Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'y participe...

Challenge (depuis le 1er janvier 2011)

  • Challenge Pierre Bottero 4/3 ! (qui se poursuit sans limite de temps!)

SWAPS



Prix littéraires

Recherche

Mon Poutou

Archives

Challenge Pierre Bottero

Challenge-Pierre-Bottero.png

 

Challenge Pierre Bottero : bilan et prolongation 

 

N'hésitez pas à participer!

Neutre en carbone

bonial – prospectus et catalogues en ligne pour moins de papier

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 18:00
Le thème du livre (deux jeunes filles en vacances au Maxique et à qui va arriver un évènement dramatique) m'avait un peu rebuter. Pourtant, dès que je l'ai commencé, je n'ai plus pu le lâcher. C'est magnifiquement bien écrit. Avec une justesse, une poésie qui coupe le souffle. Difficile de raconter l'histoire ou de parler du style sans spoiler. Disons que à travers des changements de points de vue et de pronoms personnels l'auteur arrive à nous faire pressentir le drame et ses conséquence. De plsu, les références à l'histoire Maya sont passionnantes (ça donne envie d'en savoir plus) et les description du Maxique donne envie d'y faire un tour. C'est un roman très visuel, on appréhende bien tout ce qui se passe.
L'histoire aussi est très intéressante. Elle parle de la fin de l'adolescence, de la perte de l'innocence, sans jamais être choquant (même quand le drame survient). On s'attache aux personnages, on s'indigne avec eux (ou contre eux). A découvrir d'urgence!

RésuméVéritable rituel, les vacances de printemps marquent le passage à l'âge adulte pour les élèves de terminale aux Etats-Unis. Quittant pour la première fois le nid familial, ils partent une semaine entre amis dans un cadre exotique. Face à l'insistance de leur amie Terri, Anne et Michelle renoncent à la croisière dans les Caraïbes qu'elles avaient prévue et optent pour les plages mexicaines. En dépit des mises en garde maternelles, Anne et Michelle acceptent d'aller visiter les ruines de Chichén Itzâ en compagnie d'un inconnu. Cette expérience les entraînera bien au-delà de la simple découverte culturelle, pour leur plus grand malheur...

Partager cet article

Repost0

commentaires

F
Il va vraiment falloir que je découvre cette auteure !
Bonne soirée Edelwe !
Répondre
E

Bonne soirée aussi Florinette!