Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 11:40

Série en 3 tomes (complète)

 

J'ai découvert cette série il y a peu et j'ai tellement aimé le tome 1 que je me suis jettée sur les tomes 2 et 3 (graciseusement prêtés par une élèves).

 

Le premier tome est vraiment bien trouvé. Originale, plein de suspens, avec des personnages vraiment intéressant. Le côté SF est à la fois agréable et bien trouvé. On a envie de savoir ce qui s'est passé ce fameux jour où une pertie des habitants de Tokyo a perdu la mémoire. La référence à Hiroshima est très nette et l'ensemble permet de réfléchir sur la société Japonaise et sur sa mise à l'écart des personnes qui lui paraissent inutiles.

 

En ravanche la suite est une petite déception. Pas de nouvelles révélations, une fin à l'ambiqué. Pas vraiment une réussite. Finalement, malgré quelques retournements de situations, on s'attend à ce qui va se produire. En outre, il y a une grosse incohérence dans le dernier chapitre.

 

Dommage... Une belle idée, mais finalement, beaucoup de bruit pour rien.

 

Résumé : En 2038, à la suite d'un gigantesque éclair, plus d'un million de tokyoïtes sont frappés d'une amnésie due, selon les avis, à une maladie ou à un acte terroriste. Les victimes, dénommées KID'z, sont bientôt cantonnées à Geofront, une cité souterraine où ils vivent en butte aux discriminations et au mépris. Parmi eux, Noa Ikurumi, jeune homme à l'intelligence hors du commun, se cherche un avenir à défaut d'un passé...

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Science Fiction
commenter cet article

commentaires