Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 16:51

Voici un livre curieux. Je l'ai acheté pensant trouver une pièce de théâtre et j'ai trouvé un scénario. Or, toutes les indications sur le positionnement de la caméra, ça va bien 5 pages...mais après, c'est lassant. Finalement, je n'ai lu que les répliques et les éléments indispensables pour bien situer l'action.

Cocteau revisite le mythe d'Orphée. Il fait de lui un poète aimé par les foules et même par la Mort. Ou du moins sa propre mort, car selon Cocteau, chaque être a sa propre mort qui le suit depuis sa naissance.

J'ai beaucoup apprécié cette nouvelles version. C'est originale, il y a quelques théories très intéressante et la fin est très belle. Le personnage d'Orphée est légèrement agaçant, on a du mal à comprendre où il veut en venir. En revanche Eurydice et Heurtebise sont très touchants. Quand au personnage de la Princesse (en réalité la Mort) il est ambigu, étonnant. Imprévisible.

Le parallèle entre l'époque "actuelle" et la tragédie antique est très bien mené. On retrouve nombre de références, de clins d'oeil.

Cette lecture m'a donné envie de voir le film.

Résumé : L'histoire a traversé les siècles... Orphée a perdu Eurydice, mordue par un serpent. Pour la ramener sur terre, il n'hésite pas à affronter tous les périls de l'enfer. Une seule condition : lors de cette lente remontée vers le monde des vivants, il ne doit pas se retourner, ni regarder la bien-aimée. Hélas ! Cocteau relance le mythe. Parmi ses personnages, quel est le plus envoûtant ? Cet Orphée, amoureux de sa mort qui va et qui vient à travers les miroirs ? La princesse qui transgresse les lois de l'au-delà pour l'amour du poète ? Heurtebise, le messager, qui apparaît et disparaît à volonté ? Eurydice ? L'Intouchable, l'Invisible, l'Ombre ? Dans un décor surréaliste où les vivants et les morts se côtoient, le film de Cocteau prolonge encore le mystère..

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

Leiloona 25/08/2009 19:57

Je zappe le librio et je note le film ... je ne sais plus si je l'ai déjà vu.

Edelwe 28/08/2009 20:38


J'aimerais bien voir le film!


celsmoon 25/08/2009 18:40

Je n'ai pas encore lu la version de Cocteau donc ton billet m'a donné envie de le faire :)

Edelwe 28/08/2009 20:37


Tant mieux!


Theoma 25/08/2009 17:58

J'ai relu dernièrement La machine infernale. Grandiose !

Edelwe 28/08/2009 20:35


Une des mes pièces préférées!