Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 11:25

Je suis cette série depuis le début et mon intérêt ne faiblit pas. Dans le premier tome, on découvre 4 jeunes filles, Louise, Hortense, Charlotte et Isabeau, élèves de la maison royale de Saint-Cyr. On y suit leurs aventures et particulièrement la répétition et la représentation d'Esther, une pièce de Jean Racine. Chacune a un caractère bien à elle, des aspirations propres. Malgré leurs différences, elles sont amies.

Les tomes de 2 à 5 présentent les aventures de chacunes de ces jeunes filles. On voit si elles ont pu ou non quitter Saint Cyr, ce qu'elles ont ensuite fait. On suit leurs aventures. Chaque tome est original à l'image des héroïnes.

Les tomes 6 à 7 traitent de la même façon une période de la vie de personnages s'étant rajoutés par la suite dans le roman ou ayant fait de brèves apparitions dans les tomes précédents.

On apprend beaucoup de détails sur l'époque (même si certains détails sont déjà connus) et sur les moeurs dans ce genre de milieu. C'est vraiment prenant. Généralement on lit le tome d'une traite.

J'aime particulièrement les personnages de Charlotte et d'Henriette, mais j'ai vraiment apprécié le tome 8 (que je viens de finir), car il se passe dans la province de Québec, au moment de l'arrivée des colons. Il y a des points historiques que j'aimerais approfondir.

Chaque tome se découvre avec plaisir et j'ai appris avec bonheur que l'auteur comptait continuer la série avec au moins deux tomes. Je les attends avec impatience.

Peut-être certains penseront que c'est une littérature pour les plus jeunes...mais je vous conseille vivement d'essayer au moins le premier tome. On s'attache vraiment aux héroïnes...et puis, il n'y a pas d'âge pour se faire plaisir. La preuve, même ma grand-mère aime beaucoup ces romans !

Un autre avis, chez Géraldine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gwendoline 06/03/2010 22:25


J'adorrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre!!!!!
les colombes du roi soleil c'est trop bien!!!!!
Je n'ai pas encore lue le 2,8 et le 9.......
Gwen


Edelwe 07/03/2010 16:05


Je vais bientôt m'acheter le 9. Le 8 est vraiment très bien!


Anne-Marie 12/02/2010 11:49


Bonjour,
Je tombe sur ce blog par hasard et vraiment quel bonheur de découvrir ces bonnes critiques sur mes livres. Cela m'encourage à en écrire encore, encore, encore !
Mille bises de l'auteur !


Edelwe 16/02/2010 13:48


Merci beaucoup pour votre message! un vrai bonheur! tout comme vos livres!


Elodie 24/11/2009 15:59


Bonjour, je ne peux parler que des deux premiers livres, les seuls que j'ai lus.
En 1689 a eu lieu Esther de Racine, pièce commandée par Mme de Maintenon et jouée par les demoiselles de Saint-Cyr. On connaît parfaitement le nom ces actrices et leur vie. Toutes ces jeunes
filles, sauf une, sont devenu religieuses. L'une d'elles, Mlle de Glapion, devint même le bras droit de Mme de Maintenon. Tout cela est historique, connu et reconnu.

Voici un lien (entre autres) où vous trouverez le nom des véritables actrices.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Esther_(Racine)

L'auteur a inventé à leur place d’autres jeunes filles. L'une des « colombes » a pourtant bien existé : Louise de Maisonblanche. Mais elle n'a jamais mis les pieds à Saint-Cyr... (La liste des
demoiselles de Saint-Cyr existe sur plusieurs sites sur Internet, allez la voir...)
Vous allez peut-être me trouver chiante et puriste, mais un événement historique doit resté... historique. Et on doit être encore plus rigoureux lorsqu'on s'adresse à des enfants.

Dans le deuxième tome, là, tout est complètement faux.
L'auteur nous dit que Louise a eu une enfance misérable à la campagne, qu'elle a été recueillie à Saint-Cyr, qu'elle est devenue chanteuse à la cour, et qu'elle a retrouvé sa mère en prison...
Seulement, l'histoire se passe en 1690 et sa mère, Claude des Oeillets, est morte en 1687 ! En plus, sa mère n'est jamais allée en prison, elle a même vécu dans le luxe, avec château et hôtel
particulier, jusqu'à la fin de ses jours !
Dans la réalité, Louise a vécu avec sa mère. À sa mort, en 1687, elle est partie vivre chez son tuteur, un curé. À 20 ans, elle a épousé un lieutenant de cavalerie. Elle a passé le reste de sa vie
à la campagne sans avoir jamais rencontré son père.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_de_Maisonblanche

À part cela, les descriptions que l'auteur fait de certains personnages historiques, en particulier de la famille royale, sont fantaisistes... Je vous épargnerai les détails.

Je trouve qu'Anne-Marie Desplat-Duc a énormément de talent, son style « XVIIe siècle » est très agréable à lire.. Seulement je suis déçue de voir qu'elle écrit un peu n'importe quoi...
Si vous aimez les histoires sur Louis XIV pour la jeunesse (et même pour les grands) lisez plutôt les romans d’Annie Piétri et d’Annie Jay. Au moins, les références historiques y sont justes.
Donc, je persiste dans mes critiques : cette série est à lire comme un joli conte, mais n'est aucunement historique.


Edelwe 24/11/2009 17:46


Je comprends mieux! Merci pour toutes ces précisions (et d'avoir pris le temps de me répondre). Je suis d'accord : quand on s'adresse à des enfants, il faut être encore plus vigilant!


Elodie 23/11/2009 06:42


Certes... mais à prendre comme un joli conte et aucunement comme un roman historique !


Edelwe 23/11/2009 22:19


Quels éléments sont faux?


Elodie 22/11/2009 11:04


Faites tout de même attention... ces livres sont complètement faux historiquement parlant : un vrai florilège de bêtises ! Donc, à prendre au second degré...
Elodie, étudiante en histoire.


Edelwe 22/11/2009 22:22


Reste tout de même une lecture très agréable...