Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 14:54
L'histoire anglaise est pleine de tours et de détours qui ne cessent de me passionner. Même si je m'y perds parfois. C'est donc munie de mon dictionnaire que je me suis lancée dans cette pièce.

Le personnage de Richard III est très intéressant. Il a beaucoup de charisme, de courage, mais aucune conscience. Quand il se fixe un but, il fait tout pour y parvenir. On pense un peu à Macbeth dans cette course effrenée vers le pouvoir. Le pouvoir à tout prix. Voilà un thème d'actualité. Car Shakespeare reste résolumment moderne. Même si nous ne sommes plus à la même époque, les thèmes du pouvoir, de la trahison sont toujours de mises.

Bien évidemment, on a du mal à s'attacher au personnage. Mais on ressent une forme de pitié. Il ne déteste pas les gens qu'il fait assassiner. Mais il a une telle soif de pouvoir qu'elle le pousse à détruire tout ce qui est en travers de son chemin. Même ce qu'il aime.

J'aimerais beaucoup voir ce que ça donne sur scène. Il y a dans ce texte une grande force dramatique. On voit ce qui est en train de se passer. Et c'est (presque) toujours un plaisir de voir jouer une pièce de ce dramaturge. On retrouve d'ailleurs des thèmes qui lui sont chers comme le rapport au surnaturel (spectres et malédictions), le pouvoir, les profondeurs et la noirceur de l'âme humaine.

Et maintenant, j'ai une confession à vous faire. Cette pièce relate l'épisode de la Tour de Londres, où Richard III a fait assassiner ses neveux, pour les empêcher d'accéder au trône. Et à chaque fois qu'on parlait de cette tour, au lieu de voir le monument ou la scène elle-même, je voyais la couverture d'un Chair de Poule : La tour de la terreur, qui part de cette évènement historique. Voilà, je l'ai dit. Je me sens soulagée.

Résumé : " Ma conscience a mille langues, et chaque langue raconte une histoire, et chaque histoire me condamne comme scélérat. Le parjure, le parjure, au plus haut degré, le meurtre, le meurtre cruel, au plus atroce degré, tous les crimes, poussés au suprême degré, se pressent à la barre criant tous Coupable ! coupable ! " O roi criminel, maître des cruautés et des traîtrises, la démesure de ton ambition t'a fait commettre les pires violences. Souviens-toi de tes victimes, le roi Henry VI, Clarence, son frère, les deux jeunes innocents exécutés dans la tour de Londres, Buckingham et tant d'autres ; crains leur vengeance, car après le crime vient le châtiment, Marguerite l'a prédit...

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
<br /> Bon swap gourmand :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Merci!<br /> <br /> <br />
G
<br /> Je n'ai jamais lu de Shaekespear. Et pourtant, il y a quelques années, en visitant Cambridge, je me disais que c'était là l'endroit idéal pour lire son oeuvre complète !<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Un excellent auteur! Dans le cadre d'origine, ça doit être fabuleux!<br /> <br /> <br />
E
<br /> vu et lu mais ce n'est pas la pièce que j'ai mieux aimée. j'aime beaucoup le théâtre de molière:)<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Moi aussi!<br /> <br /> <br />
C
<br /> J'adore cette pièce! Il y en a des adaptations filmées extraordinaires!<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Merci pour l'info!<br /> <br /> <br />
Y
<br /> J'ai vu cette pièce cette année au théâtre et c'était vraiment bien. C'est la seule façon d'apprécier le théâtre à mon avis : le voir. Je n'habite malheureusement pas dans une région qui me<br /> permette de voir souvent du théâtre classique, celui que je préfère, mais dès que je peux, je me précipite. Bientôt, ce sera "Peines d'amour perdues" du même auteur : j'ai hâte !<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Chanceuse!<br /> <br /> <br />