la 4ème de couverture ne trahit pas du tout l'histoire. Disons que je m'attendais à un roman jeunesse du genre de Percy Jackson ou du Clairvoyage. Ce roman est beaucoup plus sombre. Beaucoup plus réel. Plus violent aussi. J'en suis encore sans voix. J'ai beaucoup de mal à dire si j'ai aimé ou pas. Si j'ai envie de lire la suite ou pas.

 

C'est un roman prenant. Au fil des pages la tension monte. Impossible de reposer ce livre avant le mot fin. On est scotché par ce qui arrive à l'héroïne. On n'est plus du tout dans un roman jeunesse. Plutôt dans une catégorie inclassable. L'écriture, les personnages sont plus pour des adolescents. Mais les sujets abordés, la noirceur des situations, le fait plutôt pencher du côté des adultes.

 

Au départ, rien de surprenant. Un bon roman pour adulte, un peu lent à démarrer. Mais dès la troisième partie tout bascule. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Et ça ne fait que s'amplifier. Arrivée à la fin, on a forcément envie de savoir la suite. Mais en même temps...

 

En même temps, c'est un roman très dur. On souffre avec le personnage. L'une des dernières scènes est déchirante. Quant à la troisième partie, elle est particulièrement dure à supporter. Ce n'est pas un roman dont on sort heureux. Loin de là. On est un peu sonné.

 

Mais en plus de tout cela, j'ai vraiment eu du mal avec le personnage principale. Elle est froide, prétentieuse, se croyant supérieure aux autres. Et sinicèrement, on se demande pourquoi car la fin du roman prouve bien qu'elle n'a pas du tout appris de ses erreurs. Elle semble ne pas comprendre, malgré tout ce qui lui est arrivé, que son pouvoir peut avoir de très lourdes conséquences. Elle ne m'a jamais touchée. Même dans les pires moments. Heureusement, quelques personnages rattrappent un peu le coup : son père, Virgile ou le jeune autiste avec qui elle discute pendant quelques pages.

 

J'ai aussi eu du mal avec l'entité supérieure préparant l'Apocalypse. La main me démangeait. Tellement égoïste. Tellement manipulateur. Laissant se perpétrer des choses atroces ou même les provoquant. Et l'héroïne ne se rebelle jamais. Agaçant.

 

Enfin, je n'ai pas vraiment apprécié l'écriture de l'auteur. Un peu simpliste, avec quelques lourdeurs et surtout des passages qui traînent en longueurs. Pourtant, c'est un style qui se lit très bien une fois qu'on y est habitué. Il est comme ce roman. Très déstabilisant.

 

Je suis perplexe et j'hésite à poursuivre l'aventure. Parce que malgré ses défauts, c'est un texte originale avec une vraie force. Et comme on change de personnage, peut-être le nouveau m'énervera moins.

 

En tout cas, un grand merci aux éditions Matagot - Nouvel Angle  et à Mathilde pour ce roman choc! J'ai découvert quelque chose que je ne connaissais vraiment pas! 

 

Le tome 2 sort le 19 janvier!

 

http://img.over-blog.com/100x60/1/45/58/47/Divers/nouvel-angle.jpg

 

 

Résumé : La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils sont les Cavaliers de l'Apocalypse. Ils n'épargneront que 144 000 âmes. En ferez-vous partie ? "Cela doit être très reposant, parfois, d'être une personne lambda, destituée de toute responsabilité, lovée dans l'ignorance de tout ce qui se joue dans des sphères plus élevées. Pour la première fois, je les regarde avec une sorte de jalousie contenue. La fin du monde, pour eux, se définit par une mauvaise note en latin, déchirer son pantalon au niveau des fesses ou se faire larguer devant tout le monde dans la cour du lycée" - Alice Naulin, Cavalier Blanc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article

commentaires

bladelor 16/01/2012 22:41

Décidément, il interpelle ce roman...

Edelwe 17/01/2012 19:11



ça c'est sûr!



Catherine 16/01/2012 22:12

J'ai répondu au mail de Mathilde mais il est revenu non distribué alors je l'ai renvoyé mais pareil du coup je ne sais pas si elle a reçu mon message et je n'ai pas reçu Apocalypsis... Dommage.

Edelwe 17/01/2012 19:10



Effectivement, c'est curieux...



herisson08 16/01/2012 20:42

Pour ma part j'ai reçu une édition avec des soucis.... je n'ai donc pas pu lire l'ouvrage puisque je n'ai pas le début de l'histoire ^^

Edelwe 17/01/2012 19:10



Effectivement, c'est gênant! :) Veux-tu que je te le prête?