Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 11:02
Mon premier véritable coup de coeur de l'été! Voici un livre humain. Profondément. Comme toutes ces petites choses qu'on oublie, parce que tout va trop vite. Comme tous les liens qui se tissent entre nous, même si on ne les voit pas toujours.

Un avion s'écrase au large d'une île de la Nouvelle-Ecoose (mais malheureusement les évènements récents nous apprennent que ça pourrait être n'importe où). Les proches des victimes se retrouvent alors dans un hôtel près du lieu de l'accident, pour voir où les choses se sont passées, pour commencer à faire leur deuil.

On découvre des personnages attachants, humains, qui chacun font face à leur façon. Recommencent à vivre. Du moins essai. Il y a Ana, ornitholgue, personnage central (et non pas principal, car tous sont principaux) autour de laquelle l'histoire s'organise. Pars, un iranien, exilé aux USA. Kévin, l'hôtelier, qui voudrait diminuer le chagrin des autres par soin accueil, sa cuisine, sa gentilesse. Et bien d'autres. Tous sont importants. Même ceux qu'on ne croisent que quelques pages. Parce que chacun, des proches aux sauveteurs, cherche une place pour résister au desespoir.

Car c'est ce qui est curieux dans ce livre. On s'attend à pleurer du début à la fin et pourtant rien. C'est seulement à la toute fin, à la dernière page, que l'émotion afflue. Comme une vague longtemps gardée à distance. Pourtant l'émotion est bien présente dans chacune de ces pages. Mais pas la tristesse. La colère. L'incompréhension. L'espoir. On ressent tout cela, parfois tout à la fois. Comme les proches, on espère un miracle. Des survivants. Car c'est là que Brad Kessler réussit un coup de maître. Dans le premier chapitre, on assiste à l'accident du côté des victimes. On se sent immédiatement proche d'elles, même si c'est pour un lapse de temps très court. On entre immédiatement dans l'histoire.

J'ai aussi apprécié les informations sur l'ornithologie (moi qui me croyait totalement hermétique au sujet) et sur la migration. Ce savoir n'est jamais pesant. Il émaille le récit par petites touches. Le texte est aussi parcouru par une réflexion très intéressante sur la réincarnation et la métamorphose et surtout sur les différentes façons de faire face.

Je n'oublierai pas de sitôt Kévin, Ana, Pars, Clartija,... Un magnifique moment d'émotion et de lecture.

Résumé : Une nuit, au large de la Nouvelle-Écosse, un avion rempli de passagers chute brusquement et sombre dans l'océan. Kevin et Douglas, retirés depuis dix ans sur Trachis Island, où ils tiennent un hôtel, sont témoins du drame. Alors que l'on recherche les corps dans l'espoir de retrouver des survivants , les proches des victimes sont hébergés chez eux. Venant tous d horizons très différents, ils vont peu à peu former une communauté singulière, née de leur solidarité face au deuil. Deux Taïwanais, ayant perdu leur fille, font des offrandes à son fantôme. Un musicien bulgare joue du piano, en souvenir de sa femme violoncelliste. Deux adolescents hollandais affrontent la rage au c ur la disparition de leurs parents. Un exilé iranien récite des poèmes persans pour pleurer sa petite-nièce. Mais le c ur du livre, c'est Ana, spécialiste de la migration des oiseaux, dont le mari, lui-même ornithologue, est une des victimes du crash.

Un immense merci à Carole de BOB et aux éditions NIL (le format entre le broché et le poche est formidable) pour cette émouvante découverte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edelwe - dans Drame
commenter cet article

commentaires

snoring mouth guard 26/11/2013 08:10

I dont really know what you are trying to sat all these days but from what I know it seems amazingly astounding to get a peek at it.And I'm really glad that I found this site, it has a lot of useful information I could use.

Edelwe 09/03/2014 17:49

Thank you very much! :)

Marie 15/07/2009 22:46

Si c'est un coup de coeur, il m'est difficile de résister ! J'attendrai toutefois que l'avion qui transportera bientôt ma fille aîné l'ait bien acheminée chez ses grands-parents...

Edelwe 16/07/2009 10:53


Je comprends.


Chimère 12/07/2009 16:27

La couv' m'intriguait à la base et donc forcément je note. Quand ma PAL sera au niveau zéro bien entendu (si un jour cela arrive)

Edelwe 13/07/2009 22:47


Niveau 0? c'est possible?


Lilibook 11/07/2009 13:37

Je vais le noter dans ma LAL. Le thème est original en plus.

Edelwe 11/07/2009 22:43


Je trouve aussi!


Leiloona 11/07/2009 10:58

C'est le deuxième avis positif que je lis sur ce roman !Malgré tout, le thème ne m'intéresse pas plus que ça. :/

Edelwe 11/07/2009 22:43


C'est très bien écrit (et bien traduit).