Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 16:06

Le titre est magnifique. On dirait un poème. Un refrain. Une invitation à la lecture. Au voyage.

Puis on entre ans le livre. On découvre Mathias. Mathias et son chagrin. Sa mère vient de mourir. Il ne sait plus quoi faire. Comme un grand pantin désarticulé. Ne reste que le vide. Et soudain, répondant à un appel, Giant Jack apparaît et lui confie un morceau de son ombre. Mathias va alors pouvoir se reconstruire. Petit à petit. pas à pas.

C'est toute la douleur de l'enfant que nous restons que nous raconte Mathias. Avec dignité. Avec tendresse. On voit son personnage avancer, même si ce n'est pas facile. Même s'il tombe. Souvent.

L'écriture est fluide, belle, proche de la musique ou de la poésie. Les phrases sont exactement là où elles doivent être. Si on retrouve un peu moins de magie que dans La mécanique du coeur, on est toujours séduit par ces personnages en quête du bonheur. On s'attache à eux. On voudrait les garder auprès de soi. Giant Jack d'abord. Avec ce corps trop grand. Ses blessures qui se mêlent à sa joie de vivre. Cette cassure. Mathias ensuite. Qui réagit avec tout ce qu'il est, face à l'innaceptable. Qui ne renonce pas. Qui apprend à grandir. La maman de Mathias enfin. Personnage en filigramme tout le long du livre. Personnage attachant. Pleine de tendresse. Qui veille sur les siens. Jusqu'au bout.

Une véritable réussite. Un très beau moment d'émotion qui fait du bien.

Résumé

" Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la

vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ?

Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel,

du réconfort ? " Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 mètres, " docteur en ombrologie ", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur... Il le fera grandir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

Lylou 24/05/2010 13:46


J'ai trouvé ce livre magnifique et j'ai été très touchée, d'autant plus que je lisais ce livre en une période difficile du même genre.


Edelwe 31/05/2010 19:52



Un auteur que je vais continuer à suivre.



Mlle Swann 21/11/2009 15:21


J'ai beaucoup aimé, j'ai préféré celui-ci à La mécanique du coeur mais l'univers de Mathias Malzieu est un enchantemant!


Edelwe 22/11/2009 10:44


C'est tout à fait vrai!


cannibale lectrice 23/08/2009 19:32

Livre à la fois très beau et émouvant. Si vous souhaitez connaître mon avis plus en détail, allez faire un tour sur mon blog.

Edelwe 23/08/2009 22:33


Je vais aller voir ça!


Lorence 19/08/2009 20:18

Ce livre me parait à travers ton commentaire un beau moment à rencontrer.

Edelwe 19/08/2009 22:45


Tu le dis très bien.


Leiloona 19/08/2009 12:51

Marrant car j'ai trouvé que ce livre avait justement plus de magie que son premier. Comme quoi. ;)

Edelwe 19/08/2009 13:29


;)